4 façons d’utiliser le slice au tennis pour être plus efficace sur un court

4 façons d’utiliser le slice au tennis pour être plus efficace sur un court

Etes vous prêt à « saucissonner » ?

slice tennis

Car c’est bien de cela dont il s’agit.

Littéralement dans la traduction d’anglais à français « To slice » signifie « couper en tranche ».

Bon vous pourriez penser au pain.

Cela m’évoque le saucisson.

Sans doute parce que j’aime ça.

Mais revenons au tennis.

Je vais distinguer trois catégories d’effets.

Le lift.

Consiste à frapper la balle du bas vers le haut de façon verticale.

Le chop (ou coupé) s’est l’inverse (de haut en bas).

Et le slice si on rajoute un effet latéral.

Je vais m’arrêter là dans les considérations des définitions.

Ce qui m’intéresse à travers cet article c’est de vous donner les meilleures façons de le réaliser et de l’utiliser.

On va faire un petit test ensemble.

Vous allez devoir associer un coup technique au slice.

Si je vous dit slice, à quoi pensez-vous en premier ?

REVERS.

Et oui.

C’est le plus répandu.

En deuxième, SERVICE.

Normal.

Et le coup droit ?

Vous n’avez jamais vu jouer Fabrice Santoro ?

Et l’amortie ?

Regardez les matchs de Benoît Paire.

Pourtant cette arme peut s’avérer redoutable.

Je vais jouer franc jeu.

Pour les esprits les plus étriqués, le slice est tout au plus un gadget dans la panoplie technique.

Une sorte de grigri que l’on sort de temps en temps pour amuser la galerie.

Pourtant, le slice peut vous faire gagner un match à lui seul.

Vous ne me croyez pas ?

Lisez bien ce qui suit alors.

 

Slice tennis : le revers

 

Vous voulez une image qui résume bien.

Elle est ci-dessus.

Vous pouvez avoir l’œil de l’esthète.

Et vous dire que FEDERER est beau.

Vous pouvez avoir l’œil du fan.

Et vous dire que FEDERER est le meilleur.

Mais vous devez surtout avoir l’œil du technicien.

Et vous dire qu’il y sûrement des infos capitales à prendre.

C’est ce que l’on va faire ensemble.

Commençons par décrypter.

Vous devez adopter la bonne prise.

Je devrais plutôt dire la prise qui vous correspond le plus.

En effet c’est l’objectif visé du coup qui doit vous guider dans votre prise.

Et non l’inverse.

Choisir une prise car elle est soit disant conforme est un non sens.

Revenons à la définition.

Frapper la balle de haut en bas.

Automatiquement cela vous impose une prise neutre.

Marteau, continentale.

Peu importe.

En tout cas votre tamis ne doit pas être trop ouvert ou fermé.

Regardez maintenant l’inclinaison globale du corps de FEDERER.

Vous ne remarquez rien ?

Il est incliné légèrement vers l’avant.

Vous devez faire la même chose.

Un peu comme si vous souhaitiez enfoncer une porte fermée avec votre épaule.

Mais veillez à une chose essentielle.

Rester équilibré.

Federer s’aide de sa main libre (main gauche) pour venir faire balancier.

Dernier point.

Et pas des moindres.

Une erreur communément répandue chez les joueurs amateurs consiste à casser le buste au moment de la frappe.

Evidemment Federer ne tombe pas dans ce piège.

Il effectue une flexion des jambes prononcées.

C’est hyper important.

Vous faîtes une mise à niveau grâce à vos jambes.

Une remarque pour finir ce paragraphe.

L’image étant figée, vous ne voyez pas la fin de geste.

Pourtant il est essentiel de veiller à accompagner votre fin de geste.

C’est vraiment ce moment qui imprimera le slice latéral.

Pour clôturer en beauté, voici une vidéo dans laquelle je vous présente 7 tactiques utilisées par FEDERER en revers slicé.

 

Slice tennis : le service

 

Autant vous le dire de suite.

Si vous arrivez à maîtriser ce service, vous allez vraiment vous gaver.

Lorsqu’on parle du service slicé au tennis, on l’associe souvent aux joueurs gauchers.

Mcenroe, Forget, Leconte, Ivanisevic, Nadal…

Leur service marque les esprits car ils servent généralement sur le revers de leurs adversaires majoritairement droitier.

