7 astuces (dont 2 « borderline ») pour exploiter les règles du tennis et gagner un match

7 astuces (dont 2 « borderline ») pour exploiter les règles du tennis et gagner un match

Franchement, vous n’êtes pas contraint de lire cet article.

Si le tennis n’est qu’un simple loisir, ou un moyen de vous défouler, quittez cette page immédiatement, et allez lire les magasines people.

Rassurez-vous, je ne veux pas vous jeter dehors.

Au contraire.

J’adore que vous lisiez mes articles.

Mais c’est juste que cette publication est destinée à ceux qui veulent progresser au tennis.

Toujours là ?

Ok.

Admettez-le.

De prime abord le tennis semble compliqué.

Et je ne parle pas que des règles.

Repensez au jour où vous avez découvert pour la première fois le tennis.

Laissez-moi deviner.

En regardant Roland Garros ou un match d’équipe de la coupe Davis.

Ou bien en étant invité par un pote ou un collègue de travail.

Vous avez sans doute d’abord douté.

Comment est-ce possible d’arriver à renvoyer la balle de l’autre côté du filet ?

Puis, motivé, vous avez approfondi la question.

Vous avez commencé à vous entraîner.

Vous avez pris des cours.

Collectifs, sûrement.

Individuels, peut-être.

Vous avez lu des tonnes de magasines.

Visionné des tas de vidéos.

Puis vous avez mis le doigt dans l’engrenage.

Cette sensation de plaisir en jouant.

Je préfère vous prévenir : si vous y arrivez, vous ne reviendrez plus jamais en arrière.

Alors c’est pour cela que vous lisez TennisPourcentage.

Pour trouver un moyen de progresser dans votre pratique tout en continuant vos « shoots » de plaisir.

Et c’est d’ailleurs ce dont je vais vous parler.

Parce que pour gagner au tennis, vous allez devoir vous adapter.

Vous allez devoir penser comme un compétiteur.

En jouant avec les règles.

Je sais que vous n’avez qu’une envie : prendre votre raquette et prendre votre pied (sur le court).

Je sais aussi que vous êtes malin (ou maligne).

Alors voici pour vous 7 astuces à appliquer pour gagner vos matchs de tennis en exploitant les règles du tennis.

 

Règle tennis : Astuce N°1 (Borderline)

 

Je préfère tout de suite vous avertir.

On commence dans le « trash ».

Ce n’est clairement pas pour tout le monde.

Et tant pis si je vous perds en cours de route.

Après tout « trash » cela veut dire « ordure » non ?

règle tennisLe court est un terrain rectangulaire de 23,77 m de long (78 pieds) et, pour les parties de simple, de 8,23 m de large (27 pieds).

Les lignes marquant les extrémités et les côtés du court sont appelées respectivement lignes de fond et lignes de côté.

De chaque côté du filet et parallèlement à celui-ci, deux lignes sont tracées à une distance de 6,40 m (21 pieds).

Ces lignes sont appelées les lignes de service.

La ligne médiane de service est tracée à égale distance des lignes de côté et parallèlement à celles-ci.

Je sais ce que vous vous dîtes à ce moment précis.

Mais pourquoi il me raconte cela ?

J’y viens.

Toute la description précédente va servir à mon propos.

Le court de tennis est délimité.

Les zones de service aussi.

Si la balle est dedans c’est OK.

Sinon vous criez « FAUTE ».

Je ne vous apprends rien.

Sauf que.

En match tout compétiteur qui se respecte doit appliquer l’astuce suivante.

En cas de doute (de balle faute ou bonne), par défaut criez FAUTE.

Je vous avais prévenu.

Cette astuce que je classe certes « borderline » fonctionne en match.

Avant de fermer cette page laissez-moi développer.

Ici il ne s’agit pas d’être de mauvaise fois.

Ou tricheur.

Non.

Mais statistiquement dans un match il y a forcément un (ou plusieurs) moment(s) où cela va se produire.

Et sur l’ensemble d’une saison (voire de plusieurs) cela va peser dans la balance.

Comprenez-moi.

Si votre adversaire sert à 180 km/h.

Sur le fameux T.

Pouvez-vous être sûr à 200% que la balle est faute ou bonne ?

Moi j’en suis incapable.

Mais au moindre doute, j’annonce faute.

Alors attention.

Il y a faute et faute.

Faute avec l’intention d’en remettre deux.

Faute avec le secret espoir que l’adversaire ne dise rien.

Faute avec le côté « revanchard » d’avoir eu plusieurs doutes sur des précédentes annonces de l’adversaire.

Mais quoi qu’il en soit, c’est FAUTE.

Je vais vous décomplexer.

La majorité des compétiteurs le font.

Consciemment.

Ou inconsciemment.

Alors ne vous en privez pas.

 

Règle tennis : Astuce N°2

 

Avant de démarrer le match, le choix du côté et le droit d’être serveur ou relanceur se décident par un tirage au sort .

C’est le gagnant du tirage au sort qui choisi en premier soit le côté de terrain pour le premier jeu, soit de servir ou de relancer.

Et l’autre joueur pourra décider le choix restant.

C’est le bon moment pour être un compétiteur « astucieux ».

Classique pour commencer.

a) Le soleil.

Selon son exposition il peut s’avérer inconfortable de servir face à lui.

Vous choisirez à ce moment là soit le retour, soit le côté face au soleil.

Si votre adversaire vous laisse servir, consolez-vous en pensant que vous aurez un jeu de moins face au soleil.

b) La « chauffe ».

Que votre adversaire soit un bon serveur on non, il a besoin d’un temps de chauffe.

Tout comme vous d’ailleurs.

S’il ne s’est pas bien échauffé, (et raison de plus si vous aussi vous êtes froid), laissez-le servir.

Cela peut être une bonne occasion de le breaker d’entrée de jeu.

c) La confiance.

Si au contraire, vous êtes sûr de vous au service, n’hésitez pas à choisir de servir en premier.

Le service est un coup dont vous maîtrisez la majorité des paramètres.

Cela peut grandement faciliter votre mise en route.

d) Repère visuel

Si je perds le toss et que mon adversaire prend le service je change systématiquement de côté par rapport à l’échauffement.

Cela change les repères visuels du serveur qui s’est habitué lors de l’échauffement à l’autre côté.

À noter que cela devient encore plus intéressant par grand vent.

Le temps que l’adversaire calibre son lancer et son service cela peut être l’occasion pour vous de prendre l’avantage.

 

Règle tennis : Astuce N°3

 

Pendant le geste du service, le serveur ne doit pas :

a. changer de place, soit en marchant soit en courant ; des petits mouvements de pied sont néanmoins permis ;
b. toucher, avec l’un de ses pieds, la ligne de fond ou le court ; ou
c. toucher, avec l’un de ses pieds, l’espace qui se trouve à l’extérieur du prolongement imaginaire de la ligne de côté ; ou
d. toucher, avec l’un de ses pieds, le prolongement imaginaire de la marque centrale.

Si le serveur ne respecte pas cette règle, il y aura « faute de pied »

En tennis amateur (sans arbitre) les fautes de pieds au service sont monnaies courantes.

Un jour, en demi-finale d’un tournoi limité à 15/1, je rencontre un joueur qui me pose beaucoup de problème en retour.

Il avait un bon service.

J’avais remarqué qu’il faisait beaucoup de fautes de pied au service.

J’ai perdu le 1er set au tie-break.

Le match s’est tendu et à un moment litigieux j’ai fait intervenir le juge arbitre.

Pas pour ce point litigieux.

Mais pour les fautes de pieds.

Le juge arbitre est resté quelques points.

Cela a déstabilisé mon adversaire.

Il s’est reculé au service.

Il a désynchronisé son mouvement.

J’ai finalement gagné en 3 sets.

Retenez donc cette troisième astuce: annoncez les fautes de pied au service.

