Certains joueurs de tennis professionnels sont si bons que vous les regardez sans cesse.

Ils vous passionnent et vous ignorez pourquoi.

D’ailleurs, vous les partagez à chaque fois sur vos réseaux sociaux.

Et il y en a un en particulier qui est sur toutes les bouches.

Roger FEDERER.

« Rodgeur » pour les fans.

Aimeriez-vous, vous aussi, avoir un coup droit aussi performant que FEDERER ?

Non sans blague.

Réveillez-vous.

Vous visionnez (en masse) des matchs de tennis à la TV.

Pas de complexe à avoir, on est tous pareil.

Après tout le tennis est votre passion.

Alors vous regardez sur youtube, des vidéos en mode ralenti.

Et oui, le coup droit de FEDERER est majestueux.

Pourtant vous commettez une erreur grave.

Vous ne pouvez pas frapper comme FEDERER.

Vous ne me croyez pas ?

Murray frappe-t-il comme Federer ?

Gasquet frappe-t-il comme Federer ?

Ne vous méprenez pas.

Ne me faîtes pas dire ce que je ne vous ai pas dit.

Bien sûr, vous devez respecter certains critères techniques.

Tous les joueurs cités ci-dessus, les respectent.

Vous allez les découvrir dans quelques instants.

Mais en aucun cas, vous devez essayer de faire du mimétisme.

L’idée générale c’est d’implémenter les fondamentaux, tout en respectant votre biomécanique (votre morphologie pour faire simple).

Je vais donc vous dévoiler 7 critères techniques qui vont considérablement améliorer votre coup droit.

Mais je ne vais pas le faire n’importe comment.

Je ne vais pas empiler les conseils les uns après les autres.

Non.

Ce que je vais faire c’est les classer en fonction de votre objectif principal.

Voyez-vous il y a quelque chose de méconnu par le grand public concernant la pédagogie d’apprentissage.

Elle se résume en un seul concept.

Une séance = Un seul élément technique à améliorer.

À la rigueur un élément du bas du corps et un pour le haut du corps.

Mais c’est tout.

Et cela suffit.

Ce que je suis en train de vous dire c’est que lors de votre prochaine séance d’entraînement en coup droit, vous devez choisir un seul des critères présentés ci-dessous.

Sans quoi votre cerveau va être noyé sous les informations et vous n’en retirerez aucun bénéfice.

Vous êtes prêt ?

C’est parti.

 

Coup droit Federer : critère technique N°1

 

On commence par un élément technique fondamental: l’équilibre.

Voyez-vous la chose la plus frustrante au tennis (surtout au début) c’est de ne pas arriver à être régulier dans les frappes.

C’est pas pour rien qu’on a inventé les expressions « basduf » et « dans la bâche ».

Pourtant arriver à être régulier avec votre coup droit est simple.

Vous devez être équilibré au moment de la frappe.

Dit comme cela, cela a l’air simple.

Rentrons un peu plus dans les détails.

Comment arriver à être équilibré.

Au niveau du bas du corps vous devez avoir des appuis solides.

Bon je sais ce que vous vous dîtes.

C’est bien jolie tout ça mais comment faire concrètement ?

Je vous rassure, j’y viens.

J’ai déjà expliqué la notion biomécanique qui se cache derrière à travers mon article : comment mieux jouer au tennis ? 7 secrets de la biomécanique

Pour faire simple.

Vos appuis au sol doivent être assez large et vous devez fléchir suffisamment.

Regardez sur cet extrait vidéo d’un coup droit de Federer au ralenti.

 

Et vous allez rajouter aussi un élément pour votre haut du corps.

C’est l’action de votre main libre (celle qui ne tient pas votre raquette).

Analysez comme Federer se sert de sa main gauche pour faire l’équilibre (un peu comme une balance).

 

Cette notion d’équilibre est donc capitale pour votre régularité de frappe.

Mais dans ce soucis d’équilibre, pour ne pas être déséquilibre au moment de la frappe, il y a un deuxième critère important.

 

Coup droit Federer : critère technique N°2

 

Même si vous respectez le premier critère il y a un paramètre qui peut tout faire foirer à lui seul.