Et que bien souvent (statistiquement parlant), c’est dans la diagonale des avantages sur des points importants comme balle de jeu ou de break.

Mais c’est réducteur de faire cela.

Si vous êtes droitier et que vous faîtes un bon service slicé dans la diagonale des égalités, c’est tout aussi efficace.

Comment faire ?

Si vous deviez retenir qu’un seul mot cela devrait être celui-ci.

SUPINATION.

Boum.

Le mot savant est lâché.

Je vous ai peut être perdu.

Mais tenez bon.

Ce n’est pas bien sorcier.

Une image vaut mieux qui mille mots.

Imaginez que vous vous tenez debout, bras tendus devant vous, les paumes face à face.

comment bien servir au tennis

 

La supination de l’avant bras consiste à ramener la paume de la main droite vers le ciel.

(L’inverse caractérise la pronation).

C’est ce mouvement précis qui va vous permettre d’imprimer du slice.

Si vous ne l’avez jamais fait, pas de panique.

Voici un protocole pour vous y entraîner.

Tout d’abord vous devez comprendre qu’il est important d’isoler ce mouvement.

Afin de le ressentir.

Isoler, cela revient à partir position armée au service, et à ne rechercher qu’a frapper la balle en la frottant de la droite vers la gauche.

Ensuite vous devez vous faciliter ce travail d’apprentissage.

Positionnez votre main plus proche du cœur de votre raquette.

Afin de soulager la contrainte musculaire (votre raquette paraîtra plus légère).

Prenez des balles intermédiaires.

Moins traumatisant lors de l’impact balle/raquette.

Vous devez aussi adapter votre position sur le terrain.

Travaillez en priorité dans la diagonale des égalités.

Vous l’avez compris, vous devez frapper la balle de la droite vers la gauche (j’ai supposé que vous étiez droitier).

Du coup, si vous vous excentrez sur votre droite, pour viser le carré de service, vous allez tendre vers le mouvement idéal.

Vous allez être en quelque sorte guidé naturellement.

Commencez aussi par vous rapprocher du filet.

De cette manière vous serez concentré par ressentir le mouvement et non frapper pour passer le filet.

Déposez un repère visuel sur le terrain, pour représenter l’impact de votre mouvement sur l’effet.

Idéalement, utilisez un des poteaux qui soutiennent le filet.

L’idée c’est d’arriver à passer à chaque fois à gauche du poteau.

Au fur et à mesure vous le déportez.

Si vous suivez ce protocole cela vous permettra très vite d’effectuer le bon mouvement.

Mais gardez une chose importante à l’esprit.

Soyez progressif.

Je vais vous raconter une anecdote.

À la fac, pour progresser au service, j’ai mis le paquet sur l’apprentissage et la maîtrise du lift.

J’ai réussi car cela m’a tout de même permis de passer de 30/1 à 15/1.

Mais ensuite j’ai stagné.

Et je voulais varier un peu plus mon service.

Un jour, je me retrouve donc sur le terrain, avec mon entraîneur de l’époque, pour travailler le slcie.

Et cela à été une véritable catastrophe.

Je me suis blessé.

Avec le recule, rien d’étonnant.

Nouveau mouvement.

Mal échauffé.

Mal exécuté.

Une séance mal adaptée.

Patatras.

Élongation.

Et cette blessure m’ poursuivi au travers des années.

Je veux dire par là que j’ai une fragilité musculaire désormais.

Soyez donc vigilent.

Suivez toutes les étapes.

Restez humble.

Si vous n’y arrivez pas au début, ne forcez pas.

 

Slice tennis : le coup droit

 

2007.

Djokovic va recevoir une véritable leçon de tennis.

Cocorico.

C’est Fabrice Santoro qui lui colle une fessée.

Je vous resitue le contexte.

C’est durant le tournoi de Bercy.

Santoro est au deuxième tour.

Il n’est pas sûr de joueur.

Il ressent une douleur à la cuisse gauche.

Il a tout de même l’autorisation des médecins.

Le voilà sur le court face à Djokovic.

Le match est à sens unique.

À peine une heure de jeu.

6/3 6/.

Y a pas photo comme on dit.

Mais il y a une chose marquante.

Djokovic n’arrive pas à jouer le coup droit slicé de Santoro.

Fabrice avait cette particularité.

Il frappait des deux mains.

Mais souvent durant l’échange il jouait un coup droit slicé.

Oui, vous avez bien lu.

Coup droit slicé.

Et même si je suis à des années lumières du niveau de Santoro, il m’arrive parfois d’en faire.

J’ai d’ailleurs un match qui me revient en tête.

Je joue en équipe pour le club d’Alfortville.

On se déplace à Chevilly-Larue.

Nous avons une équipe de trentenaire.

En face les joueurs ont à peine 18 ans.

Je rencontre un 15/1.

Il tape dans tous les sens.

Quand je dis qu’il tape, il fait pas semblant.

Sauf que.

Il fait énormément de faute.

Et il y a un coup qui l’insupporte.

Mon coup droit slicé.

Dans ses élans offensifs, il accélérait toutes les balles.

Quelques fois, il arrivait à me déportait sur mon coup droit.

En bout de course, je remisais simplement la balle en slice court croisé.

C’est un coup, entre défense, attaque et « je suis à la ramasse ».

Quoi qu’il en soit, ce jour là j’ai fait énormément de point.

Grâce à lui.

Et à cause de lui.

Grâce, car lorsqu’il devait frapper sur cette balle qui lui arrivait dans les pieds basses il faisait la faute.

À cause, car souvent après, en phase d’attaque, il doutait et faisait la faute directement.

Ne négligez pas cette arme.

Redoutable en contre.

Efficace en retour.

Malin pour suivre au filet.

Je ne vois que des avantages à utiliser le coup droit slicé.

 

Slice tennis : l’amortie

 

On fini en beauté.

Techniquement, et tactiquement.

Je vous dépeins le tableau.

Vous êtes sur terre-battue.

Le match est accroché.

Vous êtes fatigué.

Mais vous gardez votre lucidité.

Tie-break du troisième set.

5/5.

Votre adversaire sert.

L’échange s’engage.

Diagonale de revers.

Vous décidez de tenir en revers slicé croisé.

Au bout de quelque frappe, vous faîte mine de frapper une fois de plus votre revers slicé.

Sauf que vous faîtes une amortie.

Imparable.

Votre adversaire ne pouvais pas la prédire.

Même préparation.

Même prise.

En plus de s’écraser et ralentir sur la terre.

Elle a un effet latéral.

Injouable.

Cela fait rêver n’est-ce-pas ?

Vous pouvez y arriver.

Le mouvement est quasi similaire au revers slicé.

À une nuance près.

Lorsque vous faîtes votre revers slicé, vous recherchez souvent de la longueur et une trajectoire rasante.

Pour faire votre amortie, vous devez imprégner une trajectoire montante.

Si vous réfléchissez deux secondes, c’est logique.

La balle doit retomber juste derrière le filet.

Elle doit donc être en phase descendante.

Cela signifie que le point culminant de sa trajectoire est dans votre moitié de terrain.

Vous devez donc lever la balle.

CQFD.

Et c’est génial d’y arriver.

Si j’osais, je parlerais même de jouissance.

 

Slice tennis : conclusion

 

Ne vous méprenez pas.

Si vous regardez la télévision, les joueurs de la nouvelle génération sont stéréotypés.

Ils jouent en cadence.

Souvent un bon revers à deux mains.

Pas trop de variations.

Pourtant je vous l’assure.

Si vous avez la chance de pouvoir pratiquer le tennis et de vous entraîner, ne vous en privez pas.

Usez et abusez de ce coup.

J’ai conscience que ce n’est pas simplement en lisant cet article que vous allez y arriver.

Mais c’est un bon début.

Et je ne vais pas vous laisser sans vous donner ma meilleure astuce.

Voyez-vous, il y a un moyen tout simple d’améliorer votre revers et coup droit slicé.

C’est de travailler votre volée.

Posons nous quelques instants.

Même prise.

Même  préparation.

Même mise à niveau avec les jambes.

Même orientation vers l’avant.

C’est tout bon.

Si vous améliorez ce secteur de votre jeu, vous améliorerez à coup sûr vos coups slicés.

Cela vous intéresse ?

Voilà ce que je peux faire.

J’ai créé mon club privé de formation en ligne.

C’est un concept innovant d’enseignement à distance.

Pour le découvrir, rien de plus simple.

Renseignez dans le formulaire ci-dessous, votre adresse email et je vous fait parvenir le lien de mes quatre meilleures vidéos conseils.

Sinon, vous pouvez continuer votre lecture par les articles complémentaires:

3 critères à prendre en compte pour rendre l’effet au tennis redoutable sur les courts

4 clefs pour bien jouer dans un tie break au tennis sans crouler sous la pression

7 astuces pour (bien) gérer la balle de break au tennis sans avoir la peur au ventre

Les 29 meilleurs exercices tennis : guide complet pour progresser rapidement

4 types de séance tennis à intégrer (absolument) à votre entraînement pour progresser rapidement

7 avantages (indéniables) des cours de tennis en ligne pour progresser rapidement

5 étapes pour réaliser facilement l’entraînement idéal au tennis

4 clefs pour avoir un bon relâchement au tennis (dont une qui peut faire la différence à elle seule)

Top 10 des exercices d’entraînement pour progresser rapidement au tennis

Comment frapper fort au tennis en 5 leçons (À réaliser lors de votre prochain entraînement)

7 astuces (dont 2 « borderline ») pour exploiter les règles du tennis et gagner un match

4 étapes pour réaliser un bon échauffement avant un match de tennis

3 exercices de renforcement musculaire pour devenir meilleur au tennis

Top 10 des maladies du tennisman (et comment les éviter ou les traiter)

Comment choisir sa raquette de tennis ? 11 critères (dont 2 bizarres)

Apprendre le tennis seul grâce au lexique interactif

Comment mieux jouer au tennis ? 7 secrets de la biomécanique

Comment être fort au tennis ? Les 4 piliers en bétons armés

Reprendre le tennis : 5 critères à vérifier sous peine de tout faire foirer

Conseil tennis : comment diminuer vos fautes directes (avec étude de cas)

7 leçons essentielles pour gagner le plus grand tournoi de tennis amateur 

Tennis débutant : 7 erreurs à éviter absolument 

3 (+1) astuces tennis rares pour progresser rapidement

Comment bien jouer au tennis ? Top 10 des conseils indispensables

Comment franchir (rapidement) les paliers du classement en tennis amateur 

Progresser au tennis rapidement: 3 conseils pour passer de NC à 5/6

Comment progresser au tennis grâce à l’analyse statistiques

Comment progresser au tennis grâce à un test de math

Comment progresser au tennis en corrigeant vos défauts techniques

Comment progresser au tennis avec l’analyse vidéo

Les 3 exercices incontournables de tennis qu’un débutant doit absolument connaître sous peine de foirer sa progression

 

 

 

Aurélien RIEU

Moniteur diplômé d'Etat (meilleur classement en tant que compétiteur 5/6), Aurélien RIEU est le créateur du site tennispourcentage. Il a créé ce site pour aider les joueurs de tennis à progresser rapidement, tout en gardant à l'esprit que le tennis est avant tout un jeu.Egalement professeur de mathématiques sciences physiques en lycée professionnel, l'auteur apporte grâce à sa double casquette son regard scientifique sur la pratique tennistique. Ainsi, il est un des tous premiers sur internet à avoir partager une méthode de progression pour les joueurs basée sur leurs statistiques de jeu. Cette approche révolutionnaire, inspirée du haut niveau, a été adaptée pour tous les joueurs désireux d'avoir une logique de progression. À travers son site, l'auteur transmets sa méthode qui utilise notamment les nouvelles technologies (smartphone, tablette, application, vidéo).Vous trouverez sur le site tous les articles classés par catégorie (technique, tactique, mental, physique et progression) ainsi que par niveau (débutant, occasionnel et compétiteur).Enfin, si vous êtes motivés pour progresser rapidement, l'auteur vous propose ses programmes complets pour franchir les paliers successifs de la 4 ème série et de la 3ème série. Ces programmes se veulent adapté à votre rythme d'apprentissage, votre niveau d'expertise et votre ambition de monter en classement. Chaque programme est composé de plusieurs modules dans un soucis pédagogiques. Chaque module est lui décortiqué en plusieurs vidéos pour être pratique et orienté sur la vérité du terrain.Chacune de vos problématiques trouvera donc une solution immédiatement applicable sur le terrain. Vous augmenterez ainsi automatique votre plaisir de jeu.