5 critères à prendre en compte pour votre coup droit au tennis (dont on ne parle jamais)

5 critères à prendre en compte pour votre coup droit au tennis (dont on ne parle jamais)

Vous aimeriez sans doute que votre coup droit soit un peu plus performant.

Qui ne le voudrait pas.

Le hic: avoir un coup droit massue comme Del Potro est un exercice qui demande beaucoup, beaucoup de travail.

tennis coup droit

Je me demande d’ailleurs combien de balles l’argentin a du pulvériser avant de maîtriser cet art.

Ce dosage, entre la puissance dévastatrice, et la précision des zones, sans dissiper trop d’énergie…

Maintenant: pour vous améliorer dans votre pratique tennistique, par quoi devriez vous commencer ?

Sans hésitation: pas par votre coup droit.

Du moins pas avant d’avoir pris en compte ces 5 critères (rarement abordés).

 

Tennis coup droit : Critère N°1

 

Vous êtes-vous déjà amusé à deviner les joueurs préférés de vos adversaires ?

En regardant leur tenue vestimentaire.

En considérant leur raquette.

Ou bien en détaillant leur gestuelle.

Voyez-vous cet exercice est extrêmement facile chez les jeunes joueurs.

C’est normal.

Ils ont leur idole.

Les plus connus.

Vraiment je dois les citer ?

Roger FEDERER.

Rafael NADAL.

Ils achètent, disons demandent à leurs parents d’acheter, leur dernière tenue.

2 ou 3 du même modèle de leur raquette.

Les sponsors de ces joueurs vedettes l’ont bien compris d’ailleurs.

Comment je le sais.

Je les côtoie sur le terrain.

Sauf que.

Ils essayent même de copier leur gestuelle.

Et là cela devient problématique.

Lorsque Nadal a déboulé à Roland Garros avec son « VAMOS » légendaire (et son biceps gauche), il avait aussi une autre particularité.

Son coup droit lasso.

Ce fameux geste qui consiste à passer l’avant-bras derrière la tête en fin de geste.

Cela a été devastateur.

Et là je ne parle pas de son efficacité sur le terrain.

Je traite des blessures que cela a engendré chez les jeunes joueurs.

Pourquoi ?

Tout simplement car ils essayaient ,(je dis bien essayaient), de copier le coup droit de Nadal.

Et là catastrophe.

Beaucoup de blessure à l’épaule notamment.

Et c’est tout à fait logique.

Nadal c’est Nadal.

Avec sa propre morphologie.

Avec sa propre biomécanique.

Avec sa propre musculature.

Avec sa propre gestuelle technique.

L’espagnol imprime tellement de lift à sa balle que s’il n’avait pas adapté son geste son bras frapperait sa tête.

Et alors me direz-vous.

Quel est le lien avec votre coup droit ?

Justement.

Vous ne devez pas copier.

Et je ne parle pas que de Nadal.

Je parle de tous les joueurs.

Vous devez, tout en respectant les fondamentaux, adapter votre mouvement pour qu’il soit le plus efficient possible.

C’est à dire, frapper avec un maximum de résultats mais un minimum d’efforts.

Le français Fabrice Santoro, avait un coup droit à deux mains.

L’espagnol Berasategui avait un coup droit avec une prise extrême.

Le letton Ernests Gulbis avait une préparation que l’on qualifiait « d’albatros » (avec les deux bras tendus).

Tous cs joueurs avaient compris une chose essentielle.

Faire confiance à leur corps.

S’ils avaient écouté les dogmes techniques académiques, auraient-ils aussi bien réussi ?

Dans cet article je n’ai pas le temps de détailler tous les fondamentaux à respecter.

Mais si cela vous intéresse vous pouvez lire cet article : 7 points techniques pour améliorer radicalement votre coup droit

En revanche gardez bien à l’esprit que votre mouvement doit vous correspondre.

Et ce de la manière la plus naturelle possible.

 

Tennis coup droit : Critère N°2

 

Vous voulez faire de votre coup droit votre coup fort.

Pourquoi ?

Avez-vous réfléchi à cette question ?

Je vais vous raconter une anecdote.

Un jour, en février, je fais le tournoi de la ligue de Créteil (du temps où j’étais encore en région parisienne).

Je suis classé 15/1 à l’époque et je m’inscris à deux tournois.

Celui limité au 3 ème série.

Et l’open (ouvert aux joueurs en 1 ère série).

Je commence par l’open et je rencontre au premier tour un moniteur de tennis (classé 15).

Je commence le match tambour battant.

Je mène facilement.

Puis milieu du second set la tendance s’inverse.

Je finis par perdre ce match.

Coup de fatigue sans doute (du moins je le suppose).

Bref.

Arrive ma convocation pour le second tournoi.

Celui limité à 15/1.

Quelque chose d’étrange va se produire.

Je vais rencontrer consécutivement 3 joueurs du même club que le moniteur rencontré lors du premier tournoi.

Au début un 15/4.

Je gagne difficilement en 3 sets.

Puis un 15/2.

Pareil, un match difficile.

Arrive le 3 ème joueur classé 15/1.

Et là je constate un truc bizarre.

Il me joue essentiellement sur mon coup droit.

Je commence à faire quelques fautes.

Puis peu à peu je me crispe.

Ce jour là je vais finir par m’en sortir en montant à outrance au filet.

Mais je fais quasi systématiquement des coup droits chopé pour suivre derrière au filet.

Pourquoi je vous raconte cela ?

Quel est le lien avec votre coup droit ?

J’y viens.

Souvenez-vous ma première rencontre avec le moniteur.

Il y avait eu un basculement.

Comme un passage à vide physique au mileu du deuxième set.

Que nenni.

C’est ce que je croyais.

La vérité était tout autre.

Le prof m’avait observé.

Et tactiquement il s’était rendu compte que mon revers était bien meilleur.

J’en ai déjà parlé au travers d’autres articles (ou vidéos).

Ma diagonale favorite est celle des revers.

Je peux exprimer toute ma palette technique.

Revers lifté.

Croisé ou long de ligne.

Revers slicé.

Croisé, long de ligne ou amorti.

Je peux suivre au filet.

Bref je suis plus fort dans cette diagonale.

Sauf que du coup, par comparaison, ma diagonale coup droit est plus faible.

Lorsque je suis tendu j’ai tendance à raccourcir ma fin de geste.

Mon avant bras revient trop tôt vers ma poitrine.

Lorsque j’ai des balles faciles, je commets plus de fautes directes.

Bref.

Je connais l’origine de ce déséquilibre.

Sans doute mes années d’enseignement à faire des paniers de balles en prise marteau.

Mais là n’est pas le sujet.

Je reviens maintenant à mes trois adversaires du même club que le moniteur.

Ils avaient tous eu cette consigne.

« Joue sur son coup droit ».

Et j’avais donc galéré.

La morale de cette histoire pour vous.

Ce n’est pas une obligation d’améliorer votre coup droit.

Votre objectif principal ne devrait d’ailleurs pas être celui-ci.

Je vous l’explique en abordant le 3 ème critère.

 

Tennis coup droit : Critère N°3

 

Quel est le premier coup que vous devez améliorer en priorité ?

Reformulons.

Quel est le coup que vous frappez en premier lors d’un échange ?

Tadam.

Le service.

J’ai en mémoire une discussion polémique avec mon ancien directeur sportif.

Cette année-là il m’avait attribué le mercredi après-midi une séance de mini-tennis.

Peu orthodoxe.

J’avais 9 petites filles âgées de 5 à 6 ans.

Croyez-moi sur parole cela a été un véritable calvaire.

Ne vous méprenez pas.

Bien sûr que ce public est attachant.

Bien sûr que sur le plan humain c’est enrichissant.

Mais sur le plan tennistique pur ?

C’était bien là notre discussion polémique.

On avait clairement deux opinions divergentes.

Le directeur sportif voulait que je fasse travailler en priorité l’engagement style service aux filles.

Je préférais mettre l’accent sur l’aspect jeu et réussite.

Du coup je me suis conformé aux directives.

Et pendant un trimestre entier on a passé le tiers de la séance à brasser du vent.

Elles devaient assimiler le mouvement du service.

Disons le fait « d’engager par le haut. »

La leçon pour vous.

Autant pour ce genre de public, je ne suis pas d’accord pour travailler le service en priorité.

Autant pour vous, c’est ce que je vous conseille.

Si vous lisez cet article, c’est que vous êtes motivé pour améliorer votre coup droit.

Je vous félicite.

Votre motivation est respectable.

Mais de grâce, améliorez d’abord votre service.

Je suis passé de 30/1 à 15/1 en 3 ans en me focalisant sur l’amalioration de mon service.

D’ailleurs si cela vous intéresse j’en parle à travers une série de 4 vidéos.

Renseignez votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et je vous enverrai le lien pour visionnes ces vidéos conseils.

 

 

Tennis coup droit : Critère N°4

 

 

Je risque dans cette partie de fâcher un de mes membres.

Quoi que.

Je ne crois pas vraiment que cela soit un assidu de mes articles et vidéos.

En commentaire d’une des mes vidéos youtube sur la régularité en coup droit, voici ce que j’ai trouvé.

tennis coup droit appuis

Je vous le retranscris en substance.

« Une catastrophe ton coup droit, pas possible d’avoir des appuis comme ça, faut tout changer, et tu parle d’équilibre, alors que tu n’as aucun équilibre sur le tient, au 21eme siècle seul l’appuie ouvert est possible »

Je ne vais pas le blâmer pour les fautes d’orthographe (j’en fais aussi).

En revanche, je ne peux pas laisser passer une telle absurdité tennistique.

Je vais faire simple dans ce paragraphe.

Volontairement.

Les appuis ouverts sont pertinents pour gagner du temps (notamment dans le replacement).

Les appuis en ligne favorisent le transfert vers l’avant (et donc l’accélération).

Si vous êtes dans l’axe du terrain, privilégiez donc les appuis en ligne.

Faite attention aux appuis ouverts car ils sont source de nombreuses blessures à la hanche (causée par la dissociation haut du corps/bas du corps).

Par rapport à cette notion d’équilibre.

Je persiste et je signe.

Les appuis en ligne induisent un équilibre plus important (et donc une régularité accrue).

Tout simplement car les appuis ouverts se font généralement sur les talons (vers l’arrière).

Prenez bien en compte vos appuis dans votre coup droit.

 

 

Tennis coup droit : Critère N°5

 

Dernier critère.

Et pas des moindres.

Pour l’illustrer je vais vous raconter (encore) une anecdote.

Dans les années 2000 je suis à la Fac de Montpellier pour mes études en licence de maths.

Montpelleier c’est pas loin du Cap d’Agde.

Et le Cap d’Agde vous savez pourquoi c’est intéressant ?

Pas pour les plages de naturiste.

Je fais plutôt référence à la « Nestea Cup » le plus grand tournoi des amateurs.

Si vous ne connaissez pas, voici le principe.

Durant la saison sportive, des tournois qualificatifs ont lieu un peu partout en France dans chaque catégorie de classement.

Tous les vainqueurs sont convoqués pour les phases finales (durant les vacances de Toussaint).

À l’issue de ce tournoi, l’élu représente le meilleur dans sa catégorie de classement.

La première fois que je découvre ce tournoi, c’est simplement en tant que spectateur.

J’arrive à l’entrée du tournoi (sur l’ancien club de Pierre Barthès)

Le sponsor automobile arbore fièrement plusieurs de ses modèles (KIA).

Puis j’arrive dans les gradins du court central.

Disons plutôt des « courts centraux ».

Il y a en trois côte à côte.

Des gradins je peux voir les trois matchs qui sont en train de se déroulaient.

Et là je m’amuse à quelque chose de futile en apparence.

J’essaye de deviner les classements des joueurs.

Vous n’avez jamais essayé de faire cela ?

C’est un tournoi limité à  2/6.

Du coup je me fais la reflexion suivante.

L’organisation du tournoi doit sans aucun doute favoriser les meilleurs joueurs classés en les programmant sur ces courts.

J’essaye donc de deviner où sont-ils ?

Je me suis lamentablement trompé.

Et pas qu’un peu.

Les joueurs classés 2/6 je les avais pris pour des 15/4.

Je vous explique.

Lorsque vous avez trois terrains en simultanée, forcément vous comparez les joueurs entre terrain.

Vous ne regardez pas forcément les échanges sur un seul terrain.

C’est là l’erreur grossière que j’ai commise.

Un 15/4 peut sur un échange taper plus fort et être plus impressionnant qu’un classé 2/6.

Mais alors, sur quoi les joueurs seconde série font-ils la différence ?

La longueur.

Pas la durée des échanges.

Non je parle de la profondeur des coups.

Lorsque je me suis rendu compte des classements, j’ai observé attentivement.

Et les 2/6 étaient impressionnant pour ça.

Leur zone d’impact était plus profonde et plus précise que les 15/4.

Quel enseignement en tirer pour votre coup droit.

Vous devez rechercher avant tout de la longueur de balle.

Pas de la puissance.

Et pour ce faire, vous devez avoir un plan de frappe avancé.

Ce qui est marrant dans ce paramètre c’est que les appuis en lignes favorisent cela.

N’ en déplaise à mon fameux commentateur youtube.

 

 

Tennis coup droit : Conclusion

 

 

Oui le coup droit de Federer est beau à voir tant il est fluide.

Oui le coup droit de Nadal est fulgurant tant il est violent à la frappe.

Mais de grâce, dans votre quête ultime de coup droit parfait, ne vous perdez pas.

Gardez votre profil morphologique.

Recherchez de la longueur en favorisant les appuis en ligne.

Et relativisez.

Après tout, peut être que votre point fort est ailleurs.

Vous pouvez continuer votre lecture avec ces articles complémentaires:

7 critères techniques (à copier) pour performer en coup droit comme Federer

Coup droit au tennis: jouer comme un pro avec 7 détails techniques à la loupe

Coup droit au tennis: comment l’améliorer grâce à 7 points techniques

Apprendre le coup droit au tennis: quels sont les 4 seuls éléments techniques importants 

Coup droit lifté : comment être plus précis ? (Grâce à Federer)

Comment améliorer le coup droit au tennis rapidement avec 11 exercices simples ?

 

 

 

Aurélien RIEU

Moniteur diplômé d'Etat (meilleur classement en tant que compétiteur 5/6), Aurélien RIEU est le créateur du site tennispourcentage. Il a créé ce site pour aider les joueurs de tennis à progresser rapidement, tout en gardant à l'esprit que le tennis est avant tout un jeu.Egalement professeur de mathématiques sciences physiques en lycée professionnel, l'auteur apporte grâce à sa double casquette son regard scientifique sur la pratique tennistique. Ainsi, il est un des tous premiers sur internet à avoir partager une méthode de progression pour les joueurs basée sur leurs statistiques de jeu. Cette approche révolutionnaire, inspirée du haut niveau, a été adaptée pour tous les joueurs désireux d'avoir une logique de progression. À travers son site, l'auteur transmets sa méthode qui utilise notamment les nouvelles technologies (smartphone, tablette, application, vidéo).Vous trouverez sur le site tous les articles classés par catégorie (technique, tactique, mental, physique et progression) ainsi que par niveau (débutant, occasionnel et compétiteur).Enfin, si vous êtes motivés pour progresser rapidement, l'auteur vous propose ses programmes complets pour franchir les paliers successifs de la 4 ème série et de la 3ème série. Ces programmes se veulent adapté à votre rythme d'apprentissage, votre niveau d'expertise et votre ambition de monter en classement. Chaque programme est composé de plusieurs modules dans un soucis pédagogiques. Chaque module est lui décortiqué en plusieurs vidéos pour être pratique et orienté sur la vérité du terrain.Chacune de vos problématiques trouvera donc une solution immédiatement applicable sur le terrain. Vous augmenterez ainsi automatique votre plaisir de jeu.

    1 commentaire pour l’instant

    colson Posted on 9:27 - Juil 1, 2018

    super intéressant cette analyse je me suis inscrit a tes cours en particulier le service voici maintenant plusieurs mois.
    J’ai enfin le déclic mon service est plus fluide et va beaucoup plus vite.
    J’essai de m’entraîner une fois semaine depuis un bon mois seul en appliquant ta méthode.
    Pour le moment il me reste à progresser sur mon lancer de balle qui est encore inconstant cela à tjrs été mon problème