Catégorie dans PROGRESSION TENNIS

Comment améliorer votre jeu de jambes au tennis : le guide ultime (avec exercices et vidéos illustrées)

Ma tactique, c’est une affaire de jeu de jambes.

Si je bouge bien, je joue bien.

Roger Federer (lors d’une interview en 2005)

Sacré Federer, toujours la phrase pour rire…

… ou pas.

En réalité, même si cette citation peut paraître excessive, Roger Federer avait vu juste.

Si vous maîtrisez l’art du jeu de jambes au tennis ?

Vous arriverez à accomplir à peu près tout ce que vous voulez en match.

Parce que dans un sport complexe aux multiples facettes, la technique du jeu de jambes au tennis sera comme un « super pouvoir ».

Le problème ?

C’est que de nos jours, le travail du jeu de jambes au tennis n’est plus à la mode.

C’est pas trop sexy si je vous dis : » pose ta raquette, on va bosser ton petit jeu de jambes ».

Non les joueurs préfèrent se défouler en tapant dans la balle jaune.

Mais j’ai une lueur d’espoir.

Ben oui.

Vous êtes en train de lire mon article.

Donc je vais sauter sur l’occasion.

Et vous délivrer la totale à travers ce guide illustré.

N’en ratez pas une miette.

Tout à son importance.

De la théorie des différents pas de déplacements.

À la fiche pdf d’exercices physiques.

En passant par deux vidéos d’illustrations de Federer (et oui encore lui…).

Tout y est.

Ou presque.

Ce sera à vous d’en juger.

Allez c’est parti !

On commence par le B-A-BA.

Jeu de jambes au tennis : introduction

Vous n’avez pas besoin de votre raquette.

Non, croyez moi.

Sans votre raquette, vous pouvez améliorer drastiquement votre jeu de jambes.

Et c’est lui qui va vous permettre d’être régulier en gommant toutes vos fautes.

Et quand je dis « jeu de jambes », cela englobe plusieurs éléments.

La reprise d’appuis (au moment où frappe votre adversaire).

Le déplacement (pour allez vers la balle en pas chassés, courus ou croisés).

Le placement (pour vous ajuster juste avant votre frappe).

Les appuis (en ligne, ouverts, semi-ouverts, croisés ou même sautés).

Et le replacement (crucial dans la bataille).

On va tout voir ensemble dans ce guide.

Rassurez vous.

De façon simple, pédagogique, illustré et surtout pratique pour vous (à appliquer directement dans votre prochain entraînement).

Jeu de jambes au tennis : saut d’allègement et reprise d’appuis

Plus bas dans cet article vous trouverez la séquence complète en vidéo illustrée de FEDERER.

Ce sera en quelque sorte le résumé.

Ici on détaille la première étape : le saut d’allègement et la reprise d’appuis.

A partir de votre position d’attente, juste avant que votre adversaire ne frappe la balle, vous devez sauter légèrement du sol (saut d’allègement) pour mieux reprendre vos appuis une fois que vous a jugé la trajectoire de la balle.

Lors de votre reprise d’appuis, vos pieds ont un écartement à peu près égal à celui de vos épaules (ou plus comme sur la photo ci-dessus).

Vos jambes doivent être un peu plus fléchies que dans la position d’attention afin de mieux amorcer votre déplacement.

Clairement ici, Federer se dirige vers sa gauche.

L’enjeu dans cette phase est de lire le coup adverse et de vous y préparer au mieux.

À noter que le saut d’allègement peut être plus ou moins prononcé (en hauteur).

Selon les situations (plus ou moins de temps).

Mais il doit toujours être présent.

Jeu de jambes au tennis : le déplacement

Plus bas dans cet article, j’ai choisi d’illustré cette notion de déplacement avec un point légendaire entre Federer et Hewitt, lors duquel, pendant le même point, vous verrez les différents types de déplacements.

Jeu de jambes au tennis : le déplacement en pas chassés

Sur cette séquence, le saut d’allègement et la reprise d’appuis vers la droite prouve une déplacement rapide sur une courte distance pour jouer le coup droit.

Lors de ce déplacement en pas chassés Federer reste face au filet (surtout la ligne des hanches et épaules)

Dès que la distance va être plus grande, le déplacement en pas courus doit être adopté.

Jeu de jambes au tennis : le déplacement en pas courus

Cette fois la distance de déplacement de FEDERER est beaucoup plus importante. Il adapte sa course de déplacement en pas courus. Il ne reste plus de face au filet. Sa ligne d’épaules et de hanches est plus perpendiculaire au filet.

Jeu de jambes au tennis : le déplacement en pas croisés

Dans cette séquence, Federer va faire un coup droit de décalage.

C’est à dire qu’il pourrait normalement choisir d’effectuer son revers.

Mais comme il a du temps, il souhaite s’avantager avec son coup droit.

On retrouve le saut d’allègement et la reprise d’appuis.

Mais cette fois pour se déplacer il opte pour les pas croisés.

Passons maintenant au moment de la frappe.

Jeu de jambes au tennis : les petits pas d’ajustement

Ah le voilà.

Le fameux petit jeu de jambes.

L’enjeu est de taille ici.

Un bon placement par rapport à la balle est essentiel pour pouvoir réaliser un coup parfaitement.

Votre placement est correct lorsque la distance vous séparant de la balle vous permet de frapper la balle en équilibre et sans compensation.

Souvenez vous de ceci.

Equilibre (au moment de votre frappe) = Régularité dans vos coups

Et c’est précisément là que rentrent en jeu les « petits pas d’ajustement ».

Vous devez augmenter la fréquence de votre course tout en réduisant l’intervalle.

Ils vont vous permettre d’arriver placer et équilibré juste avant votre frappe.

Jeu de jambes au tennis : les appuis

Il y a plusieurs sortes d’appuis, adaptés en fonction des situations.

Jeu de jambes au tennis : les appuis en ligne

Si l’on trace une ligne passant par les pieds du joueur (image Djokovic ci-dessus) cette ligne est perpendiculaire à la ligne de fond de court.

Ces appuis permettent une grande stabilité à la frappe ainsi qu’un transfert important du poids du corps vers l’avant.

Cela va vous procurer plus de vitesse.

Notez bien aussi la ligne d’épaules, parallèle à celle des pieds, et perpendiculaire à la ligne du fond de court (image de Berdych en revers).

Ces appuis sont traditionnellement conseillés dans l’axe du court.

Jeu de jambes au tennis : les appuis ouverts

J’ai choisi volontaire cette photo pour qu’elle vous marque.

Djokovic est pris de vitesse, en retard par rapport à la balle.

Pas question ici de faire les petits pas d’ajustements et des appuis en lignes.

Ils sont ouverts.

On peut voir le poids intense exercé sur le pied gauche qui montre la violence du freinage (avec la terre qui s’envole) ainsi que l’équilibre parfait du fait de l’écartement important des appuis.

La situation d’urgence la plus commune que vous allez rencontrer est celle des retours de service.

Vous devrez adopter les appuis ouverts.

Jeu de jambes au tennis : les appuis semi-ouverts

Très répandus notamment si vous faîtes des coup droit de décalage.

Notez sur l’image de Djokovic, l’appui fort de sa jambe droite, qui va lui permettre de transférer vers l’avant ensuite pour accroître la vitesse de balle.

Vous remarquerez aussi cette flexion prononcée de sa jambe arrière, pour être plus équilibré, donc plus régulier dans ces frappes.

Vous retrouvez les similitudes côté revers (image de Gasquet ci-dessous)

Jeu de jambes au tennis : les appuis croisés

On peut noter sur la photo la position des appuis parallèles à la ligne de fond de court, la flexion de la jambe droite qui montre le freinage afin de ralentir lors de la frappe et l’équilibre général situé un peu au dessus du genou arrière.

Ce type d’appuis est donc très utilisé en revers.

Souvent suite à la frappe, la jambe droite passe derrière, pour reprendre l’appui afin de repartir dans le sens contraire.

Jeu de jambes au tennis : les appuis sautés

plan de frappe tennis coup droit decalage

Effectivement cela paraît paradoxal de dire appuis (donc sous entendus fixés au sol) et sautés (donc hors sol).

Pourtant l’image ci-dessus de Federer ne laisse place à aucune polémique.

Il tape bien son coup droit de décalage en l’air.

L’idée première étant de ne pas se laisser dominer par le rebond de la balle en reculant.

Mais au contraire de prendre la balle trajectoire montante.

Cela permet aussi de pouvoir imprimer une trajectoire de haut en bas (et non pas de bas en haut).

En frappant ainsi une balle avec un effet plus « à plat » et une trajectoire plus tendu.

Jeu de jambes au tennis : lé débat des appuis

On peut constater une nette évolution dans l’enseignement des appuis et sa pratique.

La tendance s’est clairement inversée.

Le tennis « moderne » privilégie les appuis ouverts ou semi ouverts.

Contrairement aux appuis en ligne.

Au haut niveau, cela peut s’expliquer aisément par l’augmentation accrue de la vitesse de jeu.

Mais qu’en est-il à votre niveau ?

Ben oui, jusqu’à preuve du contraire, vous restez amateur dans votre pratique.

Et bien je serais plus nuancé.

Je vous conseille fortement de ne pas être catégorique (ni dans un sens, ni dans l’autre d’ailleurs).

Revenez aux choses naturelles.

À vous sensations.

Et laissez vous guider.

Pour ma part par exemple, j’utilise majoritaire des appuis en ligne…

Maintenant que vous avez frappé, il est temps de vous replacer.

Jeu de jambes au tennis : le replacement

La question à ce stade que vous devez vous poser c’est : où vous (re)placer ?

Cette question peut paraître anodine.

Pourtant elle est cruciale.

Une fois n’est pas coutume.

Je republie ici une vidéo référence sur la théorie des angles.

Regardez attentivement cette vidéo.

Plusieurs fois.

Et surtout mettez là en pratique lors de vos prochains matchs.

Elle va vous donner un réel avantage concurrentiel face à vos adversaires.

Vous allez avoir un coup d’avance.

Vous allez moins courir.

Vous allez pouvoir anticiper.

Bien.

Nous y voilà.

Vous avez survécu à toute la théorie.

Passons à présent à la pratique.