C’est la distance de frappe.

Je caricature.

Imaginez que vous allez frapper votre coup droit.

Vous êtes bien fléchi, les appuis au sol écartés suffisamment.

Votre main libre joue bien son rôle de balance pour votre buste.

Sauf que.

Vous êtes trop loin de la balle.

Ou vous êtes trop prêt.

Que se passe-t-il ?

Au dernier moment vous allez devoir compenser et vous allez perdre votre équilibre.

Du coup à quel niveau faut-il influencer ?

Bingo.

Votre jeu de jambes.

Vous avez sûrement déjà entendu parlé du « petit jeu de jambes » .

Non ?

Regardez comment Federer se décale dans cet extrait de vidéo.

 

 

Je vous donne donc une astuce pour travailler vos petits pas d’ajustement.

Vous allez demander à votre partenaire d’entraînement de vous lancer la balle sur vous.

Votre effort sera donc focalisé pour réussir à vous dégager correctement.

Ainsi vous allez prendre l’habitude de bien vous ajuster.

En priorité c’est ce que je vous conseille d’améliorer.

Surtout si vous n’êtes pas encore assez régulier.

Maintenant passons aux choses sérieuses.

Enfin je ne dénigre pas ce que l’on vient de voir précédemment.

Je veux juste dire que maintenant cela devrait tout particulièrement vous intéressé.

Pourquoi ?

Car nous allons aborder 4 critères pour obtenir un maximum de puissance en coup droit.

 

Coup droit Federer : critère technique N°3

 

Lorsque j’ai choisi l’extrait de vidéo pour le coup droit de Federer, je ne l’ai pas selectionné au hasard.

Je voulais un extrait qui illustre bien la dissociation.

Tout se joue dans votre capacité à dissocier votre bas du corps de votre haut du corps.

Vous devez avoir la représentation  d’un ressort que l’on tend puis que l’on relâche,

Comme il a emmagasiné de l’énergie, il va libérer toute cette énergie en un temps minimal.

Reprenons l’extrait vidéo du coup droit de Federer.

 

Observez bien comme la ligne formée par les épaules de Federer est quasi perpendiculaire par rapport à la ligne formée par les pieds de Federer.

L’astuce consiste pour bien réaliser cette dissociation à vous servir (une fois de plus) de votre main libre.

Vous devez soutenir votre raquette au cœur puis l’amener derrière.

Très bien illustré par la vidéo de Federer suivante.

 

Continuons à présent avec le deuxième critère pour obtenir plus de puissance.

 

Coup droit Federer : critère technique N°4

 

Si vous voulez avoir un véritable coup droit « massue », vous devez impérativement réaliser le transfert de votre poids du corps vers l’avant.

Cette fois il s’agit de distinguer la répartition de votre poids du corps avant la frappe par rapport à après.

En gros pour faire simple, si vous êtes droitier, tout votre poids du corps va être d’abord sur votre jambe arrière (droite) pour finir après la frappe sur votre jambe gauche.

Regardez cette distinction sur la vidéo de Federer.

 

Sur cette vidéo c’est flagrant.

Une précision tout de même.

Pour vous sensibiliser à ce critère technique, je vous conseille au début de jouer dans l’axe du terrain et avec des appuis en ligne.

Sur la vidéo précédente Federer fait un coup droit de décalage. C’est techniquement un cran au dessus.

 

Coup droit Federer : critère technique N°5

 

Pour les deux critères précédents je parlais plus de puissance.

Pour les deux suivant je préfère plus le terme accélération.

Vous allez tout de suite comprendre pourquoi.

Ce que vous allez découvrir relèvera peut être pour vous d’un détail.

Mais ne dit-on pas que la perfection est justement dans les détails ?

Si on s’attarde de près sur le coup droit de Federer, vous allez constater sur la vidéo suivante le retard de la tête de raquette juste avant la frappe.

C’est le moyen pour Federer d’accélérer par la suite afin de donner le maximum de vitesse à la balle.

 

Ok me direz-vous.

Comment le travailler ?

Tout se situe au niveau du relâchement.