 

Règle tennis : Astuce N°4

 

D’après vous, en position de retour de service pouvez-vous être à l’extérieur des lignes du court ?

La réponse est oui.

Le règlement précise la chose suivante.

« Les joueurs se tiennent de part et d’autre du filet.

Le serveur est le joueur qui met la balle en jeu pour le premier point.

Le relanceur est le joueur qui s’apprête à renvoyer la balle servie par son adversaire.

Le relanceur peut se tenir où il veut à l’intérieur ou à l’extérieur des lignes de son côté du filet. »

Du coup quelle est l’info capitale ici ?

Et bien vous pouvez être à nouveau un compétiteur astucieux.

Comment ?

En variant votre position en retour (tout simplement).

Un joueur sert quasi systématiquement dans une direction.

Et bien décalez vous en vous avantageant du côté de cette direction.

Il sert fort.

Reculez vous.

Il commence à douter.

Provoquez la double faute en rentrant dans le terrain.

 

Règle tennis : Astuce N°5 (surtout en match d’équipe)

 

J’adore les matchs d’équipes.

Pas tellement pour jouer.

Plus pour coacher.

J’ai d’ailleurs en mémoire un match de rencontre + 35 ans.

Je joue et me prends une véritable branlée.

J’arrive au changement de côté pour coacher un coéquipier.

Il est en train de perdre 6/1 2/1.

Je lui donne un seul conseil tactique.

Il gagne finalement en 3 sets.

Pourquoi je vous raconte cela.

Vous pouvez, une fois de plus, jouer avec les règles au tennis.

Que disent-elles au sujet du coaching ?

 » Toute forme de communication, toutes recommandations ou instructions, transmises oralement ou visuellement à un joueur, sont considérées comme étant des conseils. Dans les épreuves par équipes où un capitaine d’équipe se trouve sur le court, le capitaine d’équipe a le droit de donner des conseils au(x) joueur(s) pendant l’arrêt de jeu de fin de manche et lorsque les joueurs changent de côté à la fin d’un jeu. Il ne pourra donner de conseils ni lorsque les joueurs changent de côté après le premier jeu de chaque manche, ni au cours d’un jeu décisif. Dans toutes les autres parties, il n’est pas permis de donner des conseils. »

Bon autant être clair avec vous.

Même en tant que coach je ne respecte pas cette règle.

Je veux dire par là qu’il m’arrive de donner des conseils derrière le grillage pendant un jeu.

Pas pendant l’échange.

J’ai dit durant le déroulement du jeu, nuances.

Et cela peut avoir le double effet « kiss cool »

Premièrement cela avantage l’aspect tactique (si le conseil est pertinent bien sûr).

Mais cela avantage mentalement aussi.

D’une part cela galvanise le partenaire.

Et d’autre part cela a tendance à énerver l’adversaire (à raison puisque c’est normalement interdit).

Bref.

C’est comme on dit de bonne guerre.

Les matchs d’équipes sont épiques (en général).

 

Règle tennis : Astuce N°6

 

Bon je vais être totalement honnête avec vous.

Ce que je m’apprête à vous dire ne contredit pas ouvertement une règle officielle au tennis.

Mais elle est riche d’enseignement pour vous.

Cela concerne le changement de côté.

Que stipule le règlement ?

« Les joueurs doivent changer de côté à la fin du premier jeu, du troisième jeu et à chaque fois qu’un nombre impair de jeux est atteint dans chaque manche. Les joueurs doivent également changer de côté à la fin de chaque manche à moins que le nombre total de jeux de la manche soit un nombre pair, auquel cas le changement n’aura lieu qu’à la fin du premier jeu de la manche suivante. Au cours d’un jeu décisif, les joueurs changeront de côté tous les six points. »

Jusque là rien d’excitant me direz-vous.

Laissez-moi vous raconter une anecdote.

Un jour en tournoi, je suis 15/1 et je rencontre un jeune 15.

Quand je dis jeune je veux sous-entendre qu’il se la pète.

Attention, je ne suis pas en train de dire que tous les jeunes se la pètent.

Non.

Juste que celui-ci précisément c’était le cas.

Il jouait bien.

Techniquement propre.

Mais vraiment hautain.

Le problème ?

C’est qu’il me massacre littéralement au premier set.

Je ne vois pas le jour.

Score sans appel.

6/1 pour lui en 20 minutes.

Comme on dit.

Y a pas photo.

Au changement de côté je fais quelque chose qui peut sembler anodin.

Je lui dit ouvertement: « tu joues bien, je suis à la rue ».

C’est tout ?

Oui.

Et cela a suffit.

Pourquoi ?

Et bien j’ai commencé à m’accrocher.

À le faire « déjouer ».

Il se voyait trop beau.

Comme je l’avais brossé dans le sens du poil, il était sorti de son match, de sa concentration.

Il était devenu exigeant avec lui même.

Un peu dans sa tête en se disant: « mince il m’accroche là. Je dois le plier vite fait ».

Ce jour là cette simple phrase m’a fait gagner ce match.

Donc retenez ceci: tous les moyens sont bons pour faire sortir votre adversaire de sa bulle.

 

Règle tennis : Astuce N°7 (borderline)

 

Ah c’est ma préférée.

Normal que je vous la réserve pour la fin.

En revanche, tout comme la première, elle va (peut être) vous choquer.

Mais j’assume.

On a tous un côté bad-boy, non ?

Elle est (un peu) liée à la précédente.

Disons qu’elle a le même objectif: faire sortir de sa bulle votre adversaire.

Le match est une opposition.

Tactique.

Dans laquelle vous allez essayer de faire sortir votre adversaire de ses schémas de jeux favoris.

Opposition mentale aussi.

Et une fois n’est pas coutume vous allez essayer de faire sortir de sa bulle votre adversaire.

Je ne l’ai pas précisé tout à l’heure.

Mais quand je parle de bulle, je veux dire concentration.

Vous l’aviez compris.

Il y a un moyen tout simple.

Il m a été appris par un de mes profs.

On apprend pas à un vieux singe à faire la grimace.

Tout se joue au moment du service adverse.

Si vous lisez attentivement les règles officielles au tennis, vous allez tomber sur la section: « Le service est à remettre »

Le service est à remettre (« let ») lorsque :
a. la balle servie touche le filet, la bande ou la sangle et tombe bonne ; ou,si après avoir touché le filet, la bande ou la sangle, elle touche le relanceur ou le partenaire du relanceur ou toute partie de leurs vêtements ou tout objet qu’ils portent avant de toucher le sol ; ou
b. la balle est servie lorsque le relanceur n’est pas prêt.
Dans le cas où le service serait à remettre, le service est annulé et le serveur doit servir à nouveau, mais un service « let » n’annule pas une faute antérieure.

Il y a une faille dans cette règle.

Je l’ai surligné en gras ci-dessus.

Lorsque le relanceur n’est pas prêt…

Mais selon quels critères ?

Qui décide ?

Pour ce qui nous concerne (tennis amateur) c’est selon votre propre initiative.

Et c’est là que cela devient intéressant.

Vous pouvez de façon subtile, et avec parcimonie, user (voire abuser) de ce critère.

Prenons un exemple.

Vous remarquez que votre adversaire aime enchaîner rapidement.

Qu’il est dans le rythme.

En confiance.

Qu’il enchaîne bien.

Peut être même avec quelques services gagnants.

Et bien vous pouvez enrayer la machine simplement en levant le bras au moment où il sert.

Vous prétextez que vous n’étiez pas prêt.

(un spectateur qui bouge derrière, une poussière dans l’œil, votre lacet…)

Deux possibilités.

Soit vous réussissez votre coup.

Votre adversaire sort de ses gonds. (Bien joué)

Soit cela ne l’atteint pas. (Rien ne vous empêche de recommencer hihihi)

 

Ne vous méprenez pas.

Le tennis est avant tout un jeu.

Vous devez principalement y prendre du plaisir.

Je suis le premier à le dire et à le faire.

Mais on est aussi tous compétiteur dans l’âme.

Et ce dès notre plus jeune âge.

Vous êtes bien le spermatozoïde victorieux non ?

Je serais curieux d’avoir vos petites astuces.

Laissez-les moi en commentaire.

Et si vous voulez plus de conseils, rejoignez mon club privé.

Laissez votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et je vous enverrai le lien de 4 vidéos de mes meilleurs conseils.

Pour compléter votre lecture,voici les articles conseils qui vont vous faire progresser rapidement:

5 étapes pour réaliser facilement l’entraînement idéal au tennis

4 clefs pour avoir un bon relâchement au tennis (dont une qui peut faire la différence à elle seule)

Comment frapper fort au tennis en 5 leçons (À réaliser lors de votre prochain entraînement)

4 étapes pour réaliser un bon échauffement avant un match de tennis

3 exercices de renforcement musculaire pour devenir meilleur au tennis

Top 10 des maladies du tennisman (et comment les éviter ou les traiter)

Comment choisir sa raquette de tennis ? 11 critères (dont 2 bizarres)

Apprendre le tennis seul grâce au lexique interactif

Comment mieux jouer au tennis ? 7 secrets de la biomécanique

Comment être fort au tennis ? Les 4 piliers en bétons armés

Reprendre le tennis : 5 critères à vérifier sous peine de tout faire foirer

Conseil tennis : comment diminuer vos fautes directes (avec étude de cas)

7 leçons essentielles pour gagner le plus grand tournoi de tennis amateur 

Tennis débutant : 7 erreurs à éviter absolument 

3 (+1) astuces tennis rares pour progresser rapidement

Comment bien jouer au tennis ? Top 10 des conseils indispensables

Comment franchir (rapidement) les paliers du classement en tennis amateur 

Progresser au tennis rapidement: 3 conseils pour passer de NC à 5/6

Comment progresser au tennis grâce à l’analyse statistiques

Comment progresser au tennis grâce à un test de math

Comment progresser au tennis en corrigeant vos défauts techniques

Comment progresser au tennis avec l’analyse vidéo

Aurélien RIEU

Moniteur diplômé d'Etat (meilleur classement en tant que compétiteur 5/6), Aurélien RIEU est le créateur du site tennispourcentage. Il a créé ce site pour aider les joueurs de tennis à progresser rapidement, tout en gardant à l'esprit que le tennis est avant tout un jeu.Egalement professeur de mathématiques sciences physiques en lycée professionnel, l'auteur apporte grâce à sa double casquette son regard scientifique sur la pratique tennistique. Ainsi, il est un des tous premiers sur internet à avoir partager une méthode de progression pour les joueurs basée sur leurs statistiques de jeu. Cette approche révolutionnaire, inspirée du haut niveau, a été adaptée pour tous les joueurs désireux d'avoir une logique de progression. À travers son site, l'auteur transmets sa méthode qui utilise notamment les nouvelles technologies (smartphone, tablette, application, vidéo).Vous trouverez sur le site tous les articles classés par catégorie (technique, tactique, mental, physique et progression) ainsi que par niveau (débutant, occasionnel et compétiteur).Enfin, si vous êtes motivés pour progresser rapidement, l'auteur vous propose ses programmes complets pour franchir les paliers successifs de la 4 ème série et de la 3ème série. Ces programmes se veulent adapté à votre rythme d'apprentissage, votre niveau d'expertise et votre ambition de monter en classement. Chaque programme est composé de plusieurs modules dans un soucis pédagogiques. Chaque module est lui décortiqué en plusieurs vidéos pour être pratique et orienté sur la vérité du terrain.Chacune de vos problématiques trouvera donc une solution immédiatement applicable sur le terrain. Vous augmenterez ainsi automatique votre plaisir de jeu.