Jeu de jambes au tennis : le travail musculaire

Vous avez compris que votre reprise d’appuis est fondamentale afin de démarrer rapidement dès la lecture du coup de votre adversaire. 

Mais ce que vous n’avez (peut-être) pas réalisé, c’est que votre reprise d’appuis permet de mettre vos muscles du bas du corps en tension.

Et dans cet effort, vous devez privilégier votre explosivité.

Mais comment travailler concrètement votre explosivité ?

Cela tient en un mot.

Un mot savant.

Mais avant de vous le dévoiler, je vais vous raconter une anecdote.

Lorsque j’ai préparé mon DEJEPS (le Diplôme d’Etat de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport) j’ai effectué ma formation pratique au sein du club d’Alfortiville.

Cette année là j’ai eu la chance de pouvoir assister aux séances d’entraînement d’un préparateur physique.

Et il y a quelque chose qui m’a frappé.

À la fin de l’année, au bout d’une trentaine de séances, je vais voir l’entraîneur.

Et je lui fais part de mon étonnement.

Toutes les séances se sont ressemblées.

Et là je vois qu’il sourit et me réponds : « c’est normal Aurélien, le but étant de travailler la pliométrie, toutes les séances sont axées dessus ».

BOUM.

Voilà le mot savant : P L I O M E T R I E.

Pour faire simple.

C’est travailler votre capacité à dégager le maximum de puissance, en un minimum de temps.

Bon, c’est bien jolie tout ça, mais on est toujours dans la théorie.

Minute papillon.

J’y viens.

Voici un exemple type d’ateliers pour progresser musculairement dans votre jeu de jambes.

J’insiste ici sur un élément important.

Votre préparation physique pour améliorer votre jeu de jambes doit se faire sur un court de tennis.

Et il y a deux raisons essentielles à cela.

La première est d’ordre pratique.

Vous devez matérialiser concrètement un effort qu’il va se reproduire en match.

Et que cet effort soit le plus représentatif de ce qu’il se passe concrètement sur le terrain de tennis.

Et la deuxième raison est plus d’ordre phsychologique.

Le fait de vous entraîner sur le court vous motivera plus car cela vous rapproche de l’ambiance match.

Jeu de jambes au tennis : préparation physique atelier N°1

Vous devez installer des lattes au sol pour effectuer un travail de genou/poitrine.

Vous devez bien sentir votre effort d’impulsion au sol.

Ce travail doit être progressif.

Commencez par des lattes aux sols.

Puis des lattes disposées sur des plots.

Pour finir avec des mini haies.

Jeu de jambes au tennis : préparation physique atelier N°2

Cet atelier consiste à sprinter.

Sur la moitié du terrain.

Cela représente par exemple une course vers une amortie.

Jeu de jambes au tennis : préparation physique atelier N°3

Vous devez effectuer des flexions/extensions.

L’idée étant d’enchaîner le plus rapidement possible suite après votre extension.

Cet exercice reflète à lui seul la pliométrie.

Pensez aussi à bien exagérer votre extension.

Jeu de jambes au tennis : préparation physique atelier N°4

Encore un exercice traditionnel.

Le talon/fesse.

Mettez vos deux mains derrière vos fesses, paumes vers les pieds.

Et vous essayez de toucher vos mains avec vos talons.

Jeu de jambes au tennis : préparation physique atelier N°5

Vous disposez 6 petits plots en plastique.

Ainsi que des tiges rigides.

Conformément au schéma représenté ci-dessus.

Vous devez restez face au filet.

Puis vous sautez à pieds joints.

En respectant cette séquence.

Avant/Droite/Gauche/Avant/Gauche/Droite/Avant

Jeu de jambes au tennis : préparation physique atelier N°6

Récupération en petite foulée

Jeu de jambes au tennis : préparation physique atelier N°7

Dans cet atelier vous êtes toujours face au filet.

Course vers l’avant la plus rapide possible.

Contour du plot jambes bien fléchies.

Déplacement vers l’arrière, le plus rapidement, toujours face au filet.

Et bis repetita

Pour que cette séance soit un maximum profitable, pensez à bien vous échauffer avant.

Cette séance doit se faire une fois par semaine.

Surtout pas veille d’un match…

Cette séance était sans raquette.

Passons à présent aux exercices pour travailler le jeu de jambes mais cette fois avec votre raquette.

Jeu de jambes au tennis : Exercices

Je vous l’avais promis.

Du concret.

Les exercices sont classiques.

Personnellement, je déteste les faires.

Je déteste les faire en tant que joueur (hein !).

Et pourtant il vont vous apporter un grand bénéfice.

Ils sont classés de plus « facile » au plus « difficile ».

Et le mot d’ordre avec votre partenaire, c’est : vous devez adapter vos frappes (trajectoires, vitesses) pour que l’exercice soit non seulement réalisable, mais aussi et surtout qu’il dure.

Jeu de jambes au tennis Exercice 1

Vous êtes en diagonale.

Avec votre partenaire d’entraînement.

Vous jouez donc croisé.

Vous placez un plot au milieu du terrain.

L’idée étant de frapper votre coup puis de venir toucher le plot avec votre raquette.

Cela vous pousse évidemment à vous replacer.

Jeu de jambes au tennis Exercice 2

Sur grand terrain cette fois.

Vous posez un plot au centre du terrain à 1 mètre de la ligne de fond de court.

Après chaque frappe, vous venez faire le tour du plot à grande vitesse avec beaucoup de petits pas pour contourner le plot afin de se replacer.

Si vous avez frappez un coup droit, alors vous faîtes le tour par la droite du plot.

Et inversement en revers.

Jeu de jambes au tennis Exercice 3

Vous vous placez avec votre partenaire l’un en face de l’autre dans un couloir avec un plot à 1 mètre de la ligne de fond de court au milieu du couloir.

Après chaque frappe, vous devez faire le tour du plot à grande vitesse avec beaucoup de petits pas pour contourner le plot afin de vous replacer.

Et le tout sans sortir du couloir.

Cela va vous contraindre à faire des petits pas d’ajustement

ATTENTION, cet exercice est très difficile, et demande une grande maîtrise au niveau de votre jeu de jambes.

Jeu de jambes au tennis : Conclusion

Tout ces efforts dans quel but ?

Vous allez progresser à vitesse grand V grâce à votre jeu de jambes.

Oui c’est contraignant.

Oui ceux sont des sacrifices.

Mais après, tout vous paraîtra beaucoup plus facile.

Je vous laisse regarder cet échange entre Federer et Hewitt.

Un cas d’école.

Prenez soins de visionner attentivement les ralentis.

Et ne loupez pas la fin avec un conseil mental donné au passage par Federer.

Pour compléter votre lecture, voici les articles conseils qui vont vous faire progresser rapidement:

Comment être classé au tennis (les secrets pour passer de NC à 0)

7 façons curieuses, mais efficaces, pour s’entraîner seul au tennis

Comment créer un (bon) programme d’entraînement tennis et réussir : mini-guide complet (en 5 étapes)

7 anecdotes de Roger Federer pour progresser dans votre tennis

7 leçons pour progresser au tennis (apprises de 10 à 23 ans).

Comment jouer la fameuse balle haute au tennis ? (3 astuces imparables)

Les 4 coups qui permettent de progresser rapidement en utilisant le lift au tennis

Les 3 seuls exercices (dont vous avez vraiment besoin) pour progresser en jouant sur un mur de tennis

L’appli tennis qu’il vous faut absolument pour progresser. (La preuve en 7 points)

3 exercices pratiqués en double au tennis pour décupler votre niveau de joueur en simple

4 méthodes pour apprendre le tennis (dont une qui va vous surprendre)

4 façons d’utiliser le slice au tennis pour être plus efficace sur un court

3 critères à prendre en compte pour rendre l’effet au tennis redoutable sur les courts

4 clefs pour bien jouer dans un tie break au tennis sans crouler sous la pression

7 astuces pour (bien) gérer la balle de break au tennis sans avoir la peur au ventre

Les 29 meilleurs exercices tennis : guide complet pour progresser rapidement

4 types de séance tennis à intégrer (absolument) à votre entraînement pour progresser rapidement

7 avantages (indéniables) des cours de tennis en ligne pour progresser rapidement

5 étapes pour réaliser facilement l’entraînement idéal au tennis

4 astuces pour bien choisir la tension de votre raquette de tennis

4 clefs pour avoir un bon relâchement au tennis (dont une qui peut faire la différence à elle seule)

Top 10 des exercices d’entraînement pour progresser rapidement au tennis

Comment frapper fort au tennis en 5 leçons (À réaliser lors de votre prochain entraînement)

7 astuces (dont 2 « borderline ») pour exploiter les règles du tennis et gagner un match

4 étapes pour réaliser un bon échauffement avant un match de tennis

3 exercices de renforcement musculaire pour devenir meilleur au tennis

Top 10 des maladies du tennisman (et comment les éviter ou les traiter)

Comment choisir sa raquette de tennis ? 11 critères (dont 2 bizarres)

Apprendre le tennis seul grâce au lexique interactif

Comment mieux jouer au tennis ? 7 secrets de la biomécanique

Comment être fort au tennis ? Les 4 piliers en bétons armés

Reprendre le tennis : 5 critères à vérifier sous peine de tout faire foirer

Conseil tennis : comment diminuer vos fautes directes (avec étude de cas)

7 leçons essentielles pour gagner le plus grand tournoi de tennis amateur 

Tennis débutant : 7 erreurs à éviter absolument 

4 exercices « physique » pour progresser (tout seul) au tennis

3 (+1) astuces tennis rares pour progresser rapidement

Comment bien jouer au tennis ? Top 10 des conseils indispensables

Comment franchir (rapidement) les paliers du classement en tennis amateur 

Progresser au tennis rapidement: 3 conseils pour passer de NC à 5/6

Comment progresser au tennis grâce à l’analyse statistiques

Comment progresser au tennis grâce à un test de math

Comment progresser au tennis en corrigeant vos défauts techniques

Comment progresser au tennis avec l’analyse vidéo

Les 3 exercices incontournables de tennis qu’un débutant doit absolument connaître sous peine de foirer sa progression

Comment être classé au tennis (les secrets pour passer de NC à 0)

Il y a un truc que vous devez vraiment comprendre.

Il y a ce qui est utile quand on démarre la compétition.

Et ce qui est utile quand on est déjà classé.

Par chance, dans cet article vous allez trouver les deux.

Par exemple la raquette.

Si vous voulez avoir une raquette « de pro », vous allez vous rendre dans un magasin.

Le vendeur va vous parler du tamis, du profilage, de l’équilibre, de la rigidité, de la grosseur du manche, du plan de cordage etc…

Vous allez ressortir avec deux raquettes et quelques centaines d’euros en moins sur votre compte en banque.

Cela n’aura pas servi à grand chose.

Parce que ces jolies raquettes ne vont pas vous faire gagner vos premiers matchs.

Vous auriez mieux fait d’acheter une corde à sauter…

Pour commencer je vais vous faire une blague.

Peut être de mauvais goût.

Ce sera à vous d’en juger.

Mais par la suite croyez moi on va rentrer dans le concret.

Car vous allez découvrir les clefs pour franchir chaque étape du classement tennis amateur.

Bon vous voulez être classé au tennis.

Simple.

Inscrivez vous à un premier tournoi.

En effet voici ce que vous pouvez trouver sur le site officiel de la FFT :

« Le joueur peut accéder à l’échelon 40 de manière automatique ou sur proposition du club. En voici les modalités.

Accès automatique

Deux voies d’accès automatique pour le joueur licencié NC.

  1. Participer à une épreuve homologuée en simple (tournoi, TMC, rencontre par équipes…) et perdre son match (hors WO).
  2. Jouer au moins un match (victoire ou défaite et hors WO) dans une épreuve de double homologuée (GS ou AEI).

Dans ces deux cas, le classement 40 sera obtenu dès la sortie du classement suivant (classement mensuel ou classement de fin d’année).« 

Pourquoi c’est une blague ?

Car à la question, comment être classé au tennis, si un prof vous disait, vas faire un tournoi, perd ton match et tu seras classé…

Vous trouveriez cela moyen de sa part.

Non soyons plus sérieux un instant.

Et rentrons dans le concret.

À quoi sert le classement au tennis ?

À flatter votre égo.

Ni plus, ni moins.

Franchement, depuis tout petit, on se compare sans cesse.

La taille quand on est gamin.

Les notes en maths.

Le prix de la voiture.

Et bien le classement au tennis n’échappe pas à cette règle.

À chaque fois que vous allez parler tennis, on va vous demander votre classement.

Comme si à lui seul, il pouvait résumer qui vous êtes.

Quoi qu’il en soit il permet effectivement de vous positionner parmi tous les licenciés.

Regardez par exemple ma position au sein de la pyramide des classements français.

Les 4 grandes séries de classements tennis en France

Le problème principal avec le classement tennis ?

C’est que pour un profane, il comprend rien.

(Et on peut le comprendre).

Déjà l’histoire du « 30/1 », qui ne se dit pas 30 slash 1 mais « trente un » (et pas « trente et un » non plus).

Ensuite, le fait que un « 30/1 » et plus fort (normalement), en tout cas mieux classé, qu’un 30/4.

Alors que 34 est plus grand que 31…

Bref, pas facile cette histoire.

La 4ème série est le niveau de tennis le plus faible.

La 1ère, le plus fort.

L’idée étant, si possible, de traverser les séries.

Mais je vous arrête de suite, la première est réservée pour les pro.

Répartition des classements au tennis en fonction des séries :

  • 4ème série : 40, 30/5, 30/4, 30/3, 30/2, 30/1
  • 3ème série : 30, 15/5, 15/4, 15/3, 15/2, 15/1
  • 2nde série : 15, 5/6, 4/6, 3/6, 2/6, 1/6, 0, -2/6, -4/6, -15 (lire moins deux six) puis les meilleurs français de 31 à 100 ème pour les hommes (de 21 à 60 pour les femmes)
  • 1ère série : Les 30 meilleurs joueurs français pour les hommes) (les 20 meilleures joueuses pour les femmes)

D’ailleurs au passage, petite devinette.

Mieux vaut-il être le meilleur classé de la 3 ème série (15/1) ou le plus nul de la seconde (15) ?

Intéressant, n’est-ce pas.

Et bien d’un point de vue comptable pur, le 15 est meilleur que le 15/1.

Sauf que.

Vous pouvez prétendre, en tant que 15/1, à faire des tournois limités à ce classement.

Et cela peut être lucratif.

Un été, avec mon partenaire d’entraînement « Ando », tous deux 15/1, on s’est inscrit à 8 tournois.

Un tournoi par semaine.

Durant 8 semaines. Juillet et Août.

Lui il en a gagné 7 et perdu une fois en finale.

Il s’est fait un beau petit pactole (en tant qu’étudiant).

J’ai perdu une fois contre lui.

Et une autre fois il a gagné l’équivalent de son poids en bouteilles de vin…

Que de bons souvenirs.

Mais revenons à notre sujet principal.

Méthode de calcul du classement tennis

Je joue au tennis depuis l’âge de 10 ans.

Cela fait donc plus de 30 ans.

Le système du calcul de classement change souvent.

Disons les modalités.

C’est pourquoi je vous conseille fortement d’aller à la source.

À titre d’exemple je vous insère le barème actuel (au moment où je rédige cet article).

Les classements de tennis sont calculés selon une méthode unique de comptabilisation de points.

Chaque victoire peut ainsi rapporter des points selon un certain barème.

Comptabilisation des points : Victoire à :

  • échelon égal : 60 points (ex: un 30/2 bat un 30/2)
  • +1 échelon : 90 points (ex: un 30/2 bat un 30/1)
  • à +2 échelons et au-dessus : 120 points (ex: un 30/2 bat un 30)
  • à 1 échelon en-dessous : 30 points (ex: un 30/2 bat un 30/3)
  • à 2 échelon en-dessous : 20 points (ex: un 30/2 bat un 30/4)
  • à 3 échelons en-dessous : 15 points (ex: un 30/2 bat un 30/5)
  • à 4 échelons en dessous: 0 point (ex: un 30/2 bat un 40)

S’ajoute à cela des points attribués en fonction du ratio victoire/défaite du joueur selon certains critères précis.

Quand le classement tennis est-il publié ?

C’est la grande nouveauté.

À titre personnel je trouve que c’est une grande révolution.

Et bénéfique.

Il fût un temps où le classement tennis était réévalué qu’une seule fois par an.

Désormais il est mensuellement.

Et cela fait une différence majeure.

Voyez vous j’ai arrêtez le tennis en compétition de septembre 2017 à septembre 2021.

Je me suis retrouvé classé 30.

Et lorsque j’ai repris la compétition, j’ai été bien content de pouvoir remonter rapidement.

On en arrive maintenant au coeur de cet article.

Dans chaque section suivante on va voir ensemble comment être classé au tennis dans chacune des séries.

Comment être classé au tennis en 4 ème série.

L’idée ici c’est de vous donner un conseil efficient.

Evidemment je ne peux être exhaustif à travers cet article.

Je le fais en revanche dans toutes mes formations vidéos dédiées.

Donc là si je devais vous donner un seul conseil pour arriver à être classé jusqu’à 30/1, je vous suggère de vous concentrer essentiellement sur votre jeu de jambes.

Bien placé et équilibré vous allez être régulier.

Et cela suffit.

Grâce à vos jambes vous allez être à bonne distance de frappe.

Vous allez être bien fléchi au moment de taper.

Donc stable.

Après votre coup joué, vous allez vous replacer de façon adéquate.

Bref, en réduisant vos fautes directes, vous avez fait 90% du job.

Comment être classé au tennis en 3 ème série

Je vais en faire bondir plus d’un (peut-être même vous).

Maintenant l’idée c’est d’arriver à être 15/1.

Vous êtes passé par la case 4 ème série.

Donc vous êtes régulier.

Et plutôt complet techniquement.

Vous avez besoin maintenant d’un coup fort.

Un coup sur lequel vous pouvez avoir une totale confiance.

Un coup qui, à lui seul, peut faire la différence.

Ce coup ?

C’est votre service !

Mais quand je dis service, c’est la TOTALE !

1 ère balle avec variations d’effets (slice, lift, plat).

2 nde balle IDEM.

Et là vous allez prendre un réel avantage sur vos adversaires.

Si vous souhaitez approfondir, j’ai prévu pour vous une formation OFFERTE pour améliorer votre service.

Cliquez sur l’image pour la suivre

Comment être classé au tennis en 2nde série

Il faut vous faire une raison.

À partir de là, vous devez être un joueur complet sur toutes les composantes.

Tactiques, techniques, physiques et mentales.

Je vais vous raconter une anecdote.

Un été je fais « une tournée » avec mon prof du club de l’époque (TC QUILLAN) et 3 autres copains.

Je suis 15/5 et j’ai 16 ans.

Je vais jouer à Lézignan.

Je joue un 30/1 (un jeune comme moi).

Il tape fort.

Disons il tape tout.

Certaines fois c’est ridicule.

D’autres spectaculaires.

La plupart du temps inoffensif.

Je perds le match en 3 sets.

En discutant avec lui après le match, il m’explique qu’il veut monter 0.

Pourquoi 0 ?

Pourquoi ce classement.

Car il y a un jeune de son club (Narbonne) qui a un an de plus et qui est 0.

J’en discute de retour dans la voiture avec mon moniteur.

Et en on est vraiment dubitatif (pour rester poli).

On y croit pas du tout.

Et pourtant.

30/1, 15/5.

15/5, 15/1.

15/1, 4/6.

4/6, 1/6.

4 ans après je l’ai revu.

Il jouait la finale du tournoi de Quillan.

Il était 1/6.

Je me souviens avoir été impressionné.

Il tapait (toujours) tout.

Mais (cette fois) cela rentrait.

Je suis bien évidemment allé le voir.

Pour lui demander comment il avait fait.

Sa réponse m’a saisi.

À la fois par sa simplicité.

Mais aussi finalement son côté logique.

Je lui avais remémoré notre anecdote commune.

Et il m’avait répondu la chose suivante :

« tu veux savoir comment j’ai fait pour monter aussi rapidement et ainsi arriver 1/6 ?

C’est simple. Je me suis entraîné tous les jours.

Et tu veux savoir avec qui ces deux dernières années ?

Avec le fameux joueur qui était 0 à l’époque… »

Tous les soirs en sortant du lycée, il allait taper avec cet autre jeune.

Cet autre jeune était monté -30.

Il avait donc fait en 4 ans de 0 à -30.

Lui avait réalisé une progression de 30/1 à 1/6.

Comment être classé au tennis en 1ère série

C’est une autre histoire.

Un physique à toutes épreuves.

Un encadrement hors norme.

Des finances pour aider.

Une toute autre dimension.

Celle plus professionnelle.

Je vais être franc avec vous.

Sur mon site, à travers mes articles et/ou vidéo, mes conseils ne s’adressent pas à eux.

Mais plutôt à vous.

Un joueur amateur certes.

Mais tout autant passionné.

Arriver à être classé (ou mieux classé) demandera du travail, mais…

N’abandonnez jamais.

Des tas de joueurs vous diront que monter de 5 classements est impossible.

Nous sommes dans le pays des pessimistes et des râleurs professionnels.

Vous aurez quelques déceptions.

Mais ce n’est rien. Apprenez. Faites-vous bien conseiller.

Notre siècle est celui de la technologie, du savoir.

Les gens se forment en ligne, c’est un fait.

Vous voulez en être?

Alors battez-vous.

Lorsqu’on vous dira que vous êtes fou de croire que de non classé vous pouvez monter 15/3, montrez qu’ils ont tort.

Pour compléter votre lecture, voici les articles conseils qui vont vous faire progresser rapidement:

7 façons curieuses, mais efficaces, pour s’entraîner seul au tennis

Comment créer un (bon) programme d’entraînement tennis et réussir : mini-guide complet (en 5 étapes)

7 anecdotes de Roger Federer pour progresser dans votre tennis

7 leçons pour progresser au tennis (apprises de 10 à 23 ans).

Comment jouer la fameuse balle haute au tennis ? (3 astuces imparables)

Les 4 coups qui permettent de progresser rapidement en utilisant le lift au tennis

Les 3 seuls exercices (dont vous avez vraiment besoin) pour progresser en jouant sur un mur de tennis

L’appli tennis qu’il vous faut absolument pour progresser. (La preuve en 7 points)

3 exercices pratiqués en double au tennis pour décupler votre niveau de joueur en simple

4 méthodes pour apprendre le tennis (dont une qui va vous surprendre)

4 façons d’utiliser le slice au tennis pour être plus efficace sur un court

3 critères à prendre en compte pour rendre l’effet au tennis redoutable sur les courts

4 clefs pour bien jouer dans un tie break au tennis sans crouler sous la pression

7 astuces pour (bien) gérer la balle de break au tennis sans avoir la peur au ventre

Les 29 meilleurs exercices tennis : guide complet pour progresser rapidement

4 types de séance tennis à intégrer (absolument) à votre entraînement pour progresser rapidement

7 avantages (indéniables) des cours de tennis en ligne pour progresser rapidement

5 étapes pour réaliser facilement l’entraînement idéal au tennis

4 astuces pour bien choisir la tension de votre raquette de tennis

4 clefs pour avoir un bon relâchement au tennis (dont une qui peut faire la différence à elle seule)

Top 10 des exercices d’entraînement pour progresser rapidement au tennis

Comment frapper fort au tennis en 5 leçons (À réaliser lors de votre prochain entraînement)

7 astuces (dont 2 « borderline ») pour exploiter les règles du tennis et gagner un match

4 étapes pour réaliser un bon échauffement avant un match de tennis

3 exercices de renforcement musculaire pour devenir meilleur au tennis

Top 10 des maladies du tennisman (et comment les éviter ou les traiter)

Comment choisir sa raquette de tennis ? 11 critères (dont 2 bizarres)

Apprendre le tennis seul grâce au lexique interactif

Comment mieux jouer au tennis ? 7 secrets de la biomécanique

Comment être fort au tennis ? Les 4 piliers en bétons armés

Reprendre le tennis : 5 critères à vérifier sous peine de tout faire foirer

Conseil tennis : comment diminuer vos fautes directes (avec étude de cas)

7 leçons essentielles pour gagner le plus grand tournoi de tennis amateur 

Tennis débutant : 7 erreurs à éviter absolument 

4 exercices « physique » pour progresser (tout seul) au tennis

3 (+1) astuces tennis rares pour progresser rapidement

Comment bien jouer au tennis ? Top 10 des conseils indispensables

Comment franchir (rapidement) les paliers du classement en tennis amateur 

Progresser au tennis rapidement: 3 conseils pour passer de NC à 5/6

Comment progresser au tennis grâce à l’analyse statistiques

Comment progresser au tennis grâce à un test de math

Comment progresser au tennis en corrigeant vos défauts techniques

Comment progresser au tennis avec l’analyse vidéo

Les 3 exercices incontournables de tennis qu’un débutant doit absolument connaître sous peine de foirer sa progression

7 façons curieuses, mais efficaces, pour s’entraîner seul au tennis

Vous arrivez devant le club, c’est le week-end.

Votre raquette et un sac plastique remplies de balles.

Vous cherchez frénétiquement un partenaire pour jouer.

Celui qui joue d’habitude avec vous ne peut pas aujourd’hui.

Vous regardez à l’intérieur.

Vous inspirez, vous grimacez et vous soupirez. Pfffffff.

Découragement.

Hélas, personne à l’horizon, cela ne sera pas aujourd’hui.

« Espoir, Déception : deux ennemis qui s’entendent très bien ensemble » – Eugène Vivier

Cela vous rappelle des souvenirs ? 

Pourquoi vous laissez gagner par cette frustration ?

Comment faire pour vous entraîner seul au tennis ?

Quel est le problème ? Je vais vous le dire…

Et je vais être direct. Voire brutal, mais c’est pour votre bien. Ne m’en voulez pas. Attention, c’est parti :

Vous êtes-vous déjà dit que votre entraînement était pourri ?

Que vous n’aviez pas fait ce qu’il fallait ?

C’est évident : les entraînement pourris ne vous apportent ni de plaisir, ni de progression.

Je connais cela. Parce que des entraînements merdiques, j’en ai fait, comme tout le monde, à mes débuts.

Avant d’en faire de meilleurs, à force de pratiquer tous les jours, comme un besogneux.

Et en plus, j’ai encore une mauvaise nouvelle…

S’entraîner seul au tennis n’est que la moitié du boulot.

Si vous voulez que cela marche vraiment, il faut aussi faire de la compétition.

Mais ceci est une autre histoire…

Si vous le voulez bien concentrons nous sur l’entraînement seul au tennis.

Alors voici une antisèche, un pense-bête, appelez cela comme vous voudrez.

Ce que vous avez ici, ceux sont 7 façons de vous entraîner seul au tennis.

De la plus courante à la plus originale.

Et avec un degré d’efficacité grandissant au fil des sections.

C’est parti !

1er Entraînement tennis seul : Le lanceur de balles

Je dois vous avouer quelque chose.

Je m’en suis rendu compte en préparant cet article.

J’ai déjà joué en cours collectifs.

En séances individuelles.

Sur terre battue.

Sur gazon synthétique.

En altitude, au bord de le mer.

En France et à l’étranger.

Sous le soleil ou dans le froid.

En indoor ou sous la pluie.

De jour comme de nuit.

Etc…

Mais je n’ai jamais joué face à un lanceur de balle.

Quand je parle de lanceur de balle, je ne parle pas d’un moniteur avec son panier.

Car de cela j’en ai « bouffé ».

Et même encore.

Non, je parle bel et bien d’une machine automatique.

L’avantage c’est que vous pouvez travailler votre gestuelle technique.

De chacun de vos coups de fond de court ou à la volée.

Vous pouvez fluidifier vos mouvements.

Mais attention à ne pas encrer des défauts qui seraient dévastateurs par la suite.

Récemment je regardais un joueur qui partageait sa progression sur YouTube et qui s’entraînait justement avec un lanceur de balles.

Il était appliqué sur son jeu de jambes.

Il avait une technique relativement propre.

Et il s’en servait surtout pour retrouver la condition physique.

Donc pourquoi pas…

2 ème Entraînement tennis seul : Le mur

Mon premier club c’est le TC Quillan.

Et du mur j’en ai fait.

Au début juste pour m’amuser.

Ensuite pour travailler mon passage du revers à deux mains à une main.

Enfin pour travailler mon petit jeu de jambes.

30 ans plus tard j’en ai fait à Calas.

Lorsque j’ai souhaité reprendre le tennis en compétition après 5 ans d’arrêt.

Et le mur quand c’est bien fait, c’est très impressionnant.

J’ai en mémoire l’exemple d’un joueur classé -30.

Je vous raconte l’anecdote.

Plus jeune j’ai fait le circuit de la plaine de l’orb.

Il y avait 4 tournois aux alentours de Beziers.

Et sur 3 tournois j’ai rencontré au premier tour un joueur que personne ne voulait rencontrer.

Ben oui le « plouc de service » de Quillan, on m’envoyait à l’abattoir.

Ce joueur c’était Mohamed Sekou Drame

Son père était jardinier au tennis club du Cap d’Agde (du temps de Pierre Barthès).

Un monstre.

Bien sûr à 12 ans je ne pouvais pas encore imaginer qu’il allait devenir un jour 301 ème joueur ATP.

Quelques années plus tard je le retrouve sur un tournoi du côté de Montpellier.

Il est classé -30 et s’échauffe avant son match.

Il est sur le mur.

C’est impressionnant.

Physiquement.

Et techniquement.

Bref.

Comment vous, vous pouvez progresser en vous entraînant seul face au mur.

J’ai pensé à vous et je vous ai préparé un article dédié :

Les 3 seuls exercices dont vous avez vraiment besoin pour progresser en jouant contre un mur de tennis

3 ème Entraînement tennis seul : « L’appareil jokari »

Là il faut que je vous raconte.

C’est trop marrant.

Lorsque j’ai déménagé de la région parisienne dans le sud, j’ai stoppé le tennis en compétition.

Lorsque j’ai voulu reprendre j’ai subi la période COVID.

Durant cette période j’ai été « ciblé » par une publicité facebook et j’ai acheté un « jokari tennis ».

Vous pouvez en trouvé facilement chez Décathlon.

Le truc ?

C’est que je l’ai essayé sur le parking de la résidence où j’habitais.

Et cela m’a valu une embrouille avec notamment un de mes voisins (par rapport aux voitures stationnées).

J’ai arrêté.

Pas à cause du voisin.

Mais car franchement cela ne me satisfaisait pas.

Là vous vous dîtes : « c’est ça le truc marrant ?! »

Non.

Le truc marrant c’est quand le voisin s’est rendu compte que j’étais prof de tennis et qu’il voulait que j’aide son fils à progresser…et que je lui ai répondu : « allez acheter un jokari tennis… »

4 ème Entraînement tennis seul : Le physique

C’est tout bête.

Mais encore faut-il y penser, le faire et le faire correctement.

Il s’agît (évidemment) de travailler seul votre physique pour améliorer votre tennis.

Je ne vais pas détailler ici dans cette section.

Car vous pouvez retrouver une ressource additionnelle :

4 exercices « physique » pour progresser (tout seul) au tennis

5 ème Entraînement tennis seul : Le service

C’est le coup technique par excellence que vous pouvez travailler seul.

Et j’en connais un rayon.

À lui seul, il m’a permis de progresser de 30/1 à 15/1 !

Je vous raconte tout sur cette page

6 ème Entraînement tennis seul : Tactique et Mental

Je vous l’ai dit en préambule.

7 façons de réaliser un entraînement tennis seul.

De la plus courante, à la plus originale.

Je me rends compte que j’aurais peut-être dû préciser, de la plus « amateur » à la plus « experte ».

Voyez vous, cette section je suis certain que vous ne l’avez jamais envisagée auparavent.

Travailler votre tactique et votre mental pour le tennis, seul.

Imaginez.

C’est vendredi soir.

Vous êtes ereinté par votre semaine de boulot.

Normalement vous avez votre cours collectif à 20 heures.

Mais pas de bol.

Il pleut.

Cours annulé.

Pourtant vous êtes contents.

Vous vous installez tranquillement dans votre canapé.

Avec votre tablette ou votre smartphone.

Vous vous connectez à tennispourcentage.

Et vous regardez mes vidéos.

Et oui.

Car il s’agît bien de cela.

En regardant mes formations vidéos, vous allez progresser mentalement et tactiquement.

Vous ne me croyez pas.

Allez voir la page des témoignages

7 ème Entraînement tennis seul : Technique

C’est, et de loin, ma préférée.

Bon, je ne suis pas impartial.

C’est normal car je suis le précurseur à avoir démocratiser cette méthode au « grand public » (jusqu’alors réservée aux pros)

Cela m’a même valu d’être démarché par le responsable digital de l’Académie Patrick Mouratoglou.

Par exemple ma vidéo phare sur YouTube totalise plus de 100 000 vues !

C’est un peu ma « marque de fabrique »

C’est ma formation « signature »

La puissance combinée de l’analyse statistiques et vidéos.

C’est pour vous l’assurance de pouvoir vous entraîner seul au tennis et progresser à vitesse grand V

Voilà, vous avez entre vos mains 7 moyens (plus ou moins efficaces) de vous entraîner seul au tennis.

Rien de magique ou révolutionnaire.

Que du bon sens.

Mais le bon sens, sans pratique ne vous servira à rien.

Alors choisissez la méthode qui vous plaît le plus.

Et allez-y foncez.

Et juste avant vous pouvez continuer votre lecture par les ressources complémentaires :

Comment créer un (bon) programme d’entraînement tennis et réussir : mini-guide complet (en 5 étapes)

7 anecdotes de Roger Federer pour progresser dans votre tennis

7 leçons pour progresser au tennis (apprises de 10 à 23 ans).

Comment jouer la fameuse balle haute au tennis ? (3 astuces imparables)

Les 4 coups qui permettent de progresser rapidement en utilisant le lift au tennis

Les 3 seuls exercices (dont vous avez vraiment besoin) pour progresser en jouant sur un mur de tennis

L’appli tennis qu’il vous faut absolument pour progresser. (La preuve en 7 points)

3 exercices pratiqués en double au tennis pour décupler votre niveau de joueur en simple

4 méthodes pour apprendre le tennis (dont une qui va vous surprendre)

4 façons d’utiliser le slice au tennis pour être plus efficace sur un court

3 critères à prendre en compte pour rendre l’effet au tennis redoutable sur les courts

4 clefs pour bien jouer dans un tie break au tennis sans crouler sous la pression

7 astuces pour (bien) gérer la balle de break au tennis sans avoir la peur au ventre

Les 29 meilleurs exercices tennis : guide complet pour progresser rapidement

4 types de séance tennis à intégrer (absolument) à votre entraînement pour progresser rapidement

7 avantages (indéniables) des cours de tennis en ligne pour progresser rapidement

5 étapes pour réaliser facilement l’entraînement idéal au tennis

4 astuces pour bien choisir la tension de votre raquette de tennis

4 clefs pour avoir un bon relâchement au tennis (dont une qui peut faire la différence à elle seule)

Top 10 des exercices d’entraînement pour progresser rapidement au tennis

Comment frapper fort au tennis en 5 leçons (À réaliser lors de votre prochain entraînement)

7 astuces (dont 2 « borderline ») pour exploiter les règles du tennis et gagner un match

4 étapes pour réaliser un bon échauffement avant un match de tennis

3 exercices de renforcement musculaire pour devenir meilleur au tennis

Top 10 des maladies du tennisman (et comment les éviter ou les traiter)

Comment choisir sa raquette de tennis ? 11 critères (dont 2 bizarres)

Apprendre le tennis seul grâce au lexique interactif

Comment mieux jouer au tennis ? 7 secrets de la biomécanique

Comment être fort au tennis ? Les 4 piliers en bétons armés

Reprendre le tennis : 5 critères à vérifier sous peine de tout faire foirer

Conseil tennis : comment diminuer vos fautes directes (avec étude de cas)

7 leçons essentielles pour gagner le plus grand tournoi de tennis amateur 

Tennis débutant : 7 erreurs à éviter absolument 

4 exercices « physique » pour progresser (tout seul) au tennis

3 (+1) astuces tennis rares pour progresser rapidement

Comment bien jouer au tennis ? Top 10 des conseils indispensables

Comment franchir (rapidement) les paliers du classement en tennis amateur 

Progresser au tennis rapidement: 3 conseils pour passer de NC à 5/6

Comment progresser au tennis grâce à l’analyse statistiques

Comment progresser au tennis grâce à un test de math

Comment progresser au tennis en corrigeant vos défauts techniques

Comment progresser au tennis avec l’analyse vidéo

Les 3 exercices incontournables de tennis qu’un débutant doit absolument connaître sous peine de foirer sa progression

Comment créer un (bon) programme d’entraînement tennis et réussir : mini-guide complet (en 5 étapes)

Vous avez envie de progresser rapidement au tennis ?

Votre entraînement tennis pourrait être la passerelle vers un meilleur classement.

Vous êtes au bon endroit.

La progression au tennis c’est le sujet du site Tennispourcentage.

Créer un programme d’entraînement spécifique tennis ?

Je sais faire.

Intégrer de la préparation physique ?

C’est easy.

J’ai déjà aidé des milliers de joueurs à travers mes articles, vidéos, ou cours en présentiel.

Dans cet article je vais vous donner toutes les étapes à suivre pour créer un bon programme d’entraînement au tennis.

Pour que vous aussi, vous puissiez emprunter le bon chemin.

Voici le guide complet en 5 étapes.

Programme entraînement tennis : Etape 1 Identification

Au moment où vous lisez cet article je ne vous connais pas.

Vous reprenez le tennis ?

Vous êtes débutant ?

Vous êtes jeune ou plus âgé ?

Vous êtes compétiteur ?

Vous êtes (peut-être) enseignant ?

Bref.

La première étape pour élaborer un programme d’entraînement pertinent c’est de la personnaliser.

Ben oui.

Dit comme cela, ça semble évident n’est-ce pas ?

Du coup vous devez vous poser les bonnes questions.

Voici par exemple une fiche de renseignement récoltée lors d’un travail spécifique avec un de mes élèves.

Les réponses à certains critères vont être capitales pour la suite.

Programme entraînement tennis professionnel

Pour un joueur de haut niveau, la charge de travail ne sera pas la même et nécessitera évidemment plus de séances.

La préparation physique se fera généralement avec un professionnel dédié.

Le suivi sera permanent et exclusif.

Programme entraînement tennis jeune

Pour un joueur plus jeune, une attention particulière va être portée sur l’aspect physique pour éviter les éventuelles blessures qui pourraient être rédhibitoires.

L’emploi du temps devra être aménagé pour intégrer toutes les séances de façon optimale.

Quoi qu’il en soit, dans la suite de ce guide, je vais continuer à l’illustrer à l’aide de mon élève.

En effet se profil se rapprochera sans doute plus du votre.

En tout cas il y a une plus forte probabilité.

Programme entraînement tennis : Etape 2 Observation

Cette étape est cruciale.

Elle peut paraître contre-intuitive.

Et pourtant.

Si elle est négligée, tout le travail qui va suivre pourrait être inefficace.

Vous devez absolument passer par cette case.

Rassurez-vous, pas besoin d’être un expert.

Vous devez simplement vous fier aux nombres.

Ils ne mentent jamais.

Et un (simple) observateur pourra vous aider dans cette tâche.

Programme entraînement tennis : conditions d’observations

Pour dégager vos points forts et vos points faibles du joueur il est opportun de vous plonger en conditions réelles de matches.

Par exemple, pour mon étude de cas, je l’ai accompagné pour la compétition des interclubs +35 ans (2 matches), pour recueillir les informations nécessaires à l’aide de mes fiches d’observations (voir ci-dessous).

J’ai assisté à une victoire à 15/4 et une défaite à 15.

 Victoire à 15/4 (défenseur privilégiant des filières longues avec un revers chopé. Service plat qui neutralise.)

 Globalement sa réaction a été de construire le point pour finir au filet. Matche sur terre en trois sets (1er set perdu)

Défaite à 15 (joueur de fond de court avec une dominante de coups chopés, une bonne longueur de balle, une bonne endurance)

 Grande difficulté à déborder l’adversaire. Problème de tonicité musculaire du bas du corps. Manque de repères en compétition.

Programme entraînement tennis : critères d’observations

Pour évaluer vos qualités (tactiques, techniques, physiques et mentales) vous pouvez suivres mes propres fiches d’observation.

Programme entraînement tennis : observation tactique

Programme entraînement tennis : observation technique

Programme entraînement tennis : observation physique

Programme entraînement tennis : observation mentale

Une fois toutes les fiches remplies lors des matchs, vous devez effectuer une synthèse de ce type :

Notez bien ici un détail qui a son importance.

Il y a la colonne point fort !

Car oui, évidemment, vous devez améliorer vos points faibles.

Mais vous devez aussi vous appuyer sur vos points forts.

Programme entraînement tennis : Etape 3 Objectifs

Une fois votre synthèse d’observation effectuée, il est temps pour vous désormais de vous fixer des objectifs précis.

Ces objectifs doivent respecter obligatoirement ces critères :

  • Objectifs réalistes (sinon vous allez abandonner)
  • Objectifs précis (sinon vous ne pouvez pas être assez motivé)
  • Objectifs mesurables (sinon vous ne pouvez pas optimiser)

Je vous conseille de suivre cet exemple :

a) Objectifs généraux : compte tenu de la proximité de nos entraînements avec les compétitions, j’ai choisi volontairement de renforcer des points forts tactiques et techniques et d’améliorer les points faibles concernant les domaines physique et mental.

b) Objectifs de classement : pour 2020 15/4

à moyen terme 15/2

c) Objectifs de tournois : 4  tournois

Open de février au centre de la ligue à Créteil

Open de printemps au centre de la ligue à Créteil

Open d’Ivry

Open de l’US Alfortville

d) Objectifs de performances : 2 15/3 ; 2 15/4 ; 2 15/5

C’est impératif ici pour vous d’avoir une vision claire de vos objectifs.

Et oui vos objectifs doivent être « comptable » si vous souhaitez monter en classement.

Programme entraînement tennis : Etape 4 Programmation

Après avoir établi vos objectifs, vous devez élaborer votre programmation  annuelle en fonction de  plusieurs paramètres :

  • en fonction de votre profil de joueur
  • en adéquation avec les fondamentaux tactiques et techniques
  • en intégrant une préparation physique adaptée
  • en liaison avec les objectifs de tournois
  • contraint par le calendrier
  • conditionné par votre budget 

À ce niveau plusieurs choses intéressantes pour vous.

Pas besoin de faire beaucoup de tournois (4 ici mais bien espacés…)

Pas besoin de faire beaucoup de séances (12 ici mais bien adaptées…)

Pas besoin de cramer votre salaire…

Pas besoin de travailler en plus physiquement (c’est intégré)

Un travail ingénieux vaudra toujours mieux que des centaines d’heures inadaptées…

Programme entraînement tennis : Etape 5 Evaluation

Je vais vous raconter une anecdote.

Lorsque j’étais 15/1, j’ai pris une année sabbatique (pour les études).

Je voulais absolument monter 15 pour passer le BE tennis.

Je suis allé voir mon entraîneur.

On a convenu de 2 entraînements tennistiques + entraînement physique.

Et je lui donnais 1500 francs (à l’époque).

Bon je vais tuer le suspense.

Cette année-là je suis resté 15/1…

Avec le recul je ne peux pas tout rejeter en bloc et accabler mon prof de l’époque.

Mais il y a tout de même une chose qui m’interpelle.

Il ne venait jamais me voir en matchs.

Et c’est précisément là que le bas blesse.

Notez bien dans mon exemple ci-dessus.

Il y a des phases de bilans intermédiaires.

Et c’est un moment propice en tournoi pour refaire une phase d’observation.

Pour le cas échéant réajuster le travail d’entraînement.

Regardez mon exemple ci-dessous.

1ère évaluation 

Elle est intervenue suite à son premier tournoi. On avait décidé d’un commun accord que je viendrais l’observer pendant ses matches en tournois. J’ai assisté à une victoire à 15/3 et une défaite à 15/2.

Globalement j’ai été satisfait de son jeu de fond de court, régularité, intensité et variation. Le problème majeur est apparu lors de sa défaite à 15/2. En effet son adversaire était régulier du fond du court avec un effet lifté prononcé (coup droit et revers). Il a donc essayé de monter plus souvent au filet mais a eu beaucoup de mal a contrôler ses volées. J’ai donc décidé d’améliorer ce secteur de jeu lors du deuxième cycle.

2ème évaluation

Suite au deuxième tournoi on a fait un second bilan. Cette fois-ci je n’ai pas pu l’observer en matches. J’ai donc établi le troisième cycle en fonction de son ressenti. Il m’a expliqué que physiquement il avait tenu plus facilement l’enchaînement des matches mais globalement il était mécontent car débordé de vitesse (défaite à 15/3). En détaillant le jeu de son adversaire (qui avait un bon service), j’ai décidé d’améliorer le thème retour de service.

Bilan

On a ainsi travaillé durant une période de huit mois.

Et voilà vous êtes prêt à démarrer votre programme d’entraînement tennis

Cette partie de mise en route n’est pas forcément la plus rigolote, mais au moins on ne la fait qu’une seule fois. 

Lorsque vous aurez appliqué tous les conseils de cet article, vous serez prêts à créer votre progression sur mesure.

Mais, ne vous précipitez pas.

Je vous recommande donc fortement d’abord d’aller faire un match en compétition.

Ou du moins un match d’entraînement le plus sérieusement possible.

À niveau équivalent.

Trop faible ou trop fort cela ne sert à rien.

Pour le reste, n’oubliez jamais les principes fondamentaux.

Pour que votre progression réussisse, il faut trois éléments :

  • Une bonne observation
  • Une bonne programmation
  • Une bonne évaluation

Lorsque ces trois points sont respectés, votre vie tennistique change.

Parce que votre progression peut être absolument dingue.

Mais surtout, parce que votre plaisir à jouer va être décuplé.

Et que ceci n’a pas de prix.

Alors je vais vous donner un dernier conseil. Lancez-vous. Peut-être que la première fois, ce ne sera pas parfait… Mais au moins vous apprendrez des choses. Au moins vous tenterez un projet qui vous redonnera la main sur votre pratique.

N’ayez pas de regrets.

Ceux qui regrettent, ce sont ceux qui ne font rien. Et ce n’est pas vous.

Les meilleures ressources pour suivre un entraînement de PRO au tennis :

7 anecdotes de Roger Federer pour progresser dans votre tennis

7 leçons pour progresser au tennis (apprises de 10 à 23 ans).

Comment jouer la fameuse balle haute au tennis ? (3 astuces imparables)

Les 4 coups qui permettent de progresser rapidement en utilisant le lift au tennis

Les 3 seuls exercices (dont vous avez vraiment besoin) pour progresser en jouant sur un mur de tennis

L’appli tennis qu’il vous faut absolument pour progresser. (La preuve en 7 points)

3 exercices pratiqués en double au tennis pour décupler votre niveau de joueur en simple

4 méthodes pour apprendre le tennis (dont une qui va vous surprendre)

4 façons d’utiliser le slice au tennis pour être plus efficace sur un court

3 critères à prendre en compte pour rendre l’effet au tennis redoutable sur les courts

4 clefs pour bien jouer dans un tie break au tennis sans crouler sous la pression

7 astuces pour (bien) gérer la balle de break au tennis sans avoir la peur au ventre

Les 29 meilleurs exercices tennis : guide complet pour progresser rapidement

4 types de séance tennis à intégrer (absolument) à votre entraînement pour progresser rapidement

7 avantages (indéniables) des cours de tennis en ligne pour progresser rapidement

5 étapes pour réaliser facilement l’entraînement idéal au tennis

4 astuces pour bien choisir la tension de votre raquette de tennis

4 clefs pour avoir un bon relâchement au tennis (dont une qui peut faire la différence à elle seule)

Top 10 des exercices d’entraînement pour progresser rapidement au tennis

Comment frapper fort au tennis en 5 leçons (À réaliser lors de votre prochain entraînement)

7 astuces (dont 2 « borderline ») pour exploiter les règles du tennis et gagner un match

4 étapes pour réaliser un bon échauffement avant un match de tennis

3 exercices de renforcement musculaire pour devenir meilleur au tennis

Top 10 des maladies du tennisman (et comment les éviter ou les traiter)

Comment choisir sa raquette de tennis ? 11 critères (dont 2 bizarres)

Apprendre le tennis seul grâce au lexique interactif

Comment mieux jouer au tennis ? 7 secrets de la biomécanique

Comment être fort au tennis ? Les 4 piliers en bétons armés

Reprendre le tennis : 5 critères à vérifier sous peine de tout faire foirer

Conseil tennis : comment diminuer vos fautes directes (avec étude de cas)

7 leçons essentielles pour gagner le plus grand tournoi de tennis amateur 

Tennis débutant : 7 erreurs à éviter absolument 

4 exercices « physique » pour progresser (tout seul) au tennis

3 (+1) astuces tennis rares pour progresser rapidement

Comment bien jouer au tennis ? Top 10 des conseils indispensables

Comment franchir (rapidement) les paliers du classement en tennis amateur 

Progresser au tennis rapidement: 3 conseils pour passer de NC à 5/6

Comment progresser au tennis grâce à l’analyse statistiques

Comment progresser au tennis grâce à un test de math

Comment progresser au tennis en corrigeant vos défauts techniques

Comment progresser au tennis avec l’analyse vidéo

Les 3 exercices incontournables de tennis qu’un débutant doit absolument connaître sous peine de foirer sa progression

7 anecdotes de Roger FEDERER en grand chelem pour progresser au tennis (son héritage)

Anecdote Roger Federer grand chelem #1

Lorsque je suis allé à Monte Carlo pour la 1ère fois (en 2002),

j’ai eu la chance de pouvoir observer sur le rocher un entraînement de Roger Federer.

J’ouvre une parenthèse: vous avez l’occasion, allez voir ce somptueux site.

 (fin de la parenthèse)

Terrains_Monte-Carlo_Rolex_Masters_1000

Juste à côté de moi, il y avait Mirka Vavrinek (sa future femme) qui était en train d’envoyer des sms sur son téléphone.

C’est çà l’anecdote de « feu de dieu » ?

Non, bien sûr que non.

Roger FEDERER était à l’échauffement, en toute décontraction.

Jusque là me direz-vous, rien d’anormal ou de spectaculaire.

En effet on connaît tous sa fluidité technique.

Mais ce qui m’a frappé à l’époque, c’est que je ne trouvais pas le niveau de jeu si impressionnant.

Pourquoi ?

Tout simplement car il était à l’entraînement et à l’échauffement.

Mais tout d’un coup, j’ai pris une réelle claque !

Non pas de Mirka mais bel et bien de « Rodgeur ».

Au bout de quelques minutes, ils se sont mis en situation de jeu.

Quand je dis jeu, je veux dire système de comptage de points.

Que s’est-il passé à ce moment là ?

Roger FEDERER a pris toute sa dimension de meilleur joueur de la planète.

Qualité de jeu de jambes accélérée.

Acuité visuelle accrue.

Une gestuelle plus cadencé (surtout la fin de geste).

Niveau de concentration élevé.

Ce n’était plus du tout le même joueur.

D’un simple joueur beau à voir techniquement, il s’était transformé en véritable machine de destruction massive.

C’est très important de comprendre que cela ne sert à rien d’observer votre adversaire pendant l’échauffement.

Tout simplement car les conditions ne sont pas des conditions réelles de match.

Que se passe-t-il en général ?

Vous vous placez ligne de fond du court proche de la médiane, et vous frappez droit vers votre adversaire.

La vitesse de balle est réduite et vous ne faîtes pas en général d’effort (ou très peu) sur votre jeu de jambes.

D’ailleurs j’en profite pour vous replonger dans quelques situations cocasses que l’on a tous connus:

  • le joueur bourrin qui tape très fort dès le début de l’échauffement…et qui fait des bâches en matchs
  • le joueur qui retourne (sur vous) vos services…alors que vous vous échauffez tout doucement l’épaule
  • le joueur qui demande des lobs…et qui smashe comme si c’était la balle de match

Revenons-en à l’objet de cet article.

Ces conditions d’échauffement ne sont pas pertinentes dans la mesure où elles ne ressemblent pas à celle du match.

Alors là je t’entends déjà murmurer.

C’est très bien mais ça tu l’as déjà dit Aurélien.

Quand faut-il observer notre adversaire bon sang ?

J’y viens justement.

Je vais vous donner la réponse idéale puis celle pragmatique.

Dans un monde parfait (titre d’une chanson de keen’v pour ceux qui connaissent), c’est idéalement avant de rencontrer votre adversaire.

Mais dans les faits ce n’est pas souvent possible.

La réponse pragmatique alors ?

Il faut vous laisser une marge d’observation jusqu’à 3/3 dans le 1er set.

Attention.

Je vais recevoir une multitude de commentaires désobligeants en m’expliquant que je suis un clown car 3/3 cela fait déjà 6 jeux de joués et que potentiellement il peut déjà y avoir 6/0.

Alors là je répondrai que le clown ce n’est pas moi mais celui qui prends 6/0.

Trêve de plaisanterie.

Vous avez compris l’idée?

Non ?

Et bien c’est très simple pourtant.

Avant de répondre à la question: 

comment gagner un match de tennis  (contre votre adversaire du jour), jusqu’à 3/3 vous allez tester.

Puis ensuite vous allez optimiser pour gagner.

Cela vous intéresse ?

Je vous explique tout ici dans ma formation

Anecdote Roger Federer #2

Un samedi après-midi en juin 2014.

Tournoi de préparation de Wimbledon.

Dans un de « ses jardins » préférés.

Sur herbe au tournoi de Halle.

Federer mène 1 set à 0.

Tie-break au second.

Il mène 6 points à 4.

Balle de match pour lui.

Le point s’engage, puis faute de Nishikori dans le filet.

Et là soudain un truc étrange se déroule.

Alors que le Japonais s’avançe pour féliciter son adversaire, Roger Federer, lui, serre le poing et retourne curieusement en fond de court pour se préparer au point suivant.

Se rendant compte de sa méprise, le Suisse s’empresse alors de venir s’excuser auprès de Nishikori, ponctuant cette belle demi-finale dans la bonne humeur pour le plus grand bonheur du public allemand. 

On peut s’appeler Roger Federer, être considéré comme le meilleur joueur de tous les temps, et ne pas se rendre compte que le dernier point d’une partie vient d’être joué.

Quel est l’enseignement pour vous à travers cette anecdote ?

Peu importe le score.

Peu importe si vous gagnez.

Peu importe si vous perdez.

Vous jouez point par point, et si possible avec la même approche mentale.

C’est exactement ce qu’illustre l’attitude de FEDERER dans la situation décrite ci-dessus.

Il est concentré.

Il a effectué sa routine.

Et c’est finalement un point « comme un autre ».

Federer, sait comment se mettre dans le bon état mental, pour dupliquer sur commande ce processus vertueux.

Si vous aussi vous voulez faire la même chose dans vos matchs, et ne pas vous laisser gagner par la frustration, jettez un coup d’oeil à cette vidéo.

Anecdote Roger Federer grand chelem #3

Regardez attentivement cette image…

À gauche les données de Roger FEDERER.

À droite celles moyenne sur le circuit ATP.

Laquelle pour vous est la plus impressionnante ?

Comparée aux autres joueurs…

Vous donnez votre langue au chat ?

Je vous donne la réponse à la fin de ce paragraphe.

Mais auparavant laisse-moi vous expliquer quelque chose…

Lorsque j’ai débuté sur internet (en 2013), je demandais, suite à l’inscription sur ma lettre de diffusion de conseils, quelle était la problématique reccurente que rencontraient les joueurs.

Très vite, un élément est ressorti: LE SERVICE

Les sujets au tennis sont pourtant vaste.

Technique, tactique, physique, mental…

Donc j’ai décidé d’élaborer ma première formation.

Sur le service.

Je souhaitais que cette formation soit le plus pragmatique possible.

Avec des exercices concrets pour que les membres progressent.

J’ai réussi.

Ce n’est pas moi que le dit mais eux

(ici vous pouvez trouver les témoignages)

Mais je me devais aussi de l’illustrer par le haut niveau.

J’ai donc décortiqué des dizaines d’heures, voire centaines, de vidéos « slow motion » des plus grands serveurs.

Et notamment de FEDERER.

En regardant ces vidéos, j’ai failli passer à côté de l’essentiel.

C’est quelque chose qui n’est pas bien perceptible au ralenti.

Notamment si vous n’avez pas le son.

De quoi s’agit-il ?

Tout simplement du relâchement.

Attendez, attendez…

Je ne parle pas ici de la gestuelle.

Bien sûr que le mouvement est fluide.

Je parle d’un tout autre détail.

Du fait que Roger FEDERER, lorsqu’il effectue son mouvement au service, va avoir une expiration accrue.

Oui, oui.

Vous avez bien lu.

C’est bel et bien là la clef pour que vous arriviez à servir relâché.

Pour vous en convaincre il suffit de regarder les innombrables vidéos de Federer.

Vous le constaterez.

Mais là n’est pas le plus intéressant.

Le must ?

C’est sur des balles de break sur seconde balle.

Je ne blague pas.

Vous regardez un match de Federer.

Vous sélectionnez une balle de break qu’il doit sauver sur son service.

Et là vous allé être abasourdi.

C’est à ce moment précis qu’il exagère son expiration.

Pourquoi diable fait-il cela ?

Et pourquoi je vous recommande fortement de le faire aussi.

Tout simplement car cela lui permet de ne pas être crispé !

Il libère toutes les éventuelles tensions musculaires qu’il pourrait avoir, à cause de l’enjeu (et de la peur de perdre le point en faisant une double faute), simplement avec un souffle d’air.

Car oui, la donnée la plus importante dans l’image de dessus, c’est son taux de point gagné sur second service.

Federer était un des meilleurs, si ce n’est le meilleur, sur sa seconde balle de service…

Si vous aussi vous souhaitez améliorer votre service, et découvrir toutes mes astuces, c’est par là que ça se passe.

Anecdote Roger Federer grand chelem #4

Au cours de sa carrière, Federer a eu plusieurs entraîneurs.

Je pourrais parler de Peter Lundgren qui l’a vu éclore.

De Paul Annacone, qui après avoir entraîné Sampras, l’a vu exceller sur gazon comme son illustre prédécesseur.

De Stefan Edberg, qui a réinventé le jeu de Federer avec un jeu plus offensif.

Mais je vais m’attarder sur Ivan Ljubicic.

Plus exactement sur l’extrait d’une de ses interview :

« Si je suis devenu l’entraîneur de Roger en 2016, je l’ai d’abord connu en tant qu’adversaire. Je l’ai affronté 16 fois au cours de ma carrière professionnelle et, pour moi, le plus impressionnant est qu’il n’a pas joué deux de ces matchs de la même manière sur le plan tactique. Il apportait toujours quelque chose de nouveau sur le terrain et faisait en sorte que vous n’ayez aucune référence dont vous pourriez vous inspirer. Le problème quand on l’affrontait, c’est qu’il jouait un match d’une certaine manière et qu’il se présentait la fois suivante en faisant quelque chose de complètement différent. C’est certainement le seul joueur que j’ai affronté qui pouvait jouer de cette façon, et quoi qu’il fasse, c’était d’une très, très grande qualité. Pour moi, c’était très problématique, car lorsque vous perdez contre quelqu’un, vous vous dites : Bon, je vais tirer des leçons de cette fois‐ci et me préparer pour la prochaine’, mais avec lui, c’était tout simplement impossible. »

Pour (essayer de) faire comme Federer, vous devez donc devenir un maître tacticien.

Avoir en tête votre stratégie de jeu avant vos matchs.

Puis votre panoplie de tactiques à sortir pendant le match, en fonction de vos adversaires.

Si cela vous intéresse, alors foncez sur cette page.

Anecdote Roger Federer grand chelemn #5

Le 10/03/2021 Federer reprend la compétition après  une interruption de plus d’1 an.

Depuis sa demi-finale perdue contre Djokovic à l’open d’Australie en 2020.

Il joue contre Daniel Evans.

Le match est accroché.

À en croire le résultat.

Mais l’essentiel est ailleurs.

Federer gagne son match de reprise.

Durant son interview d’après match, il livre une pépite.

Pour tous les joueurs qui font des fautes.

Peut-être est-ce votre cas.

Avant de vous dévoiler cette pépite, regardez attentivement les statistiques détaillées de ce match.

Je vais vous détailler cette image.

Peut-être elle sera trop petite pour vous si vous êtes sur mobile.

Roger FEDERER a fait 45 fautes non provoquées durant ce match.

Contre seulement 18 pour Evans.

2,5 fois plus de fautes…

Seulement vous devez comparer ce chiffre à la stat correspondante des points gagnants.

1,9 fois plus de points gagnants du côté de Federer.

Revenons-en à cette fameuse pépite lors de l’interview post-match.

Le journaliste lui demande comment il évalue son jeu.

Et sous-entendu, n’a-t-il pas fait trop de fautes.

Réponse de FEDERER:

« C’est OK de faire des fautes si tu as la bonne intention de jeu (sous entendu en essayant d’attaquer) »

Et il rajoute :

« Je sais qu’il faut que j’accepte de faire ces quelques fautes pour ensuite mettre en place mon jeu d’attaque ».

Ici il y a une info capitale pour vous.

Vous avez le droit de faire des fautes.

Même (et surtout) en matchs de compétitions.

Le tout c’est d’avoir une stratégie claire AVANT.

Grâce à la tactique.

Et de la tenir PENDANT.

Grâce à votre mental.

Si vous voulez y arriver et améliorer ces deux aspects : Dark Player et Mental Impact sont là pour vous…

Anecdote Roger Federer grand chelem #6

Vous vous souvenez de ce match ?

Je vous resitue le contexte.

Dernier Roland Garros de Federer (2021)

Dernier match joué porte d’Auteuil (contre Dominik Koepfer).

Night cession.

Personne dans les gradins.

Federer a gagné ses deux premiers tours.

Mais ce match se déroule dans une ambiance bizarre.

Federer a d’ailleurs déclaré à propos de ce match :

 » Sans fans, c’était bien la merde »…

Ce match, vous l’avez peut-être regardé.

En tout cas moi oui.

Et l’allemand gaucher était chaud patate.

Il jouait le feu.

Le score ?

Federer a finalement gagné :

7/6 6/7 7/6 7/5

Et, une fois n’est pas coutume, la pépite concernant ce match va arriver dans l’interview d’après match.

Federer déclare quelque chose de stupéfiant.

Lorsqu’il était mené dans le troisième set, et qu’il était donc dans le dur, il est allé puisé sa motivation quelque part.

Vous ne vous êtes jamais posé cette question ?

Comment un joueur qui a tout gagné, qui est multimillionnaire,  peut s’arracher à un troisième tour, devant des tribunes vides ?

Sa réponse :

« J’ai pensé à tous mes fans devant leur écrans… »

Quand j’y repense, j’en ai encore des frissons.

Ce champion est en train de dire simplement qu’il fait son job du mieux qu’il peut, du moins, sur ce match précis, pour donner du plaisir à ses nombreux fans, partout dans le monde !

Quelle est la morale de cette anecdote pour vous ?

Lorsque vous jouez, et notamment en compétition, vous devez avoir des objectifs précis.

Long terme.

Moyen terme.

Court terme.

Et même instantané.

À l’échelle d’un point.

Si vous voulez savoir comment faire, j’explique tout dans ma formation.

Anecdote Roger Federer grand chelem #7

Dernier paragraphe consacré à l’hommage de Federer.

J’espère que cet article vous a fait plaisir, autant que moi j’en ai eu à la rédiger.

D’ailleurs n’hésitez pas à me le faire savoir en zone de commentaire en dessous de cet article.

Cela m’encourage à poursuivre.

On termine en beauté.

Lorsque j’ai imaginé cet article, je le voulais le plus bénéfique pour vous.

Orienté purs conseils de progression.

J’ai sondé ma mémoire.

Pour trouver des anecdotes intéressantes.

Sans prétention, bien sûr.

Car on pourrait écrire des tomes sur Federer styles pavés Harry Potter.

Et je me suis donc fié à des conseils que j’avais déjà donnés auprès de mon public d’enseignement ou mes contacts de compétition.

Pour ce mail, c’est un peu particulier.

Je souhaite faire référence à ma plus grande sensation en terme d’émotion.

Pour vous la raconter, je dois en préambule vous décrire ma plus grande frustration concernant Federer.

Sans doute partagé pas des millions de fans.

Pour ce faire je vous replonge dans 3 dimanches de juin.

2006, 2007, 2008

Vous devez voir évidemment de quoi je parle.

Selon votre âge je vous le précise.

Il s’agit des trois finales perdues consécutivement face à Nadal à Roland Garros.

À chaque fois, c’était la même chose.

L’histoire sans fin.

Qui se répète inlassablement.

Avec une fin inéluctable.

Alors oui quelques fois il y avait des lueurs d’espoirs.

Grâce à des sets gagnés ici ou là.

Mais toujours on était ramené à la dure réalité : Nadal est plus fort sur terre.

Et donc à chaque fois c’était un crève-cœur pour moi. 

Toujours ce coup droit lasso de Nadal, très haut lifté, sur ce revers une main de Federer.

Et « juste » avec cette tactique, Nadal gagnait à chaque fois.

Bref, vous comprenez ma frustration, dans la mesure où je souhaitais voir gagner Federer à Roland Garros.

Puis 2009 est passé par là.

Mais il ne s’agit pas de ce match contre Soderling.

Non ce dont je veux absolument vous parler, c’est de cette situation :

On se retrouve en 2017.

Après 6 mois d’interruption pour Federer.

Reprise à l’open d’Autralie.

Finale contre son éternet rival, Nadal.

Et l’espagnol mène 3/1 au cinquième set.

Un break dans la poche.

Je regarde ce match en live.

En pleine nuit (à cause du décalage).

Et ma frustration revient.

La même que les années précédentes.

Federer va encore perdre.

Sauf que…

L’impensable va se produire.

Federer va renverser le score.

Il va finalement s’imposer 6/3 dans le 5 ème set.

Je n’ai jamais été plus heureux en regardant un match.

Mais là n’est pas l’essentiel.

Rappelez vous le début de paragraphe.

Je souhaite que chacune des anecdotes vous apporte un conseil précis de progression.

Et comme toujours, la pépite est délivrée par Federer lors de son interview post match.

Quand le journaliste lui demande comment il a fait pour renverser la tendance brillamment au 5 ème set,

voilà sa réponse :

 » Avec Ivan (Ljubicic son dernier entraîneur) on s’était mis d’accord pour que je lâche complètement mon revers si la situation devenait critique… »

WOUAHHHHHHHH

Federer venait de nous livrer sur un plateau un détail, dans sa préparation tactique et mentale, qui avait fait toute la différence.

C’est dans les détails que vous aussi vous pouvez aller chercher vos victoires.

C’est dans les détails que vous aussi vous pouvez renverser des situations désespérées en match.

Si vous souhaitez découvrir tous ces détails, tout est ici ou bien là.

Voilà clap de fin pour Federer.

Vous pouvez continuer votre lecture par des articles complémentaires :

7 leçons pour progresser au tennis (apprises de 10 à 23 ans).

Comment jouer la fameuse balle haute au tennis ? (3 astuces imparables)

Les 4 coups qui permettent de progresser rapidement en utilisant le lift au tennis

Les 3 seuls exercices (dont vous avez vraiment besoin) pour progresser en jouant sur un mur de tennis

L’appli tennis qu’il vous faut absolument pour progresser. (La preuve en 7 points)

3 exercices pratiqués en double au tennis pour décupler votre niveau de joueur en simple

4 méthodes pour apprendre le tennis (dont une qui va vous surprendre)

4 façons d’utiliser le slice au tennis pour être plus efficace sur un court

3 critères à prendre en compte pour rendre l’effet au tennis redoutable sur les courts

4 clefs pour bien jouer dans un tie break au tennis sans crouler sous la pression

7 astuces pour (bien) gérer la balle de break au tennis sans avoir la peur au ventre

Les 29 meilleurs exercices tennis : guide complet pour progresser rapidement

4 types de séance tennis à intégrer (absolument) à votre entraînement pour progresser rapidement

7 avantages (indéniables) des cours de tennis en ligne pour progresser rapidement

5 étapes pour réaliser facilement l’entraînement idéal au tennis

4 astuces pour bien choisir la tension de votre raquette de tennis

4 clefs pour avoir un bon relâchement au tennis (dont une qui peut faire la différence à elle seule)

Top 10 des exercices d’entraînement pour progresser rapidement au tennis

Comment frapper fort au tennis en 5 leçons (À réaliser lors de votre prochain entraînement)

7 astuces (dont 2 « borderline ») pour exploiter les règles du tennis et gagner un match

4 étapes pour réaliser un bon échauffement avant un match de tennis

3 exercices de renforcement musculaire pour devenir meilleur au tennis

Top 10 des maladies du tennisman (et comment les éviter ou les traiter)

Comment choisir sa raquette de tennis ? 11 critères (dont 2 bizarres)

Apprendre le tennis seul grâce au lexique interactif

Comment mieux jouer au tennis ? 7 secrets de la biomécanique

Comment être fort au tennis ? Les 4 piliers en bétons armés

Reprendre le tennis : 5 critères à vérifier sous peine de tout faire foirer

Conseil tennis : comment diminuer vos fautes directes (avec étude de cas)

7 leçons essentielles pour gagner le plus grand tournoi de tennis amateur 

Tennis débutant : 7 erreurs à éviter absolument 

4 exercices « physique » pour progresser (tout seul) au tennis

3 (+1) astuces tennis rares pour progresser rapidement

Comment bien jouer au tennis ? Top 10 des conseils indispensables

Comment franchir (rapidement) les paliers du classement en tennis amateur 

Progresser au tennis rapidement: 3 conseils pour passer de NC à 5/6

Comment progresser au tennis grâce à l’analyse statistiques

Comment progresser au tennis grâce à un test de math

Comment progresser au tennis en corrigeant vos défauts techniques

Comment progresser au tennis avec l’analyse vidéo

Les 3 exercices incontournables de tennis qu’un débutant doit absolument connaître sous peine de foirer sa progression


1 2 3