Poignet essentiellement.

Action des doigts aussi.

Pour vous sensibiliser à ce mouvement je vous conseille au début de vous faciliter le travail.

D’abord vous allez approcher votre main du coeur de votre raquette.

De cette manière la raquette va être (paraître) moins lourde.

Vous aurez moins de contrainte musculaire.

Privilégiez des balles molles.

Ensuite c’est important d’isoler spécifiquement ce travail.

Autrement dit, durant une séance où vous travaillez ce critère, vous ne faîtes pas votre coup droit en entier.

Pas de travail d’ajustement du jeu de jambe.

Pas de préparation.

Pas de fin de geste avec accompagnement.

Vous devez partir déjà armé vers l’arrière.

Votre main proche du cœur de la raquette.

coup droit federer

L’idée générale est donc de ressentir le relâchement nécessaire.

Vous gagnerez donc en accélération.

 

Coup droit Federer : critère technique N°6

 

Je ne l’ai pas précisé à la fin du paragraphe précédent.

Mais lorsque le travail de sensibilisation est terminé, vous devez peu à peu revenir au mouvement dans sa globalité.

Cette fois votre objectif est d’intégrer le fameux retard de la tête de raquette dans votre mouvement entier.

Et justement, une chose qui va vous aider à avoir une accélération accrue est l’amplitude de votre fin de geste.

L’amplitude du départ est impulsée par la main libre qui amène la raquette derrière vous.

On l’a déjà abordé.

Mais cette fois on va insister sur l’amplitude à la fin du mouvement.

Une erreur très répandue consiste à retenir son coup, bloquer son coude proche du flanc et contraindre une action de l’avant bras limitée.

Souvent c’est la peur de la faute en longueur qui cause ce défaut.

Mais, et c’est contre-intuitif, vous devez au contraire accélérez votre fin de geste comme si vous deviez jeter votre raquette.

C’est flagrant sur cette vidéo de Federer.

 

 

Coup droit Federer : critère technique N°7

 

Et si je vous disais que tout ce qui précède ne sers à rien ?

Vous me prendriez pour un fou.

Et bien c’est pourtant vrai.

Tout ce qui précède ne sers à rien si vous ne respectez pas ce dernier critère technique.

Désormais vous êtes équilibré au moment de la frappe.

Vous êtes bien placé.

Vous allez avoir beaucoup de puissance et donner une accélération accrue à la balle.

Pourtant il vous manque un élément crucial.

La précision.

Et c’est le rôle du plan de frappe avancé (et centré).

Si vous frappez derrière vous, vous n’exploiterez pas pleinement le relâchement du poignet et l’accélération de la tête de raquette.

C’est ballot.

Vous devez avoir un plan de frappe devant vous.

Comme Federer sur cette vidéo.

 

 

Ce dernier critère technique est vital pour être performant.

Alors prêt à vous lancer pour améliorer votre coup droit ?

J’espère qu’à travers cet article vous avec trouvé une source d’inspiration pour progresser.

Le choix de Federer n’était évidemment pas anodin.

Son coup droit est à montrer dans toutes les écoles.

Mais je vous le redis.

Votre plan d’action est simple, à condition de respecter ma recommandation.

Programmez une séance par critère technique.

Pas plus.

Mais pas moins.

Car sinon cela voudra dire que vous avez juste lu ces conseils sans les appliquer.

Si vous êtes motivé pour progresser rapidement, vous pouvez intégrer mon club privé.

Vous avez d’ailleurs la possibilité de découvrir 4 vidéos de mes meilleurs conseils en renseignant votre adresse email dans le formulaire ci-dessous.

Si vous préférez vous pouvez continuer votre lecture par des articles complémentaires:

Comment améliorer le coup droit au tennis rapidement avec 11 exercices simples ?

Coup droit au tennis: jouer comme un pro avec 7 détails techniques à la loupe

Coup droit au tennis: comment l’améliorer grâce à 7 points techniques

Apprendre le coup droit au tennis: quels sont les 4 seuls éléments techniques importants 

Coup droit lifté : comment être plus précis ? (Grâce à Federer)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *