Blog

Coup droit lasso : l’arme absolue de Rafael Nadal (et comment la reproduire efficacement)

Coup droit lasso : l’expression s’est démocratisée dans les cours de tennis ces dernières années.

Ce serait la botte secrète de Rafael Nadal sur terre battue.

Le coup qui permet d’imprimer un maximum de lift à la balle, de multiplier la puissance de votre coup droit, et de pulvériser votre adversaire.

Alléchant.

Sauf que pour la majorité des joueurs de tennis, le coup droit lasso ne veut rien dire concrètement. C’est du jargon tennistique. Un mot inventé dès l’apparition de Nadal pour frimer.

Vous ne savez pas bien ce que c’est.

Ni comment le réaliser correctement.

Donc vous passez à côté de la puissance de feu de ce coup technique qui peut pourtant doper vos résultats.

C’est dommage.

Voici de l’aide.

Je vais arrêter le jargon. Je vais vous expliquer très simplement ce qu’est le coup droit lasso. Et pour que vous compreniez comment faire, je vous ai concocté une vidéo.

Coup droit lasso : vidéo en « slow motion »

Coup droit lasso : la technique

Le coup droit lasso est majoritairement réalisé avec des appuis ouverts. La gestuelle est la même qu’un coup droit classique sauf pour la fin de geste qui se situe au dessus de la tête.

Coup droit lasso : l’intérêt

Le but est d’imprimer un lift accru à la balle. L’accélération de la tête de raquette se fait plus à la verticale qu’un coup droit classique.

À titre de comparaison le coup droit de sampras faisait tourner la balle à 1800 tours/minutes alors que Nadal dépasse les 4000 !

Coup droit lasso : comparaison biomécanique

Le coude et l’épaule gauche remontent davantage sur le coup droit lasso (en bas) que sur le coup droit traditionnel (en haut)

Dans le cas du coup droit lasso, le buste de Nadal ne fait pas de rotation et la raquette continue son trajet.

Le mouvement dit « de lasso » est finalement une adaptation pour terminer le geste correctement (sans se donner de coup à la tête) et surtout pour absorber toute l’énergie.

Dans le cas du coup droit classique, cette absorption se fait lors du mouvement de rotation du buste.

Coup droit lasso : attention danger

Le coup droit lasso de Nadal a fait des ravages !

Sur le central de Roland Garros, c’est indéniable. Avec ces 14 titres (au moment où je rédige cet article) gagnés.

Mais aussi et surtout sur les court et dans les cours (si vous me permettez ce jeu de mots).

De nombreux joueurs en voulant recopier Nadal, ont ancré de mauvais gestes et se sont blessés (notamment aux poignets et/ou l’épaule).

Un défaut majeur consiste à remonter la raquette et le bras de côté sans traversée de la balle ce qui donne une balle sans « vie » .

Conseil : veillez toujours à avancer votre coude dans la frappe en remontant votre épaule par rotation interne.

Coup droit lasso : la situation propice

Et c’est là que cet article va devenir important pour vous.

Ce n’est pas que tout ce qui précède l’est moins.

C’est juste que j’ai gardé l’information cruciale sous le coude.

Et la voici.

Je vous déconseille fortement de réaliser ce coup droit lasso.

Sauf dans une situation bien précise.

Et c’est Federer lui même qui vous le montre.

Vous voulez savoir quand ?

Ben quand la situation l’impose.

Voyez vous, sur l’image ci-dessus, Federer est surpris par le rebond très haut, ou du moins il se retrouve en situation d’urgence, et il s’adapte.

Il va imprimer beaucoup de lift grâce au fameux lasso.

Et bien vous cela doit être la même chose.

Si, et je dis bien si, la situation vous l’impose, alors vous pouvez réaliser un coup droit lasso.

En bout de course.

Sur balle très haute.

Ou sur balle très basse.

Peu importe au final.

C’est le fait de vouloir imprimer beaucoup de lift pour vous sortir de cette situation qui va faire en sort d’orienter votre choix vers cette adaptation technique.

Mais de grâce, ne recherchez pas ce geste, juste par mimétisme…

Coup droit lasso : à vos raquettes

Pensez à votre prochain entraînement.

Il va vous procurer beaucoup de plaisir.

Ne recherchez pas votre coup droit lasso juste en mode « je veux copier Nadal».

Laissez le venir à vous naturellement.

Comme l’a dit Toni Nadal :

« Dès son plus jeune âge, j’ai observé son attitude, physiquement et mentalement et surtout sa coordination. J’ai pensé que Rafael pouvait et devait jouer toujours avec beaucoup d’intensité car c’est comme cela qu’il pouvait s’exprimer sur un court. J’ai toujours voulu que Rafael construise son jeu autour d’un coup droit puissant, qui pouvait faire la différence, lui faire gagner du temps. Quand nous sommes arrivés sur le circuit ATP, Rafael était vraiment jeune, il n’avait que 16 ans. Il a commencé à jouer avec des joueurs plus âgés, plus puissants physiquement. Et puis au fil des années, Rafael s’est endurci et c’est comme cela que son coup droit a pu évoluer avec ce coup lasso et un lift extrême. Au début je n’aimais pas trop ce geste, mais j’ai vite constaté que c’était une arme pour gagner. La force de Rafa sur ce coup c’est surtout du à la rapidité de rotation de son poignet, ça il est le seul à pouvoir le faire. Au final, cela engendre donc un « spin » incroyable. Grâce à cet arme, et notamment sur terre battue, il met souvent ses adversaires dans une position difficile surtout quand il « pilonne » le revers. Sur dur, cela n’a pas la même efficacité, c’est une certitude. »

Vous n’allez pas jouer à Roland Garros…

Donc préservez votre poignez et votre épaule. Vous me remercierez.

Vous pouvez continuer votre lecture par des articles complémentaires :

Plan de frappe tennis : Ces 3 erreurs fatales qui anéantissent votre précision (et comment les éviter)

Coup droit : 18 défauts (malheureusement) classiques et chaque solution pour y remédier.

7 critères techniques (à copier) pour performer en coup droit comme Federer

Coup droit au tennis: jouer comme un pro avec 7 détails techniques à la loupe

Coup droit au tennis: comment l’améliorer grâce à 7 points techniques

Apprendre le coup droit au tennis: quels sont les 4 seuls éléments techniques importants 

5 critères à prendre en compte pour votre coup droit (dont on ne parle jamais)

Coup droit lifté : comment être plus précis ? (Grâce à Federer)

Comment améliorer le coup droit au tennis rapidement avec 11 exercices simples ?

7 astuces techniques (au ralenti) pour améliorer radicalement votre coup droit

Plan de frappe tennis : Ces 3 erreurs fatales qui anéantissent votre précision (et comment les éviter facilement)

« Libère le coude »

« Prépare plus tôt »

« Attention à ta prise »

Vous avez déjà entendu ces consignes par votre prof ?

Si tel est le cas, il y a de fortes chances pour que votre plan de frappe ne soit pas correct.

Et c’est bien dommage.

Car un plan de frappe avancé au tennis est source de précision.

Et avoir des coups plus précis en jouant au tennis je suppose que cela vous intéresse, non ?

Le HIC ?

C’est que vos défauts ont la vie dure.

Surtout si vous les avez ancrés.

Ils sont là et vous gâchent votre plaisir.

Rassurez vous.

À travers cet article on va voir ensemble les 3 principaux défauts qui ruinent votre plan de frappe.

Et surtout, comment les éviter !

Mais avant toute chose, je dois replacer l’église au milieu du village.

Aujourd’hui je fais un FOCUS sur le plan de frappe.

Mais lui-même s’insère dans une chaîne de coordination de mouvements.

Je veux dire par là que travailler votre plan de frappe au tennis, c’est bien jolie…

Mais cela ne servira à rien si par exemple votre placement est défectueux (mauvais jeu de jambes)

Ou si vous n’êtes pas en équilibre au moment de la frappe (pas de flexion et d’ancrage au sol avec vos appuis).

Ou encore si votre main libre en coup droit (la gauche si vous êtes droitier) ne joue pas son rôle (de soutient au coeur de la raquette pour l’amener derrière)

Bref, je pars d’un postulat ici.

Vous avez identifié un problème sur votre plan de frappe.

(Sous-entendu, pas sur tous les mouvements qui précèdent…)

Alors que se passe-t-il concrètement ?

Plan de frappe tennis : Diagnostic

Nous y voilà.

Vous frappez derrière vous.

Ou à côté.

Et le résultat est toujours identique.

Perte de contrôle.

Manque de précision dans vos coups.

Sans parler de votre inconfort.

Ben oui, cette fameuse gêne dans votre corps.

Comme si vous faisiez un mauvais mouvement.

La même sensation lorsque vous essayez de scier une branche en l’air à bout de bras.

Ce n’est pas naturel.

Vous forcez.

Parfois même vous avez mal.

Et c’est justement un élément fondamental.

Peu importe ce que l’on vous dit.

L’unique guide pour réaliser un plan de frappe idéal c’est votre sensation.

Cela doit être simple, naturel, fluide, sans douleur.

gardez cela à votre esprit.

Ceci étant dit, quel est le plan de « frappe idéal ».

On va prendre l’exemple du coup droit.

Plan de frappe coup droit tennis

Regardez cette image.

plan de frappe tennis

Au moment de la frappe.

3 facteurs rentrent en jeu.

La hauteur de frappe (en vert sur la photo).

La distance de frappe par rapport à la latéralité (en bleu).

La distance de frappe par rapport au corps (en vert).

Et dans cet article c’est précisément celle-là qui va nous intéresser tout particulièrement.

Si vous ne deviez retenir qu’une seule chose, retenez bien cela : plan de frappe avancé

Pourquoi je vous livre « que ce critère » ?

C’est lui le plus important.

À lui seul il va vous procurer plus de précision.

Mais notez bien un point crucial.

À chaque frappe, les distances (bleu, vert, rouge) vont changées.

Car vous devez vous adapter.

Mais le point commun entre toutes vos frappes doit être : « Plan de frappe avancé »

Vous pouvez retrouver ce critère notamment dans cette vidéo.

Voyons à présent, pourquoi souvent, votre plan de frappe n’est pas « avancé » (devant vous)

Plan de frappe tennis : 3 défauts classiques

La liste n’est pas exhaustive.

Mais fort de mon expérience, je peux vous certifier que ceux sont les 3 principaux problèmes que la grande majorité des joueurs ont.

Donc si vous avez un problème de plan de frappe « reculé », c’est sûrement (au moins) un de ces « défauts ».

Plan de frappe tennis : défaut N°1 la prise

C’est un sujet qui me tient à coeur.

Car pour moi l’enseignement des prises au tennis en France est une hérésie.

Ce n’est pas à votre prof de vous montrer la prise correcte pour effectuer votre coup.

C’est à vous, en fonction de l’objectif visé (expliqué par votre prof), de trouver la prise qui vous convient le mieux (pour effectuer un geste efficient, performant sans effort).

Selon votre morphologie vous allez avoir une prise plus ou moins fermée.

Le fait est que votre prise doit vous permettre de frapper justement en « avant ».

Retenez à ce stade une chose.

Plus votre prise est fermée, plus vous allez devoir jouer la balle haute pour respecter ce critère « plan de frappe avancée ».

D’ailleurs vous aurez donc du mal à jouer des balles basses.

Et le contraire est vrai.

Plan de frappe tennis : défaut N°2 la préparation

Si votre prise est correcte.

Je dis bien si.

Et que dans certaines situations votre plan de frappe est correct, mais pas dans d’autres.

Alors cela peut venir d’une préparation tardive.

Autrement dit, lorsque la balle vous arrive lentement, vous avez le temps d’effectuer votre gestuelle et vous arrivez à frapper devant vous.

Mais lorsque vous êtes pris de vitesse, votre préparation n’est pas assez anticipée et vous frappez en retard, donc derrière vous.

Dans ce cas vous allez découvrir dans la section exercices, comment rectifier cela.

Passons au troisième et dernier défaut

Plan de frappe tennis : défaut N°3 le coude

Ce défaut, comme les deux précédents, est (malheureusement) très répandu.

Au moment de la frappe le coude est verrouillé proche de votre corps.

Votre geste est donc étriqué.

Et souvent votre avant bras se rabat vers votre poitrine.

Et c’est d’autant plus flagrant lorsque vous êtes appuis ouverts.

OK.

Super.

Vous savez ce que vous devez faire.

Plan de frappe avancé.

Vous savez d’où vient votre erreur.

Mais comment travailler le plan de frappe au tennis ?

Et bien voici les exercices correctifs ou éducatifs.

Juste au passe.

Un exercice correctif vous aide, lorsque vous effectuez un mauvais mouvement, à le corriger.

Un exercice éducatif vous aide, lorsque vous apprenez un nouveau mouvement, à le réaliser.

Plan de frappe tennis : Exercices

Avant toutes choses quelques recommandations usuelles.

Tout travail doit être facilité, au moins au départ.

Vous devez réduire les contraintes musculaires.

En prenant une raquette plus légère.

Ou en tenant votre raquette plus proche du coeur.

Vous devez choisir des balles mousses ou intermédiaires.

Jouez dans un terrain réduit.

Et au fur et à mesure vous allez vous tendre vers les conditions normales.

Plan de frappe tennis : Exercice 1 balle mousse

La balle mousse rebondit moins et ralentit.

Cela vous oblige à jouer devant vous.

Vous pouvez aussi demander à votre partenaire de vous envoyer les balles de derrière.

Comme elles ont une trajectoire fuyante devant vous, vous allez forcément avoir un plan de frappe avancée.

Plan de frappe tennis : Exercice 2 cibles

Si vous mettez des cibles éloignées, de façon instinctive, vous allez frappez devant vous.

Votre cerveau donne naturellement cette consigne à votre corps pour atteindre la cible

Plan de frappe tennis : Préparation

Vous allez partir déjà le bras armé derrière vous.

De cette manière vous n’allez pas être pris de vitesse et allez pouvoir jouer devant vous.

Plan de frappe tennis : Coude

On a parlé de ce fameux coude verrouillé qui limite votre mouvement.

ici l’idée c’est de vous « forcer » à projeter le coude vers l’avant.

Vous allez vous installer dans la diagonale des revers.

Mais vous allez effectuer des coup droits de décalage.

De cette manière vous allez être contraint, naturellement, à frapper devant vous, bras tendu.

plan de frappe tennis coup droit decalage

D’ailleurs à ce propos, vérifiez bien votre œil directeur.

En effet, un droitier avec un œil directeur droit, qui frappe son coup droit appuis en ligne, va forcément avoir un plan de frappe plus reculé pour que la balle vienne dans son champ de vision….

Plan de frappe tennis conclusion

Vous l’avez compris, jouez avec un plan de frappe avancé va vous permettre d’être plus précis dans vos coups.

Lorsque je dis coups, cela englobe votre coup droit, votre revers et vos volées.

Le service et le smash étant spécifique.

Vous avez découvert les 3 défauts majeurs qui plombent votre précision.

Et vous pouvez les corriger à l’aide des exercices.

Le tennis est un sport de sensations.

Et vous devez bien vous sentir sur le court.

Faîtes confiance à votre corps dans la mesure où votre cerveau poursuit les bonnes intentions !

Vous pouvez compléter votre lecture par les articles suivants :

Coup droit : 18 défauts (malheureusement) classiques et chaque solution pour y remédier.

7 critères techniques (à copier) pour performer en coup droit comme Federer

Coup droit au tennis: jouer comme un pro avec 7 détails techniques à la loupe

Coup droit au tennis: comment l’améliorer grâce à 7 points techniques

Apprendre le coup droit au tennis: quels sont les 4 seuls éléments techniques importants 

5 critères à prendre en compte pour votre coup droit (dont on ne parle jamais)

Coup droit lifté : comment être plus précis ? (Grâce à Federer)

Comment améliorer le coup droit au tennis rapidement avec 11 exercices simples ?

7 astuces techniques (au ralenti) pour améliorer radicalement votre coup droit

7 façons curieuses, mais efficaces, pour s’entraîner seul au tennis

Vous arrivez devant le club, c’est le week-end.

Votre raquette et un sac plastique remplies de balles.

Vous cherchez frénétiquement un partenaire pour jouer.

Celui qui joue d’habitude avec vous ne peut pas aujourd’hui.

Vous regardez à l’intérieur.

Vous inspirez, vous grimacez et vous soupirez. Pfffffff.

Découragement.

Hélas, personne à l’horizon, cela ne sera pas aujourd’hui.

« Espoir, Déception : deux ennemis qui s’entendent très bien ensemble » – Eugène Vivier

Cela vous rappelle des souvenirs ? 

Pourquoi vous laissez gagner par cette frustration ?

Comment faire pour vous entraîner seul au tennis ?

Quel est le problème ? Je vais vous le dire…

Et je vais être direct. Voire brutal, mais c’est pour votre bien. Ne m’en voulez pas. Attention, c’est parti :

Vous êtes-vous déjà dit que votre entraînement était pourri ?

Que vous n’aviez pas fait ce qu’il fallait ?

C’est évident : les entraînement pourris ne vous apportent ni de plaisir, ni de progression.

Je connais cela. Parce que des entraînements merdiques, j’en ai fait, comme tout le monde, à mes débuts.

Avant d’en faire de meilleurs, à force de pratiquer tous les jours, comme un besogneux.

Et en plus, j’ai encore une mauvaise nouvelle…

S’entraîner seul au tennis n’est que la moitié du boulot.

Si vous voulez que cela marche vraiment, il faut aussi faire de la compétition.

Mais ceci est une autre histoire…

Si vous le voulez bien concentrons nous sur l’entraînement seul au tennis.

Alors voici une antisèche, un pense-bête, appelez cela comme vous voudrez.

Ce que vous avez ici, ceux sont 7 façons de vous entraîner seul au tennis.

De la plus courante à la plus originale.

Et avec un degré d’efficacité grandissant au fil des sections.

C’est parti !

1er Entraînement tennis seul : Le lanceur de balles

Je dois vous avouer quelque chose.

Je m’en suis rendu compte en préparant cet article.

J’ai déjà joué en cours collectifs.

En séances individuelles.

Sur terre battue.

Sur gazon synthétique.

En altitude, au bord de le mer.

En France et à l’étranger.

Sous le soleil ou dans le froid.

En indoor ou sous la pluie.

De jour comme de nuit.

Etc…

Mais je n’ai jamais joué face à un lanceur de balle.

Quand je parle de lanceur de balle, je ne parle pas d’un moniteur avec son panier.

Car de cela j’en ai « bouffé ».

Et même encore.

Non, je parle bel et bien d’une machine automatique.

L’avantage c’est que vous pouvez travailler votre gestuelle technique.

De chacun de vos coups de fond de court ou à la volée.

Vous pouvez fluidifier vos mouvements.

Mais attention à ne pas encrer des défauts qui seraient dévastateurs par la suite.

Récemment je regardais un joueur qui partageait sa progression sur YouTube et qui s’entraînait justement avec un lanceur de balles.

Il était appliqué sur son jeu de jambes.

Il avait une technique relativement propre.

Et il s’en servait surtout pour retrouver la condition physique.

Donc pourquoi pas…

2 ème Entraînement tennis seul : Le mur

Mon premier club c’est le TC Quillan.

Et du mur j’en ai fait.

Au début juste pour m’amuser.

Ensuite pour travailler mon passage du revers à deux mains à une main.

Enfin pour travailler mon petit jeu de jambes.

30 ans plus tard j’en ai fait à Calas.

Lorsque j’ai souhaité reprendre le tennis en compétition après 5 ans d’arrêt.

Et le mur quand c’est bien fait, c’est très impressionnant.

J’ai en mémoire l’exemple d’un joueur classé -30.

Je vous raconte l’anecdote.

Plus jeune j’ai fait le circuit de la plaine de l’orb.

Il y avait 4 tournois aux alentours de Beziers.

Et sur 3 tournois j’ai rencontré au premier tour un joueur que personne ne voulait rencontrer.

Ben oui le « plouc de service » de Quillan, on m’envoyait à l’abattoir.

Ce joueur c’était Mohamed Sekou Drame

Son père était jardinier au tennis club du Cap d’Agde (du temps de Pierre Barthès).

Un monstre.

Bien sûr à 12 ans je ne pouvais pas encore imaginer qu’il allait devenir un jour 301 ème joueur ATP.

Quelques années plus tard je le retrouve sur un tournoi du côté de Montpellier.

Il est classé -30 et s’échauffe avant son match.

Il est sur le mur.

C’est impressionnant.

Physiquement.

Et techniquement.

Bref.

Comment vous, vous pouvez progresser en vous entraînant seul face au mur.

J’ai pensé à vous et je vous ai préparé un article dédié :

Les 3 seuls exercices dont vous avez vraiment besoin pour progresser en jouant contre un mur de tennis

3 ème Entraînement tennis seul : « L’appareil jokari »

Là il faut que je vous raconte.

C’est trop marrant.

Lorsque j’ai déménagé de la région parisienne dans le sud, j’ai stoppé le tennis en compétition.

Lorsque j’ai voulu reprendre j’ai subi la période COVID.

Durant cette période j’ai été « ciblé » par une publicité facebook et j’ai acheté un « jokari tennis ».

Vous pouvez en trouvé facilement chez Décathlon.

Le truc ?

C’est que je l’ai essayé sur le parking de la résidence où j’habitais.

Et cela m’a valu une embrouille avec notamment un de mes voisins (par rapport aux voitures stationnées).

J’ai arrêté.

Pas à cause du voisin.

Mais car franchement cela ne me satisfaisait pas.

Là vous vous dîtes : « c’est ça le truc marrant ?! »

Non.

Le truc marrant c’est quand le voisin s’est rendu compte que j’étais prof de tennis et qu’il voulait que j’aide son fils à progresser…et que je lui ai répondu : « allez acheter un jokari tennis… »

4 ème Entraînement tennis seul : Le physique

C’est tout bête.

Mais encore faut-il y penser, le faire et le faire correctement.

Il s’agît (évidemment) de travailler seul votre physique pour améliorer votre tennis.

Je ne vais pas détailler ici dans cette section.

Car vous pouvez retrouver une ressource additionnelle :

4 exercices « physique » pour progresser (tout seul) au tennis

5 ème Entraînement tennis seul : Le service

C’est le coup technique par excellence que vous pouvez travailler seul.

Et j’en connais un rayon.

À lui seul, il m’a permis de progresser de 30/1 à 15/1 !

Je vous raconte tout sur cette page

6 ème Entraînement tennis seul : Tactique et Mental

Je vous l’ai dit en préambule.

7 façons de réaliser un entraînement tennis seul.

De la plus courante, à la plus originale.

Je me rends compte que j’aurais peut-être dû préciser, de la plus « amateur » à la plus « experte ».

Voyez vous, cette section je suis certain que vous ne l’avez jamais envisagée auparavent.

Travailler votre tactique et votre mental pour le tennis, seul.

Imaginez.

C’est vendredi soir.

Vous êtes ereinté par votre semaine de boulot.

Normalement vous avez votre cours collectif à 20 heures.

Mais pas de bol.

Il pleut.

Cours annulé.

Pourtant vous êtes contents.

Vous vous installez tranquillement dans votre canapé.

Avec votre tablette ou votre smartphone.

Vous vous connectez à tennispourcentage.

Et vous regardez mes vidéos.

Et oui.

Car il s’agît bien de cela.

En regardant mes formations vidéos, vous allez progresser mentalement et tactiquement.

Vous ne me croyez pas.

Allez voir la page des témoignages

7 ème Entraînement tennis seul : Technique

C’est, et de loin, ma préférée.

Bon, je ne suis pas impartial.

C’est normal car je suis le précurseur à avoir démocratiser cette méthode au « grand public » (jusqu’alors réservée aux pros)

Cela m’a même valu d’être démarché par le responsable digital de l’Académie Patrick Mouratoglou.

Par exemple ma vidéo phare sur YouTube totalise plus de 100 000 vues !

C’est un peu ma « marque de fabrique »

C’est ma formation « signature »

La puissance combinée de l’analyse statistiques et vidéos.

C’est pour vous l’assurance de pouvoir vous entraîner seul au tennis et progresser à vitesse grand V

Voilà, vous avez entre vos mains 7 moyens (plus ou moins efficaces) de vous entraîner seul au tennis.

Rien de magique ou révolutionnaire.

Que du bon sens.

Mais le bon sens, sans pratique ne vous servira à rien.

Alors choisissez la méthode qui vous plaît le plus.

Et allez-y foncez.

Et juste avant vous pouvez continuer votre lecture par les ressources complémentaires :

Comment créer un (bon) programme d’entraînement tennis et réussir : mini-guide complet (en 5 étapes)

7 anecdotes de Roger Federer pour progresser dans votre tennis

7 leçons pour progresser au tennis (apprises de 10 à 23 ans).

Comment jouer la fameuse balle haute au tennis ? (3 astuces imparables)

Les 4 coups qui permettent de progresser rapidement en utilisant le lift au tennis

Les 3 seuls exercices (dont vous avez vraiment besoin) pour progresser en jouant sur un mur de tennis

L’appli tennis qu’il vous faut absolument pour progresser. (La preuve en 7 points)

3 exercices pratiqués en double au tennis pour décupler votre niveau de joueur en simple

4 méthodes pour apprendre le tennis (dont une qui va vous surprendre)

4 façons d’utiliser le slice au tennis pour être plus efficace sur un court

3 critères à prendre en compte pour rendre l’effet au tennis redoutable sur les courts

4 clefs pour bien jouer dans un tie break au tennis sans crouler sous la pression

7 astuces pour (bien) gérer la balle de break au tennis sans avoir la peur au ventre

Les 29 meilleurs exercices tennis : guide complet pour progresser rapidement

4 types de séance tennis à intégrer (absolument) à votre entraînement pour progresser rapidement

7 avantages (indéniables) des cours de tennis en ligne pour progresser rapidement

5 étapes pour réaliser facilement l’entraînement idéal au tennis

4 astuces pour bien choisir la tension de votre raquette de tennis

4 clefs pour avoir un bon relâchement au tennis (dont une qui peut faire la différence à elle seule)

Top 10 des exercices d’entraînement pour progresser rapidement au tennis

Comment frapper fort au tennis en 5 leçons (À réaliser lors de votre prochain entraînement)

7 astuces (dont 2 « borderline ») pour exploiter les règles du tennis et gagner un match

4 étapes pour réaliser un bon échauffement avant un match de tennis

3 exercices de renforcement musculaire pour devenir meilleur au tennis

Top 10 des maladies du tennisman (et comment les éviter ou les traiter)

Comment choisir sa raquette de tennis ? 11 critères (dont 2 bizarres)

Apprendre le tennis seul grâce au lexique interactif

Comment mieux jouer au tennis ? 7 secrets de la biomécanique

Comment être fort au tennis ? Les 4 piliers en bétons armés

Reprendre le tennis : 5 critères à vérifier sous peine de tout faire foirer

Conseil tennis : comment diminuer vos fautes directes (avec étude de cas)

7 leçons essentielles pour gagner le plus grand tournoi de tennis amateur 

Tennis débutant : 7 erreurs à éviter absolument 

4 exercices « physique » pour progresser (tout seul) au tennis

3 (+1) astuces tennis rares pour progresser rapidement

Comment bien jouer au tennis ? Top 10 des conseils indispensables

Comment franchir (rapidement) les paliers du classement en tennis amateur 

Progresser au tennis rapidement: 3 conseils pour passer de NC à 5/6

Comment progresser au tennis grâce à l’analyse statistiques

Comment progresser au tennis grâce à un test de math

Comment progresser au tennis en corrigeant vos défauts techniques

Comment progresser au tennis avec l’analyse vidéo

Les 3 exercices incontournables de tennis qu’un débutant doit absolument connaître sous peine de foirer sa progression

Tactique tennis en simple : TOUT ce que vous devez savoir avant votre prochain match

Dans cet article, vous allez découvrir comment bien jouer tactiquement, et oui, c’est important pour vos futures matchs. Les quelques minutes passées à lire ce post seront largement amorties.

D’autant plus que si vous vous trompez sur les points abordés ici, vos résultats en souffriront. Vous voilà prévenu, donc prenez votre décision.

Maintenant que ce petit préambule est fait, allons-y.

Il y a une erreur que je vois tout le temps. Vraiment tout le temps. Cette erreur vous condamne de façon quasi-certaine à l’échec.

Plutôt que de faire une longue dissertation, je vais reprendre un exemple. C’est tiré de souvenirs d’emails que je reçois de lecteurs. A chaque fois, les thématiques sont différentes…mais l’erreur est toujours la même.

Exemple classique d’erreur tactique fatale
« Salut Aurélien. J’ai joué dimanche un joueur qui renvoie tout. J’ai fait beaucoup de fautes en voulant attaquer. Est-ce que c’était une bonne idée ? »

« Salut Aurélien. Je vais rejouer contre un adversaire qui m’a déjà battu. Il lève les balles et j’arrive pas à attaquer ses balles molles. As-tu un conseil à me donner ? »

« Salut Aurélien. Je me fais agresser en seconde balle de service car il est trop mou. Crois-tu que mon projet de monter en 3 ème série ait une chance de réussite ? »

Je vais vous dire.

Tout ces sujets sont surement porteurs. Mais présentés ainsi, vous allez vous planter.

Parce que vous faites LA grande confusion.

Vous ne comprenez pas ce qui cloche vraiment, vous allez échouer pour cette raison.

On se moque que votre adversaire renvoie toutes les balles.

Les balles molles ne sont pas plus dures à jouer que les balles rapides, hautes basses…

Ce n’est pas votre seconde balle qui vous empêche de progresser.

Ce qui importe c’est où vous êtes placé sur le terrain.

Cela va même encore plus loin.

Ce que le joueur de tennis doit faire plus que tout, c’est viser une zone précise pour anticiper le coup d’après.

Voici l’erreur que vous faites.

Vous confondez tactique et stratégie.

Les joueurs de tennis au dessus du lot maîtrise la stratégie de base au tennis. La tactique en découle.

Constamment.

Alors voici la façon de ne pas faire cette erreur et maîtriser la stratégie de base.

D’abord, cette vidéo :

Maintenant vous êtes prêt.

Avec ce prérequis primordial, vous êtes en mesure d’appliquer la bonne tactique.

Brassons ensemble les schémas pour gagner vos prochains matchs.

Tactique tennis simple : 1er service

Tactique tennis 3 ème série

Recherche de l’ace

Zones extérieures (vitesse et ou effet slicé dans la diagonale des égalités ), intention à privilégier d’autant plus si l’adversaire est loin (jeu féminin avec un peu plus de précision et moins de vitesse)

Les contre attaquant vont en % moins souvent rechercher l’ace que les autres joueurs

Fort sur zones proches de la ligne médiane.


Certains attaquant volleyeurs recherchent l’ace sur ces zones tout en suivant à la volée.

Service gagnant

Fort sur le retourneur si l’adversaire est près (à plat ou léger slice), de façon à ce que le retourneur ne puisse pas s’organiser

Faire le point en deux coups

Service extérieur (diagonale des avantages) suivi du coup fort (le replacement doit permettre de faciliter la réalisation de ce coup)
( exemple : C.D. de décalage )

Service extérieur avec effets sortants suivi d’un coup de fond de court (prise de balle tôt pour chercher à faire le point) dans l’espace libre

Même types de service suivi d’une volée de finition dans l’espace libre

Faire le point en deux coups

Service à effet (lift ou slice) moins rapide que pour un service plat qui doit permettre au volleyeur d’être assez bien placé pour effectuer une volée d’approche
Ce type de service est principalement utilisé par les attaquants volleyeurs

Tactique tennis 4 ème série

Le serveur cherche à gêner le retourneur pour prendre l’ascendant dans l’échange

Ce type de service est assez fréquent sur terre battue, les contre attaquants et les féminines l’utilisent régulièrement
Zones centrales (vitesse et effet ), selon surfaces

Tactique tennis simple : 2nd service

Tactique tennis 3 ème série

Surprendre en cherchant à faire le point

Zones extérieures (coté égalité)

Zones proches de la ligne médiane (inégalités) intentions à privilégier d’autant plus si l’adversaire anticipe fréquemment pour décaler en CD

Tactique tennis 4 ème série

L’objectif est de gêner l’adversaire

Ces 2nde balles doivent au moins permettre de neutraliser le relanceur, mais selon l’effet et la vitesse elles peuvent donner plus nettement l’avantage au serveur.
( Les meilleurs serveurs varient en augmentant parfois la vitesse de leur 2ème service)
Zones sur le joueur (vitesse et effet à adapter selon l’objectif)

Tactique tennis simple : retour 1 er service

Tactique tennis 3 ème série

Contre-attaque

Sur des services extérieurs (recherche d’ace) : lorsque le retourneur est nettement sorti du court

Contre attaque, l’objectif est de gagner le point sur les zones (le coup croisé est envisageable si le retourneur arrive à s’ancrer correctement)
Les contre attaquants utilisent souvent ce type de retour

Gêner l’adversaire

Sur les autres 1ers services, le retourneur cherche au moins à ne pas faire la faute et si possible à gêner le serveur

Intention : Long dans la diagonale proche du centre si possible
Retour bloqué pour les retourneurs de près
La trajectoire ne doit pas être trop bombée pour éviter une montée à la volée à contre temps

Remarque : Si le serveur sert des aces régulièrement, le relanceur cherche à rééquilibrer la situation et faire douter l’adversaire en contre attaquant ou neutralisant. Le retourneur anticipe sur un des cotés pour jouer des zones extérieures ou fort au centre

Le serveur enchaîne service/volée : objectif passer en deux temps

Retour bas au centre suivi d’un passing ou lob selon la qualité de la balle et la position du volleyeur

Le serveur enchaîne service/volée : objectif contre-attaquer

L’objectif peut être de contre-attaquer (Retour long long de ligne ou croisé court) ou de gêner le volleyeur (service avec peu d’angles) bas et fort sur le joueur (2 temps)

Tactique tennis 4 ème série

Lorsque le serveur est moins performant en 1ère balle (notamment sur terre, jeu féminin, et contre attaquants) le relanceur peut chercher à Gêner pour mettre en place 1 schéma de jeu
Intentions :1 coup croisé ou décroisé suivi d’un replacement avancé qui doit permettre de prendre la balle suivante assez tôt pour jouer dans l’ouverture

Tactique tennis simple : retour 2 nd service

Lorsque le 2ème service « donne de l’angle » avec une qualité moyenne, l’objectif est de gagner le point directement ou de gêner pour mettre en place un schéma de jeu
(Fréquent dans le jeu féminin et pour les attaquants de fond de court)
Le retour est alors : Puissant, long de ligne, croisé ou décroisé
Les joueurs choisissent selon les surfaces et leurs styles de jeu des distances différentes / ligne de fond pour retourner

Si la qualité du service gêne le retourneur, l’objectif est de neutraliser en jouant Long dans la zone centrale dans tous les cas plus ou moins puissamment selon les moments de prise de balle (tôt pas forcément puissant, + tard avec une frappe plus puissante)

Pour les attaquants volleyeurs, lorsque le 2nd service touche la zone centrale
Les 2 « styles » d’attaquants volleyeurs peuvent décider de retourner en suivant leur balle vers le filet en débordant

ou en fixant l’adversaire

Tactique tennis simple : Fond de court « situation d’équilibre »

La qualité de balle reçue ne place aucun des 2 joueurs en position favorable (« Pas de balle facile)
Aucun des 2 joueurs n’a été repoussé, ni déplacé latéralement.
Le replacement de chaque joueur est sur la bissectrice et en profondeur au voisinage des pointillés.

Objectif contre-attaquer gêner l’adversaire

  • Les attaquants de fond de court vont privilégier la qualité de frappe fort au centre ou un peu plus long dans la diagonale
  • Les attaquants volleyeurs vont chercher la longueur dans cette situation en cherchant à varier effets et trajectoires

Les contre attaquants et les féminines les moins puissantes ont le même objectif dans cette situation : Gêner l’adversaire
Cependant les zones sont plus longues et plus précises.
Même si en proportion le jeu croisé reste prioritaire, des coups long de ligne sont joués pour imposer un déplacement important à l’adversaire (jeu féminin  puissance musculaire bas du corps / hommes), mais aussi pour inciter l’adversaire à jouer plus en angle et pouvoir contre attaquer

Tactique tennis simple : Fond de court « situation favorable »

Objectif de finir le point en deux frappes

La situation est considérée comme favorable en raison de la qualité de la balle reçue : sur les cotés, assez longue mais « lente » ou plus courte mais « plus rapide »
L’adversaire est replacé (bissectrice et profondeur)


Selon la profondeur de la balle reçue, l’intérêt est de varier les intentions ( principalement long long de ligne ou croisé court ) tout en privilégiant le coup le mieux maîtrisé

Objectif de finir le point en une frappe

L’objectif est de finir le point Frappe très puissante dans la zone (replacement avancé de l’adversaire)

Frappes puissantes dans les zones (replacement de l’adversaire loin derrière la ligne de fond)

Objectif de gagner le point

  1. Prise de balle tôt dans l’espace libre (+ court si coup croisé, + long si coup long de ligne)
  2. Déplacement comme pour prendre la balle tôt, avant de déclencher la frappe le joueur se rend compte de l’anticipation adverse et retarde sa frappe pour jouer à contre pied

Tactique tennis simple : Fond de court « situation défavorable »

Situation très défavorable

1) Avant que l’adversaire ne frappe la balle, le joueur reconnaît une situation très défavorable, il doit chercher à faire douter l’adversaire en anticipant vers l’un des cotés

2) Lorsque l’adversaire a frappé la balle et que la situation est très défavorable, l’objectif est de gagner le point en jouant fort là où l’adversaire n’est pas (une simple remise amènerait « à coup sur » la perte du point)

Situation défavorable

Le joueur est confronté à une dette de temps et/ou de terrain (il est loin de la balle et dispose de peu de temps)

  • L’adversaire monte au filet
    • Adversaire loin du filet :

Selon la difficulté de la balle reçue, l’objectif peut aller de gêner l’adversaire (trajectoires courtes et plongeantes, dans les pieds) ou gagner le point (trajectoires croisées courtes)

  • adversaire proche du filet

Selon la difficulté de la balle reçue, l’objectif est de faire le Pt (Passer long de ligne ou lober ou frapper fort sur le joueur (pas d’angle))  ou NPFF (Lob de défense)

L’adversaire reste au fond du court

Selon la difficulté de la balle reçue l’objectif est de Gêner pour rééquilibrer la situation ou NPFF

Chop ou lift dans la diagonale (longueur et trajectoire qui doit éviter une montée à contre temps de l’adversaire)

Tactique tennis simple : A la volée

Volée proche du filet (adversaire replacé)

Dans tous les cas l’objectif est de faire le point.

Volée moyenne

  • en jouant court, croisé ou décroisé

Volée haute

  • en jouant plus fort ( avec sécurité loin des lignes ) court croisé ou décroisé

Volée basse

  • En jouant des volées amorties selon les positions respectives des joueurs

Lorsque l’adversaire n’est pas replacé (latéralement) Volée de près  ou de loin

L’objectif est de gagner le point en jouant dans l’espace libre ou à contre-pied.

Tactique tennis simple : Au smash

Lorsque l’adversaire est replacé et le « lob difficile »  (tendu, long, contre pied) l’objectif est de gêner par un smash fort, long et au centre.

Lorsque le lob est long et l’adversaire replacé, l’objectif est de faire le point en frappant long sur les cotés

Lorsque le lob est peu gênant et l’adversaire replacé, l’objectif est de faire le point en jouant + court sur les cotés ou fort au centre par-dessus le joueur

Lorsque l’adversaire n’est pas replacé latéralement (quelle que soit la qualité du lob), l’objectif est de gagner le point en jouant là où l’adv. n’est pas, croisé ou décroisé court

Tactique tennis simple pdf

Rassurez-vous, j’ai pensé à vous.

Je ne vais pas vous laisser partir dans la nature (sur le court) sans la copie de tout ce que vous venez de découvrir.

Voici donc tous les principes tactiques pour jouer au tennis en simple format pdf

Tactique tennis simple conclusion

Si vous voulez avoir un coup d’avance lors de vos prochains matchs, bossez- bien la théorie des angles.

Vous allez vous en rendre compte.

Le tennis devient plus facile.

Vous aurez plus de temps.

Vous pourrez donc appliquer « tranquillement » tous les principes tactiques évoqués dans cet article.

Et si vous voulez un raccourci.

Allez voir ma formation vidéo consacrée à l’amélioration de votre service. (en bas de cet article)

Sinon, vous pouvez toujours continuer votre lecture avec d’autre articles complémentaires:

15 schémas tactiques de pro (à recopier) pour gagner

Comment gagner un match de tennis (plus facilement) ?

Tactique tennis pour le retour : 3 astuces + 4 cas pratique

Tactique tennis pour le service : 3 astuces d’observation (et le best of des schémas)

Tactique tennis 4ème série: fait-elle la différence à elle seule?

Tactique tennis: comment observer les défauts de l’adversaire

Tactique tennis terre battue : Comment jouer sur une surface inhabituelle ?

Tactique tennis méthode retour : Jouer comme un pro

Tactique tennis: comment jouer (et gagner) en étant fatigué

Tactique tennis: voici la méthode en 3 étapes pour jouer comme un pro

Tactique tennis: voici les 5 principes fondamentaux

Tactique tennis: les deux bases pour bien débuter

Tactique tennis: quelle est la différence avec la stratégie 

Comment créer un (bon) programme d’entraînement tennis et réussir : mini-guide complet (en 5 étapes)

Vous avez envie de progresser rapidement au tennis ?

Votre entraînement tennis pourrait être la passerelle vers un meilleur classement.

Vous êtes au bon endroit.

La progression au tennis c’est le sujet du site Tennispourcentage.

Créer un programme d’entraînement spécifique tennis ?

Je sais faire.

Intégrer de la préparation physique ?

C’est easy.

J’ai déjà aidé des milliers de joueurs à travers mes articles, vidéos, ou cours en présentiel.

Dans cet article je vais vous donner toutes les étapes à suivre pour créer un bon programme d’entraînement au tennis.

Pour que vous aussi, vous puissiez emprunter le bon chemin.

Voici le guide complet en 5 étapes.

Programme entraînement tennis : Etape 1 Identification

Au moment où vous lisez cet article je ne vous connais pas.

Vous reprenez le tennis ?

Vous êtes débutant ?

Vous êtes jeune ou plus âgé ?

Vous êtes compétiteur ?

Vous êtes (peut-être) enseignant ?

Bref.

La première étape pour élaborer un programme d’entraînement pertinent c’est de la personnaliser.

Ben oui.

Dit comme cela, ça semble évident n’est-ce pas ?

Du coup vous devez vous poser les bonnes questions.

Voici par exemple une fiche de renseignement récoltée lors d’un travail spécifique avec un de mes élèves.

Les réponses à certains critères vont être capitales pour la suite.

Programme entraînement tennis professionnel

Pour un joueur de haut niveau, la charge de travail ne sera pas la même et nécessitera évidemment plus de séances.

La préparation physique se fera généralement avec un professionnel dédié.

Le suivi sera permanent et exclusif.

Programme entraînement tennis jeune

Pour un joueur plus jeune, une attention particulière va être portée sur l’aspect physique pour éviter les éventuelles blessures qui pourraient être rédhibitoires.

L’emploi du temps devra être aménagé pour intégrer toutes les séances de façon optimale.

Quoi qu’il en soit, dans la suite de ce guide, je vais continuer à l’illustrer à l’aide de mon élève.

En effet se profil se rapprochera sans doute plus du votre.

En tout cas il y a une plus forte probabilité.

Programme entraînement tennis : Etape 2 Observation

Cette étape est cruciale.

Elle peut paraître contre-intuitive.

Et pourtant.

Si elle est négligée, tout le travail qui va suivre pourrait être inefficace.

Vous devez absolument passer par cette case.

Rassurez-vous, pas besoin d’être un expert.

Vous devez simplement vous fier aux nombres.

Ils ne mentent jamais.

Et un (simple) observateur pourra vous aider dans cette tâche.

Programme entraînement tennis : conditions d’observations

Pour dégager vos points forts et vos points faibles du joueur il est opportun de vous plonger en conditions réelles de matches.

Par exemple, pour mon étude de cas, je l’ai accompagné pour la compétition des interclubs +35 ans (2 matches), pour recueillir les informations nécessaires à l’aide de mes fiches d’observations (voir ci-dessous).

J’ai assisté à une victoire à 15/4 et une défaite à 15.

 Victoire à 15/4 (défenseur privilégiant des filières longues avec un revers chopé. Service plat qui neutralise.)

 Globalement sa réaction a été de construire le point pour finir au filet. Matche sur terre en trois sets (1er set perdu)

Défaite à 15 (joueur de fond de court avec une dominante de coups chopés, une bonne longueur de balle, une bonne endurance)

 Grande difficulté à déborder l’adversaire. Problème de tonicité musculaire du bas du corps. Manque de repères en compétition.

Programme entraînement tennis : critères d’observations

Pour évaluer vos qualités (tactiques, techniques, physiques et mentales) vous pouvez suivres mes propres fiches d’observation.

Programme entraînement tennis : observation tactique

Programme entraînement tennis : observation technique

Programme entraînement tennis : observation physique

Programme entraînement tennis : observation mentale

Une fois toutes les fiches remplies lors des matchs, vous devez effectuer une synthèse de ce type :

Notez bien ici un détail qui a son importance.

Il y a la colonne point fort !

Car oui, évidemment, vous devez améliorer vos points faibles.

Mais vous devez aussi vous appuyer sur vos points forts.

Programme entraînement tennis : Etape 3 Objectifs

Une fois votre synthèse d’observation effectuée, il est temps pour vous désormais de vous fixer des objectifs précis.

Ces objectifs doivent respecter obligatoirement ces critères :

  • Objectifs réalistes (sinon vous allez abandonner)
  • Objectifs précis (sinon vous ne pouvez pas être assez motivé)
  • Objectifs mesurables (sinon vous ne pouvez pas optimiser)

Je vous conseille de suivre cet exemple :

a) Objectifs généraux : compte tenu de la proximité de nos entraînements avec les compétitions, j’ai choisi volontairement de renforcer des points forts tactiques et techniques et d’améliorer les points faibles concernant les domaines physique et mental.

b) Objectifs de classement : pour 2020 15/4

à moyen terme 15/2

c) Objectifs de tournois : 4  tournois

Open de février au centre de la ligue à Créteil

Open de printemps au centre de la ligue à Créteil

Open d’Ivry

Open de l’US Alfortville

d) Objectifs de performances : 2 15/3 ; 2 15/4 ; 2 15/5

C’est impératif ici pour vous d’avoir une vision claire de vos objectifs.

Et oui vos objectifs doivent être « comptable » si vous souhaitez monter en classement.

Programme entraînement tennis : Etape 4 Programmation

Après avoir établi vos objectifs, vous devez élaborer votre programmation  annuelle en fonction de  plusieurs paramètres :

  • en fonction de votre profil de joueur
  • en adéquation avec les fondamentaux tactiques et techniques
  • en intégrant une préparation physique adaptée
  • en liaison avec les objectifs de tournois
  • contraint par le calendrier
  • conditionné par votre budget 

À ce niveau plusieurs choses intéressantes pour vous.

Pas besoin de faire beaucoup de tournois (4 ici mais bien espacés…)

Pas besoin de faire beaucoup de séances (12 ici mais bien adaptées…)

Pas besoin de cramer votre salaire…

Pas besoin de travailler en plus physiquement (c’est intégré)

Un travail ingénieux vaudra toujours mieux que des centaines d’heures inadaptées…

Programme entraînement tennis : Etape 5 Evaluation

Je vais vous raconter une anecdote.

Lorsque j’étais 15/1, j’ai pris une année sabbatique (pour les études).

Je voulais absolument monter 15 pour passer le BE tennis.

Je suis allé voir mon entraîneur.

On a convenu de 2 entraînements tennistiques + entraînement physique.

Et je lui donnais 1500 francs (à l’époque).

Bon je vais tuer le suspense.

Cette année-là je suis resté 15/1…

Avec le recul je ne peux pas tout rejeter en bloc et accabler mon prof de l’époque.

Mais il y a tout de même une chose qui m’interpelle.

Il ne venait jamais me voir en matchs.

Et c’est précisément là que le bas blesse.

Notez bien dans mon exemple ci-dessus.

Il y a des phases de bilans intermédiaires.

Et c’est un moment propice en tournoi pour refaire une phase d’observation.

Pour le cas échéant réajuster le travail d’entraînement.

Regardez mon exemple ci-dessous.

1ère évaluation 

Elle est intervenue suite à son premier tournoi. On avait décidé d’un commun accord que je viendrais l’observer pendant ses matches en tournois. J’ai assisté à une victoire à 15/3 et une défaite à 15/2.

Globalement j’ai été satisfait de son jeu de fond de court, régularité, intensité et variation. Le problème majeur est apparu lors de sa défaite à 15/2. En effet son adversaire était régulier du fond du court avec un effet lifté prononcé (coup droit et revers). Il a donc essayé de monter plus souvent au filet mais a eu beaucoup de mal a contrôler ses volées. J’ai donc décidé d’améliorer ce secteur de jeu lors du deuxième cycle.

2ème évaluation

Suite au deuxième tournoi on a fait un second bilan. Cette fois-ci je n’ai pas pu l’observer en matches. J’ai donc établi le troisième cycle en fonction de son ressenti. Il m’a expliqué que physiquement il avait tenu plus facilement l’enchaînement des matches mais globalement il était mécontent car débordé de vitesse (défaite à 15/3). En détaillant le jeu de son adversaire (qui avait un bon service), j’ai décidé d’améliorer le thème retour de service.

Bilan

On a ainsi travaillé durant une période de huit mois.

Et voilà vous êtes prêt à démarrer votre programme d’entraînement tennis

Cette partie de mise en route n’est pas forcément la plus rigolote, mais au moins on ne la fait qu’une seule fois. 

Lorsque vous aurez appliqué tous les conseils de cet article, vous serez prêts à créer votre progression sur mesure.

Mais, ne vous précipitez pas.

Je vous recommande donc fortement d’abord d’aller faire un match en compétition.

Ou du moins un match d’entraînement le plus sérieusement possible.

À niveau équivalent.

Trop faible ou trop fort cela ne sert à rien.

Pour le reste, n’oubliez jamais les principes fondamentaux.

Pour que votre progression réussisse, il faut trois éléments :

  • Une bonne observation
  • Une bonne programmation
  • Une bonne évaluation

Lorsque ces trois points sont respectés, votre vie tennistique change.

Parce que votre progression peut être absolument dingue.

Mais surtout, parce que votre plaisir à jouer va être décuplé.

Et que ceci n’a pas de prix.

Alors je vais vous donner un dernier conseil. Lancez-vous. Peut-être que la première fois, ce ne sera pas parfait… Mais au moins vous apprendrez des choses. Au moins vous tenterez un projet qui vous redonnera la main sur votre pratique.

N’ayez pas de regrets.

Ceux qui regrettent, ce sont ceux qui ne font rien. Et ce n’est pas vous.

Les meilleures ressources pour suivre un entraînement de PRO au tennis :

7 anecdotes de Roger Federer pour progresser dans votre tennis

7 leçons pour progresser au tennis (apprises de 10 à 23 ans).

Comment jouer la fameuse balle haute au tennis ? (3 astuces imparables)

Les 4 coups qui permettent de progresser rapidement en utilisant le lift au tennis

Les 3 seuls exercices (dont vous avez vraiment besoin) pour progresser en jouant sur un mur de tennis

L’appli tennis qu’il vous faut absolument pour progresser. (La preuve en 7 points)

3 exercices pratiqués en double au tennis pour décupler votre niveau de joueur en simple

4 méthodes pour apprendre le tennis (dont une qui va vous surprendre)

4 façons d’utiliser le slice au tennis pour être plus efficace sur un court

3 critères à prendre en compte pour rendre l’effet au tennis redoutable sur les courts

4 clefs pour bien jouer dans un tie break au tennis sans crouler sous la pression

7 astuces pour (bien) gérer la balle de break au tennis sans avoir la peur au ventre

Les 29 meilleurs exercices tennis : guide complet pour progresser rapidement

4 types de séance tennis à intégrer (absolument) à votre entraînement pour progresser rapidement

7 avantages (indéniables) des cours de tennis en ligne pour progresser rapidement

5 étapes pour réaliser facilement l’entraînement idéal au tennis

4 astuces pour bien choisir la tension de votre raquette de tennis

4 clefs pour avoir un bon relâchement au tennis (dont une qui peut faire la différence à elle seule)

Top 10 des exercices d’entraînement pour progresser rapidement au tennis

Comment frapper fort au tennis en 5 leçons (À réaliser lors de votre prochain entraînement)

7 astuces (dont 2 « borderline ») pour exploiter les règles du tennis et gagner un match

4 étapes pour réaliser un bon échauffement avant un match de tennis

3 exercices de renforcement musculaire pour devenir meilleur au tennis

Top 10 des maladies du tennisman (et comment les éviter ou les traiter)

Comment choisir sa raquette de tennis ? 11 critères (dont 2 bizarres)

Apprendre le tennis seul grâce au lexique interactif

Comment mieux jouer au tennis ? 7 secrets de la biomécanique

Comment être fort au tennis ? Les 4 piliers en bétons armés

Reprendre le tennis : 5 critères à vérifier sous peine de tout faire foirer

Conseil tennis : comment diminuer vos fautes directes (avec étude de cas)

7 leçons essentielles pour gagner le plus grand tournoi de tennis amateur 

Tennis débutant : 7 erreurs à éviter absolument 

4 exercices « physique » pour progresser (tout seul) au tennis

3 (+1) astuces tennis rares pour progresser rapidement

Comment bien jouer au tennis ? Top 10 des conseils indispensables

Comment franchir (rapidement) les paliers du classement en tennis amateur 

Progresser au tennis rapidement: 3 conseils pour passer de NC à 5/6

Comment progresser au tennis grâce à l’analyse statistiques

Comment progresser au tennis grâce à un test de math

Comment progresser au tennis en corrigeant vos défauts techniques

Comment progresser au tennis avec l’analyse vidéo

Les 3 exercices incontournables de tennis qu’un débutant doit absolument connaître sous peine de foirer sa progression

7 anecdotes de Roger FEDERER en grand chelem pour progresser au tennis (son héritage)

Anecdote Roger Federer grand chelem #1

Lorsque je suis allé à Monte Carlo pour la 1ère fois (en 2002),

j’ai eu la chance de pouvoir observer sur le rocher un entraînement de Roger Federer.

J’ouvre une parenthèse: vous avez l’occasion, allez voir ce somptueux site.

 (fin de la parenthèse)

Terrains_Monte-Carlo_Rolex_Masters_1000

Juste à côté de moi, il y avait Mirka Vavrinek (sa future femme) qui était en train d’envoyer des sms sur son téléphone.

C’est çà l’anecdote de « feu de dieu » ?

Non, bien sûr que non.

Roger FEDERER était à l’échauffement, en toute décontraction.

Jusque là me direz-vous, rien d’anormal ou de spectaculaire.

En effet on connaît tous sa fluidité technique.

Mais ce qui m’a frappé à l’époque, c’est que je ne trouvais pas le niveau de jeu si impressionnant.

Pourquoi ?

Tout simplement car il était à l’entraînement et à l’échauffement.

Mais tout d’un coup, j’ai pris une réelle claque !

Non pas de Mirka mais bel et bien de « Rodgeur ».

Au bout de quelques minutes, ils se sont mis en situation de jeu.

Quand je dis jeu, je veux dire système de comptage de points.

Que s’est-il passé à ce moment là ?

Roger FEDERER a pris toute sa dimension de meilleur joueur de la planète.

Qualité de jeu de jambes accélérée.

Acuité visuelle accrue.

Une gestuelle plus cadencé (surtout la fin de geste).

Niveau de concentration élevé.

Ce n’était plus du tout le même joueur.

D’un simple joueur beau à voir techniquement, il s’était transformé en véritable machine de destruction massive.

C’est très important de comprendre que cela ne sert à rien d’observer votre adversaire pendant l’échauffement.

Tout simplement car les conditions ne sont pas des conditions réelles de match.

Que se passe-t-il en général ?

Vous vous placez ligne de fond du court proche de la médiane, et vous frappez droit vers votre adversaire.

La vitesse de balle est réduite et vous ne faîtes pas en général d’effort (ou très peu) sur votre jeu de jambes.

D’ailleurs j’en profite pour vous replonger dans quelques situations cocasses que l’on a tous connus:

  • le joueur bourrin qui tape très fort dès le début de l’échauffement…et qui fait des bâches en matchs
  • le joueur qui retourne (sur vous) vos services…alors que vous vous échauffez tout doucement l’épaule
  • le joueur qui demande des lobs…et qui smashe comme si c’était la balle de match

Revenons-en à l’objet de cet article.

Ces conditions d’échauffement ne sont pas pertinentes dans la mesure où elles ne ressemblent pas à celle du match.

Alors là je t’entends déjà murmurer.

C’est très bien mais ça tu l’as déjà dit Aurélien.

Quand faut-il observer notre adversaire bon sang ?

J’y viens justement.

Je vais vous donner la réponse idéale puis celle pragmatique.

Dans un monde parfait (titre d’une chanson de keen’v pour ceux qui connaissent), c’est idéalement avant de rencontrer votre adversaire.

Mais dans les faits ce n’est pas souvent possible.

La réponse pragmatique alors ?

Il faut vous laisser une marge d’observation jusqu’à 3/3 dans le 1er set.

Attention.

Je vais recevoir une multitude de commentaires désobligeants en m’expliquant que je suis un clown car 3/3 cela fait déjà 6 jeux de joués et que potentiellement il peut déjà y avoir 6/0.

Alors là je répondrai que le clown ce n’est pas moi mais celui qui prends 6/0.

Trêve de plaisanterie.

Vous avez compris l’idée?

Non ?

Et bien c’est très simple pourtant.

Avant de répondre à la question: 

comment gagner un match de tennis  (contre votre adversaire du jour), jusqu’à 3/3 vous allez tester.

Puis ensuite vous allez optimiser pour gagner.

Cela vous intéresse ?

Je vous explique tout ici dans ma formation

Anecdote Roger Federer #2

Un samedi après-midi en juin 2014.

Tournoi de préparation de Wimbledon.

Dans un de « ses jardins » préférés.

Sur herbe au tournoi de Halle.

Federer mène 1 set à 0.

Tie-break au second.

Il mène 6 points à 4.

Balle de match pour lui.

Le point s’engage, puis faute de Nishikori dans le filet.

Et là soudain un truc étrange se déroule.

Alors que le Japonais s’avançe pour féliciter son adversaire, Roger Federer, lui, serre le poing et retourne curieusement en fond de court pour se préparer au point suivant.

Se rendant compte de sa méprise, le Suisse s’empresse alors de venir s’excuser auprès de Nishikori, ponctuant cette belle demi-finale dans la bonne humeur pour le plus grand bonheur du public allemand. 

On peut s’appeler Roger Federer, être considéré comme le meilleur joueur de tous les temps, et ne pas se rendre compte que le dernier point d’une partie vient d’être joué.

Quel est l’enseignement pour vous à travers cette anecdote ?

Peu importe le score.

Peu importe si vous gagnez.

Peu importe si vous perdez.

Vous jouez point par point, et si possible avec la même approche mentale.

C’est exactement ce qu’illustre l’attitude de FEDERER dans la situation décrite ci-dessus.

Il est concentré.

Il a effectué sa routine.

Et c’est finalement un point « comme un autre ».

Federer, sait comment se mettre dans le bon état mental, pour dupliquer sur commande ce processus vertueux.

Si vous aussi vous voulez faire la même chose dans vos matchs, et ne pas vous laisser gagner par la frustration, jettez un coup d’oeil à cette vidéo.

Anecdote Roger Federer grand chelem #3

Regardez attentivement cette image…

À gauche les données de Roger FEDERER.

À droite celles moyenne sur le circuit ATP.

Laquelle pour vous est la plus impressionnante ?

Comparée aux autres joueurs…

Vous donnez votre langue au chat ?

Je vous donne la réponse à la fin de ce paragraphe.

Mais auparavant laisse-moi vous expliquer quelque chose…

Lorsque j’ai débuté sur internet (en 2013), je demandais, suite à l’inscription sur ma lettre de diffusion de conseils, quelle était la problématique reccurente que rencontraient les joueurs.

Très vite, un élément est ressorti: LE SERVICE

Les sujets au tennis sont pourtant vaste.

Technique, tactique, physique, mental…

Donc j’ai décidé d’élaborer ma première formation.

Sur le service.

Je souhaitais que cette formation soit le plus pragmatique possible.

Avec des exercices concrets pour que les membres progressent.

J’ai réussi.

Ce n’est pas moi que le dit mais eux

(ici vous pouvez trouver les témoignages)

Mais je me devais aussi de l’illustrer par le haut niveau.

J’ai donc décortiqué des dizaines d’heures, voire centaines, de vidéos « slow motion » des plus grands serveurs.

Et notamment de FEDERER.

En regardant ces vidéos, j’ai failli passer à côté de l’essentiel.

C’est quelque chose qui n’est pas bien perceptible au ralenti.

Notamment si vous n’avez pas le son.

De quoi s’agit-il ?

Tout simplement du relâchement.

Attendez, attendez…

Je ne parle pas ici de la gestuelle.

Bien sûr que le mouvement est fluide.

Je parle d’un tout autre détail.

Du fait que Roger FEDERER, lorsqu’il effectue son mouvement au service, va avoir une expiration accrue.

Oui, oui.

Vous avez bien lu.

C’est bel et bien là la clef pour que vous arriviez à servir relâché.

Pour vous en convaincre il suffit de regarder les innombrables vidéos de Federer.

Vous le constaterez.

Mais là n’est pas le plus intéressant.

Le must ?

C’est sur des balles de break sur seconde balle.

Je ne blague pas.

Vous regardez un match de Federer.

Vous sélectionnez une balle de break qu’il doit sauver sur son service.

Et là vous allé être abasourdi.

C’est à ce moment précis qu’il exagère son expiration.

Pourquoi diable fait-il cela ?

Et pourquoi je vous recommande fortement de le faire aussi.

Tout simplement car cela lui permet de ne pas être crispé !

Il libère toutes les éventuelles tensions musculaires qu’il pourrait avoir, à cause de l’enjeu (et de la peur de perdre le point en faisant une double faute), simplement avec un souffle d’air.

Car oui, la donnée la plus importante dans l’image de dessus, c’est son taux de point gagné sur second service.

Federer était un des meilleurs, si ce n’est le meilleur, sur sa seconde balle de service…

Si vous aussi vous souhaitez améliorer votre service, et découvrir toutes mes astuces, c’est par là que ça se passe.

Anecdote Roger Federer grand chelem #4

Au cours de sa carrière, Federer a eu plusieurs entraîneurs.

Je pourrais parler de Peter Lundgren qui l’a vu éclore.

De Paul Annacone, qui après avoir entraîné Sampras, l’a vu exceller sur gazon comme son illustre prédécesseur.

De Stefan Edberg, qui a réinventé le jeu de Federer avec un jeu plus offensif.

Mais je vais m’attarder sur Ivan Ljubicic.

Plus exactement sur l’extrait d’une de ses interview :

« Si je suis devenu l’entraîneur de Roger en 2016, je l’ai d’abord connu en tant qu’adversaire. Je l’ai affronté 16 fois au cours de ma carrière professionnelle et, pour moi, le plus impressionnant est qu’il n’a pas joué deux de ces matchs de la même manière sur le plan tactique. Il apportait toujours quelque chose de nouveau sur le terrain et faisait en sorte que vous n’ayez aucune référence dont vous pourriez vous inspirer. Le problème quand on l’affrontait, c’est qu’il jouait un match d’une certaine manière et qu’il se présentait la fois suivante en faisant quelque chose de complètement différent. C’est certainement le seul joueur que j’ai affronté qui pouvait jouer de cette façon, et quoi qu’il fasse, c’était d’une très, très grande qualité. Pour moi, c’était très problématique, car lorsque vous perdez contre quelqu’un, vous vous dites : Bon, je vais tirer des leçons de cette fois‐ci et me préparer pour la prochaine’, mais avec lui, c’était tout simplement impossible. »

Pour (essayer de) faire comme Federer, vous devez donc devenir un maître tacticien.

Avoir en tête votre stratégie de jeu avant vos matchs.

Puis votre panoplie de tactiques à sortir pendant le match, en fonction de vos adversaires.

Si cela vous intéresse, alors foncez sur cette page.

Anecdote Roger Federer grand chelemn #5

Le 10/03/2021 Federer reprend la compétition après  une interruption de plus d’1 an.

Depuis sa demi-finale perdue contre Djokovic à l’open d’Australie en 2020.

Il joue contre Daniel Evans.

Le match est accroché.

À en croire le résultat.

Mais l’essentiel est ailleurs.

Federer gagne son match de reprise.

Durant son interview d’après match, il livre une pépite.

Pour tous les joueurs qui font des fautes.

Peut-être est-ce votre cas.

Avant de vous dévoiler cette pépite, regardez attentivement les statistiques détaillées de ce match.

Je vais vous détailler cette image.

Peut-être elle sera trop petite pour vous si vous êtes sur mobile.

Roger FEDERER a fait 45 fautes non provoquées durant ce match.

Contre seulement 18 pour Evans.

2,5 fois plus de fautes…

Seulement vous devez comparer ce chiffre à la stat correspondante des points gagnants.

1,9 fois plus de points gagnants du côté de Federer.

Revenons-en à cette fameuse pépite lors de l’interview post-match.

Le journaliste lui demande comment il évalue son jeu.

Et sous-entendu, n’a-t-il pas fait trop de fautes.

Réponse de FEDERER:

« C’est OK de faire des fautes si tu as la bonne intention de jeu (sous entendu en essayant d’attaquer) »

Et il rajoute :

« Je sais qu’il faut que j’accepte de faire ces quelques fautes pour ensuite mettre en place mon jeu d’attaque ».

Ici il y a une info capitale pour vous.

Vous avez le droit de faire des fautes.

Même (et surtout) en matchs de compétitions.

Le tout c’est d’avoir une stratégie claire AVANT.

Grâce à la tactique.

Et de la tenir PENDANT.

Grâce à votre mental.

Si vous voulez y arriver et améliorer ces deux aspects : Dark Player et Mental Impact sont là pour vous…

Anecdote Roger Federer grand chelem #6

Vous vous souvenez de ce match ?

Je vous resitue le contexte.

Dernier Roland Garros de Federer (2021)

Dernier match joué porte d’Auteuil (contre Dominik Koepfer).

Night cession.

Personne dans les gradins.

Federer a gagné ses deux premiers tours.

Mais ce match se déroule dans une ambiance bizarre.

Federer a d’ailleurs déclaré à propos de ce match :

 » Sans fans, c’était bien la merde »…

Ce match, vous l’avez peut-être regardé.

En tout cas moi oui.

Et l’allemand gaucher était chaud patate.

Il jouait le feu.

Le score ?

Federer a finalement gagné :

7/6 6/7 7/6 7/5

Et, une fois n’est pas coutume, la pépite concernant ce match va arriver dans l’interview d’après match.

Federer déclare quelque chose de stupéfiant.

Lorsqu’il était mené dans le troisième set, et qu’il était donc dans le dur, il est allé puisé sa motivation quelque part.

Vous ne vous êtes jamais posé cette question ?

Comment un joueur qui a tout gagné, qui est multimillionnaire,  peut s’arracher à un troisième tour, devant des tribunes vides ?

Sa réponse :

« J’ai pensé à tous mes fans devant leur écrans… »

Quand j’y repense, j’en ai encore des frissons.

Ce champion est en train de dire simplement qu’il fait son job du mieux qu’il peut, du moins, sur ce match précis, pour donner du plaisir à ses nombreux fans, partout dans le monde !

Quelle est la morale de cette anecdote pour vous ?

Lorsque vous jouez, et notamment en compétition, vous devez avoir des objectifs précis.

Long terme.

Moyen terme.

Court terme.

Et même instantané.

À l’échelle d’un point.

Si vous voulez savoir comment faire, j’explique tout dans ma formation.

Anecdote Roger Federer grand chelem #7

Dernier paragraphe consacré à l’hommage de Federer.

J’espère que cet article vous a fait plaisir, autant que moi j’en ai eu à la rédiger.

D’ailleurs n’hésitez pas à me le faire savoir en zone de commentaire en dessous de cet article.

Cela m’encourage à poursuivre.

On termine en beauté.

Lorsque j’ai imaginé cet article, je le voulais le plus bénéfique pour vous.

Orienté purs conseils de progression.

J’ai sondé ma mémoire.

Pour trouver des anecdotes intéressantes.

Sans prétention, bien sûr.

Car on pourrait écrire des tomes sur Federer styles pavés Harry Potter.

Et je me suis donc fié à des conseils que j’avais déjà donnés auprès de mon public d’enseignement ou mes contacts de compétition.

Pour ce mail, c’est un peu particulier.

Je souhaite faire référence à ma plus grande sensation en terme d’émotion.

Pour vous la raconter, je dois en préambule vous décrire ma plus grande frustration concernant Federer.

Sans doute partagé pas des millions de fans.

Pour ce faire je vous replonge dans 3 dimanches de juin.

2006, 2007, 2008

Vous devez voir évidemment de quoi je parle.

Selon votre âge je vous le précise.

Il s’agit des trois finales perdues consécutivement face à Nadal à Roland Garros.

À chaque fois, c’était la même chose.

L’histoire sans fin.

Qui se répète inlassablement.

Avec une fin inéluctable.

Alors oui quelques fois il y avait des lueurs d’espoirs.

Grâce à des sets gagnés ici ou là.

Mais toujours on était ramené à la dure réalité : Nadal est plus fort sur terre.

Et donc à chaque fois c’était un crève-cœur pour moi. 

Toujours ce coup droit lasso de Nadal, très haut lifté, sur ce revers une main de Federer.

Et « juste » avec cette tactique, Nadal gagnait à chaque fois.

Bref, vous comprenez ma frustration, dans la mesure où je souhaitais voir gagner Federer à Roland Garros.

Puis 2009 est passé par là.

Mais il ne s’agit pas de ce match contre Soderling.

Non ce dont je veux absolument vous parler, c’est de cette situation :

On se retrouve en 2017.

Après 6 mois d’interruption pour Federer.

Reprise à l’open d’Autralie.

Finale contre son éternet rival, Nadal.

Et l’espagnol mène 3/1 au cinquième set.

Un break dans la poche.

Je regarde ce match en live.

En pleine nuit (à cause du décalage).

Et ma frustration revient.

La même que les années précédentes.

Federer va encore perdre.

Sauf que…

L’impensable va se produire.

Federer va renverser le score.

Il va finalement s’imposer 6/3 dans le 5 ème set.

Je n’ai jamais été plus heureux en regardant un match.

Mais là n’est pas l’essentiel.

Rappelez vous le début de paragraphe.

Je souhaite que chacune des anecdotes vous apporte un conseil précis de progression.

Et comme toujours, la pépite est délivrée par Federer lors de son interview post match.

Quand le journaliste lui demande comment il a fait pour renverser la tendance brillamment au 5 ème set,

voilà sa réponse :

 » Avec Ivan (Ljubicic son dernier entraîneur) on s’était mis d’accord pour que je lâche complètement mon revers si la situation devenait critique… »

WOUAHHHHHHHH

Federer venait de nous livrer sur un plateau un détail, dans sa préparation tactique et mentale, qui avait fait toute la différence.

C’est dans les détails que vous aussi vous pouvez aller chercher vos victoires.

C’est dans les détails que vous aussi vous pouvez renverser des situations désespérées en match.

Si vous souhaitez découvrir tous ces détails, tout est ici ou bien là.

Voilà clap de fin pour Federer.

Vous pouvez continuer votre lecture par des articles complémentaires :

7 leçons pour progresser au tennis (apprises de 10 à 23 ans).

Comment jouer la fameuse balle haute au tennis ? (3 astuces imparables)

Les 4 coups qui permettent de progresser rapidement en utilisant le lift au tennis

Les 3 seuls exercices (dont vous avez vraiment besoin) pour progresser en jouant sur un mur de tennis

L’appli tennis qu’il vous faut absolument pour progresser. (La preuve en 7 points)

3 exercices pratiqués en double au tennis pour décupler votre niveau de joueur en simple

4 méthodes pour apprendre le tennis (dont une qui va vous surprendre)

4 façons d’utiliser le slice au tennis pour être plus efficace sur un court

3 critères à prendre en compte pour rendre l’effet au tennis redoutable sur les courts

4 clefs pour bien jouer dans un tie break au tennis sans crouler sous la pression

7 astuces pour (bien) gérer la balle de break au tennis sans avoir la peur au ventre

Les 29 meilleurs exercices tennis : guide complet pour progresser rapidement

4 types de séance tennis à intégrer (absolument) à votre entraînement pour progresser rapidement

7 avantages (indéniables) des cours de tennis en ligne pour progresser rapidement

5 étapes pour réaliser facilement l’entraînement idéal au tennis

4 astuces pour bien choisir la tension de votre raquette de tennis

4 clefs pour avoir un bon relâchement au tennis (dont une qui peut faire la différence à elle seule)

Top 10 des exercices d’entraînement pour progresser rapidement au tennis

Comment frapper fort au tennis en 5 leçons (À réaliser lors de votre prochain entraînement)

7 astuces (dont 2 « borderline ») pour exploiter les règles du tennis et gagner un match

4 étapes pour réaliser un bon échauffement avant un match de tennis

3 exercices de renforcement musculaire pour devenir meilleur au tennis

Top 10 des maladies du tennisman (et comment les éviter ou les traiter)

Comment choisir sa raquette de tennis ? 11 critères (dont 2 bizarres)

Apprendre le tennis seul grâce au lexique interactif

Comment mieux jouer au tennis ? 7 secrets de la biomécanique

Comment être fort au tennis ? Les 4 piliers en bétons armés

Reprendre le tennis : 5 critères à vérifier sous peine de tout faire foirer

Conseil tennis : comment diminuer vos fautes directes (avec étude de cas)

7 leçons essentielles pour gagner le plus grand tournoi de tennis amateur 

Tennis débutant : 7 erreurs à éviter absolument 

4 exercices « physique » pour progresser (tout seul) au tennis

3 (+1) astuces tennis rares pour progresser rapidement

Comment bien jouer au tennis ? Top 10 des conseils indispensables

Comment franchir (rapidement) les paliers du classement en tennis amateur 

Progresser au tennis rapidement: 3 conseils pour passer de NC à 5/6

Comment progresser au tennis grâce à l’analyse statistiques

Comment progresser au tennis grâce à un test de math

Comment progresser au tennis en corrigeant vos défauts techniques

Comment progresser au tennis avec l’analyse vidéo

Les 3 exercices incontournables de tennis qu’un débutant doit absolument connaître sous peine de foirer sa progression